Oignons caramélisés en 15 minutes… Ou presque !

Cela m’a pris un peu plus de 20 minutes. Ce qui est déjà plus rapide que ma méthode habituelle, routinière, que je fais sans même réfléchir : je les oublie juste sur le feu car je sais que cela va être long… 
Mais ça, c’était avant !

Cette recette avait fait le buzz l’année dernière sur quelques blogs anglo-saxons après la publication d’une vidéo de Cook’s Illustrated. La promesse était des oignons caramélisés “en 15 minutes en ajoutant juste de l’eau”. J’avais suivi ça en me disant qu’un de ces quatre je testerai… Et un de ces quatre est arrivé ce week-end.

N’attendez ni magie ni méthode révolutionnaire, l’idée existe depuis des siècles et s’inspire fortement de la cuisson à l’étuvée ou, comme on lirait dans les manuels, “à court-mouillement et à couvert”. 
Je vous ai déjà parlé de mode de cuisson un peu semblable pour cette recette des aubergines ou pour cette recette de chou. Et sans doute pour d’autres que j’ai oublié.

Les étapes sont faciles, on cuit d’abord les oignons grâce à la vapeur dégagée par un peu d’eau dans la poêle, et grace à un couvercle bien étanche, jusqu’à évaporation de l’eau et qu’ils soient fondants. Cette étape fait ressortir le sucre des oignons et leur permet ensuite de caraméliser très vite. On les esquiche un peu au fond de la poêle pour les aider à colorer.
Cette recette peut aussi être pratique juste pour la cuisson des oignons, sans caramélisation. Je vous ajoute une photo de mes oignons au bout d’une douzaine de minutes, ils sont moelleux et seraient quasi parfaits, à ce stade, pour une tarte à l’oignon ou une pissaladière. 

Ce qu’il me plaît aussi, dans cette version des oignons caramélisés, en plus du temps gagné, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’ajouter de sucre, ni de miel, ni rien puisque qu’ils caramélisent naturellement. Le résultat est délicieux et tout à fait bluffant.
Et la troisième chose intéressante de cette recette, à mon avis, c’est qu’on ne met pas “1 tonne d’huile”… Je garde de très mauvais souvenirs d’oignons caramélisés complètement gâchés par le gras dans lequel ils baignaient.
J’ai simplement rajouté un filet d’huile d’olive en fin de cuisson, juste pour le goût.

Accompagné de cette recette, il y avait quelques mise en garde comme l’utilisation impérative d’une poêle anti adhésive (sinon les oignons accrochent beaucoup) et l’avertissement que le temps de cuisson peut légèrement varier en fonction du matériel utilisé, de sa plaque de cuisson et de la variété d’oignons. 

Le goût sera différent en fonction de la variété d’oignons, et du liquide utilisé (eau, bouillon, vin blanc…). Et si vous les parfumez avec du thym – j’adore -, par exemple, ou d’autres herbes aromatiques. 
Dans la recette originale, à la fin, on ajoute un peu de bicarbonate de soude pour renforcer le goût sucré. Moi je les ai trouvé assez sucrés et j’ai préféré ajouter plutôt un petit peu de vinaigre balsamique pour leur donner un peu de pep’s.

Bon… je trouve que j’ai été très bavarde pour une recette aussi rapide et simple 😉
Ah oui, j’oubliais : les oignons vont beaucoup rétrécir.

Oignons caramélisés

Un confit d’oignon sans sucre ajouté, prêts en 15 à 30 minutes max.
5 from 1 vote
Type de plat Accompagnement
Cuisine cuisine simple

Ingrédients
  

  • 1 kg d’oignons
  • 10 cl d'eau ou de bouillon ou d'un mélange eau + vin
  • 2 c à c de sel
  • 1 c à s d’huile d’olive

Facultatif :

  • 2 branches de thym
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c à s de vinaigre balsamique
  • 1 c à s d’huile d’olive

Instructions
 

  • Dans la vidéo de la recette originale, la cuisson est départ à froid mais j'avoue que j'ai un peu préchauffé la poêle pour accélérer la cuisson car mes plaques vitrocéramiques ne sont pas super efficaces au démarrage.
  • Éplucher et émincer les oignons.
  • Dans une poêle, mettre les oignons, l'eau, le sel et une cuillerée à soupe d'huile d'olive. Et éventuellement les gousses d’ail épluchées et le thym effeuillé. Cuire à couvert pendant une dizaine de minutes à feu moyen / fort. L'eau doit bouillonner et faire de la vapeur. Voir notes.
  • Après ce temps, ou un peu plus, ôter le couvercle et augmenter un peu le feu. Presser les oignons avec une spatule pour qu'ils soient un maximum en contact avec la poêle et mélanger très régulièrement jusqu'à ce qu'ils colorent. Cela devrait prendre 5 à 10 minutes.
    Hors du feu, ajouter un filet d’huile d’olive et une cuillerée de vinaigre balsamique. Déguster chaud ou froid.

Notes

  • Selon le liquide utilisé, le goût sera différent mais également la couleur. J’aime bien utiliser du vin blanc mais le vin rouge ou un vin aromatisé, tels que le vin de noix ou le vermouth par exemple, sont aussi très interessants.
  • Au bout de cinq minutes, mélangez rapidement pour vérifier la cuisson. Surtout la première fois que vous testez cette recette. Remettez le couvercle rapidement pour éviter que trop de vapeur s’échappe.
    Peut-être qu’il faudra ajouter du liquide ? Ou peut-être pas ? Adaptez la recette à votre matériel.
    L’intensité du feu et la durée de la cuisson devront aussi être adaptés à votre matériel.
    N’hésitez pas à me raconter vos expériences en commentaire.

Oignons caramélisés à mi-cuisson

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four :
les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel.  Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

 

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d’Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

4 Commentaires

  • Bonjour Carole,
    Jamais trop de bavardage quand on aime les oignons caramélisés : merci pour le détail de ta méthode 🙂
    C’est vraiment trop bon.
    En plus, je suis d’accord avec toi : trop d’huile rend les oignons horribles à la dégustation.
    Le thym et la sarriette sont en fleurs : timing parfait.
    A bientôt.

  • Bonjour,

    Merci pour cette très belle trouvaille qui allège notre temps et notre poids!
    Pour avoir testé ta recette d’ aubergine à la poêle je suis sûre que celle -ci sera aussi excellente!

    A ton avis, peut- on utiliser cette méthode pour préparer une ratatouille qui d’ ailleurs nécessite beaucoup d’ huile et une cuisson longue?

    Hors sujet: Dans un de tes commentaires que je ne retrouve hélas plus, tu avais conseillé à une lectrice un outil qui permet d’ enregistrer, classer et mettre des notes personnelles sur des recettes . Pourrais- tu le reposter stp? Ça m’aiderait beaucoup pour m’ organiser et aller à l’ essentiel.

    Je te remercie par avance.

    A bientôt !

    Baya

  • @Nuage de Lait : merci <3

    @Karine : avec plaisir ! Tellement parfait avec nos délicieuses herbes aromatiques 🙂

    @Baya : oui, c'est pratique !
    Pour la ratatouille, je ne sais pas trop... En cuisant les légumes séparément, tu peux utiliser cette méthode pour précuire plus rapidement les oignons et les aubergines. Pour les courgettes, je ne recommande pas.
    J'ai une recette de salade d'aubergine (variante de notre ratatouille) qui est cuite avec un ajout de bouillon et, même si ce n'est pas tout à fait la même méthode, la texture reste assez humide. Et très fondante, ce qui est très agréable.
    https://www.altergusto.fr/2020/07/05/salade-aubergines-epices/

    Pour la sauvegarde des recettes, j’utilise Pocket : https://getpocket.com/fr/home
    On peut créer des labels qui permettent de classer les liens sauvegardés et c’est compatible avec tous les appareils. Par contre, on ne peut pas les annoter.

Laisser un commentaire

Noter cette recette