Gâteau fondant au chocolat

7 octobre 2019

Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait un simple gâteau au chocolat… Genre avec juste quelques ingrédients standards !
Et comme je viens d’acheter un nouveau moule à gâteau…
Voilà comment je me suis retrouvée en cuisine pour réaliser ce gâteau et tester le moule ! 
Bien que finalement, il ne soit pas si “simple” que prévu… Encore que la compote est devenue ces derniers temps un ingrédient très courant dans les gâteaux. Et je suis bien contente que cela se “démocratise” enfin car je suis une adepte depuis pas mal d’années… Je trouve que les fruits et légumes apportent beaucoup à la texture des gâteaux.

La réussite d’un gâteau au chocolat fondant, ou coulant, ou moelleux, dépend de ce qu’on met dedans,  bien sûr ! mais, surtout, dépend de la cuisson. C’est valable pour tous les gâteaux mais certains supportent mieux que d’autres une petite sur-cuisson. Le gâteau au chocolat, lui… Non ! pas du tout !
Une bonne maîtrise de celle-ci est impérative pour obtenir un gâteau au chocolat parfait. Pour cela, il faut :
• Bien connaître son four : est-il optimiste ou pessimiste ? Le mien chauffe plutôt fort.
• Tenir compte du moule utilisé : tôle clair ou foncé ? silicone ? verre ? céramique ? les temps de cuisson varient selon le moule, j’en parle + en détails dans ce billet
• Surveiller la cuisson, surtout la première fois qu’on fait la recette, quitte à faire plein de trous avec un cure-dent… Piquez le gâteau au bout de 15 minutes puis recommencez régulièrement. Le cure-dent doit être “presque” propre (juste quelques miettes).
Attention de ne pas piquer dans une des pépites de chocolat, cela risque de fausser le test.

Ce gâteau est fondant et moelleux le premier jour, plus dense et parfumé le deuxième… Et on l’a adoré pendant ces 2 jours ! :-D

Il est un peu délicat à couper. Pour faire des parts bien nettes, passez votre couteau sous l’eau chaude régulièrement (et l’essuyer) pour réchauffer la lame et découper plus facilement. 

Gâteau fondant au chocolat

  • Pour un moule de 20 cm de diamètre :
  • 60 gr de beurre
  • 170 gr de chocolat pâtissier à 65% de cacao
  • 150 gr de purée de pommes ou compote sans sucre ajouté
  • 3 oeufs
  • 80 gr de sucre blond
  • 80 gr de poudre de noisettes*
  • 40 gr de farine de petit épeautre (ou autre farine)
  • 60 gr de chocolat noir concassé ou pépites**

* ou poudre d’amandes. J’en ai profité pour terminer ma poudre de noisettes.
** j’ai utilisé du 80% car je voulais un gâteau au parfum chocolaté un peu puissant…

Préchauffer le four à 180° C.

Faire fondre le chocolat avec le beurre.
Mélanger la poudre de noisette et la farine.
Séparer les blancs des jaunes d’oeuf.

Battre les jaunes d’oeuf avec la moitié du sucre. Ajouter la compote puis le chocolat fondu et le mélange poudre/farine en mélangeant bien entre chaque ajout.

Monter les blancs en neige, ajouter le reste du sucre et continuer de battre jusqu’à ce qu’ils soient fermes.

Incorporer environ un quart des blancs dans la préparation au chocolat et bien mélanger. Incorporer le reste des blancs délicatement et soigneusement, en soulevant la préparation avec une spatule ou cuillère, puis incorporer de la même façon le chocolat concassé ou pépites.

Verser dans un moule beurré et légèrement saupoudré de sucre.
Enfourner et cuire une vingtaine de minutes. Ne pas trop le cuire. Adaptez le temps de cuisson : voir introduction.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

13 Commentaires

  1. cricri50

    Oh lala il faut absolument que je le teste!! Nous adorons le gâteau au chocolat.Celui ci est bien chocolaté,pas trop sucré et l’idée de la compote allège aussi.Tout ce que j’aime.Merci et belle journée.Bises.

  2. Floriane

    Si il y a bien un gâteau que je ne pense absolument pas à faire, c’est celui-là, pourtant, les choses les plus simples sont les meilleures ! avec cette touche de compote et donc moins de beurre, ça me plaît beaucoup!

  3. Yann

    Hello, sympa ta petite variante mix entre ton gâteau compote et chocolat ricotta et fondant traditionnel ?. Et du Coup alors ce nouveau moule c’est quoi ?! ?

  4. Carole

    @ LadyMilonguera : merci :-)

    @ cricri50  : nous aussi on est fan ! Surtout dans sa version très chocolaté …

    @ Floriane : je n’y pense pas très souvent non plus ! En général, quand j’ai envie de faire un gâteau, je fais un cake :-D

    @ Yann : la texture est finalement assez différente de la version à la ricotta ( un moins “lègere” et + moelleuse je dirais) et avec les morceaux de chocolat à 80% c’est assez puissant en arômes… On a vraiment beaucoup aimé !

    @ Isabelle de jardin des gourmands : oui les légumes ou fruits dans les gâteaux, c’est un vrai plus !

    @ Yann et Isabelle : Pour le moule, il est tout simple, en tôle claire et c’est ça l’important (peut-être) : il semblerait que la tôle claire permette une cuisson plus homogène des gâteaux… J’ai lu un article à ce sujet et cela m’a interpellé, d’autant plus qu’il est assez difficile de trouver ce genre de moule. Quasiment tous les moules en magasin sont en tôle foncée.
    Bref… je fais des tests et si c’est intéressant je vous en reparlerai !

  5. yann

    tôle claire,?!?! Je ne connais pas. Je connais le fer blanc (c’est ce que tu appelles la tôle clair peut être?), la tôle bleue, (c’est ce que tu appelles la tôle foncée je pense)..
    Effectivement moi j’ai que des moules en tôle ou en silicone et en pyrex. Tu conseille du coup quoi pour ce gateau? Le probleme est sans doute pour le démoulage… papier sulfu obligatoire je pense !!!

  6. Carole

    @ yann : oui, c’est + ou – ça… La tôle claire (comme sur la photo ci-dessous, c’est pas vraiment du fer blanc) est recommandée car elle diffuse mieux la chaleur et permet une cuisson + homogène (il parait !)
    J’ai donc utilisé mon nouveau moule en tôle claire et je n’ai pas mis de papier sulfurisé. Moule bien beurré et sucré puis démoulage avec une assiette, à l’envers puis hop, retournement dans une autre assiette pour l’avoir à l’endroit..
    Mais bon, fais comme tu le sens, tu n’as pas le joli moule tout neuf toi ! ;-)

    Moule en tôle claire

  7. Aude Cersosimo

    Un gâteau très fort en chocolat comme on les aime. Pensez-vous qu’on puisse remplacer la totalité du beurre par de la compote? Bonne soirée.

  8. Carole

    @ Aude Cersosimo : on peut sans doute ! Mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée (sinon je l’aurais fait ;-)) autant pour le goût que pour la texture, qui risque d’être moins moelleuse. Je crains aussi qu’il se désintégre un peu, déjà qu’il n’est pas facile à couper…

  9. Aude

    Bonsoir. J’ai fait votre gâteau avec uniquement du chocolat 70%, en gardant le beurre mais sans rajouter de sucre (à part celui contenu dans la compote) et c’était top. Il se coupaot très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *