Brioche sans pétrissage au yaourt

9 octobre 2015

Faire des brioches, cela m’amuse… On peut varier les parfums bien sûr, mais aussi les textures. Mie filante ou pas, mie plus ou moins douce, plus ou moins aérée, feuilletage… je les aime toutes différemment et je suis capable d’y consacrer parfois beaucoup de temps et d’effort. Comme la Brioche feuilletée au cacao & noisette. J’en ai d’ailleurs une autre sous le coude – de recette de brioche à tester – pour laquelle je ne trouve pas le temps !
Ou le moins possible comme avec cette brioche au yaourt. Et le résultat n’est pas pour autant décevant ! Il n’y a pas grand-chose à faire, juste un peu d’attente. Cette brioche est extrêmement moelleuse, le jour même. J’apprécie sa mie assez aérée. Quant à sa conservation… Si jamais vous la faites et arrivez à la garder plus d’une journée, dites-moi ce qu’il en est le lendemain ! Est-elle toujours moelleuse ? Ici, elle a été engloutie avant le coucher du soleil.

Brioche au yaourt ( sans pétrissage )Brioche au yaourt ( sans pétrissage )

Pour un moule de 22 x 11 cm :
250 gr de farine T55*
50 gr de sucre
3,5 gr de levure de boulanger déshydratée (env. 1 c à c)
60 gr de beurre fondu
2 œufs (110 gr)
1 yaourt (125 gr)
1 citron non traité

* Vous pouvez remplacer 1/3 de la farine T55 par de la farine de gruau ou de la farine Manitoba, si vous en avez. La brioche sera encore plus aérienne.

12 / 14 heures avant :

Prélever le zeste du citron à l’aide d’une râpe fine.
Dans un récipient, mélanger la farine, la levure et le sucre. Réhydratez la levure si nécessaire, comme indiqué par le fabricant.
Faire un puits. Ajouter le yaourt, les œufs battus et le beurre fondu. Mélanger à l’aide d’une cuillère, en soulevant la pâte pour faire pénétrer un peu d’air, jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Elle est molle, c’est normal !
Couvrir hermétiquement avec du papier film. Laisser reposer au réfrigérateur pendant 12 / 14 heures.

12 / 14 heures après :
Étaler la pâte au rouleau, sur un plan de travail légèrement fariné, en forme de carré d’une épaisseur d’1 cm. La plier en quatre. Étaler à nouveau en carré. Renouveler cette opération 2 fois. 3 fois en tout.

Pour la mise en forme, c’est au choix. J’ai fait au plus rapide cette fois-ci, et j’ai ajouté un peu de confiture d’abricot. Mais j’avoue que pour la cuisson en moule, je préfère diviser la pâte en 3 ou 4 et former des petits rouleaux. Comme pour le Pain au lait – Méthode asiatique Tang zhong. Mais vous pouvez aussi faire des brioches individuelles.

Étaler la pâte en un long rectangle, d’une largeur équivalente à la longueur du moule à cake. Vous pouvez la tartiner d’un peu de confiture. Rouler la pâte et la déposer dans le moule à cake, chemisé de papier cuisson.

Laisser reposer à température ambiante, couvert d’un linge propre, pendant 3 heures.

Préchauffer le four à 150° C avec un récipient rempli d’eau.
Enfourner pour 30 à 40 minutes. Si vous faites des brioches individuelles, adaptez le temps de cuisson.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

28 Commentaires

  1. martine

    merci Carole pour la brioche , elle sent déjà bon rien qu’en la lisant! penses-tu qu’on puise remplacer le beurre par de la crème de soja? je t’en pose des questions… bonne journée sans trop de…. questions! un aficionada

  2. Carole

    @ martine : non, il faut un minimum de matières grasses pour le moelleux, et aussi pour le goût. On peut le remplacer par de l’huile d’olive éventuellement. 

  3. Anne

    Merci pour cette très tentante recette. Est-ce que la levure fraiche fonctionnerait de la même manière?

    Et bravo pour toutes ces belles idées que vous nous transmettez!

  4. Carole

    @ Anne : sans doute. Je n’utilise pas de levure fraîche aussi je ne saurais pas vous donner l’équivalence. 
    Merci pour votre message. :)

  5. veronique

    Bonsoir,
    Pourquoi seulement 1/3 de Manitoba pour cette brioche ? Vous pensez qu’elle serait trop “molle” ou autre avec 100% de Manitoba ?Merci de votre retour 

  6. Carole

    @ veronique : personnellement, j’utilise la Manitoba essentiellement pour renforcer d’autres farines, jamais pure. Parce qu’elle est assez difficile à trouver en France, et assez chère… donc je l’utilise avec parcimonie. D’autant plus qu’il parait qu’avec 100% de Manitoba, la pâte est plus difficile à travailler (trop élastique) et que, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le résultat final est moins souple.

  7. Ingrid

    Testée ce jour, sans le zeste de citron et avec de la T45. Très belle, très bonne et super facile à préparer. Mon fils de 3 ans 1/2 l’a trouvé délicieuse et m’en a redemandé 2 fois  ! A refaire sans hésiter  ! Merci pour cette super recette  !

  8. Estelle

    Recette testée dimanche. La pâte est effectivement très molle et un peu difficile à travailler (j’ai fait 3 boules comme pour la brioche au Tang Zhong) mais à part ça ce n’est pas compliqué, et le résultat est très agréable. Je pense que je rajouterai juste un peu de sel dans la pâte. Je n’avais plus de citron chez moi donc j’avais mis un peu d’eau de fleur d’oranger à la place.
    Je préfère la brioche au Tang Zhong (recette apprise sur ce blog et refaite très régulièrement depuis) pour son moëlleux extraordinaire et sa longue conservation, mais celle-ci est très bien. Merci !

  9. Carole

    @ Ingrid : merci pour le retour sur la recette ! Je suis ravie qu’elle ait plu au pitchoun :)

    @ Estelle : la pâte est molle avant passage au frigo ! après elle doit être plus ferme et facile à travailler. C’est en effet une brioche très simple… Rien à voir avec la brioche au Tang zhong, qui demande plus de travail et qui en terme de moelleux n’a pas d’équivalent. En tout cas, je ne l’ai pas trouvé ! 

  10. Ingrid

    Refaite hier avec des pépites de chocolat, un délice  ! Il n’en reste plus qu’un quart (j’utilise la méthode Tang Zhong). Cette recette est définitivement adoptée et sera sûrement adaptée avec d’autres ingrédients gourmands ????. Encore merci  !

  11. valerie

    Bonjour , j’ai réalisée la pâte de cette merveilleuse brioche hier soir . Ce matin en la sortant pour l’étaler je me rend compte quelle n’a pas bouger . Impossible à travailler . Je ne comprend pas 

  12. Carole

    @ valerie : ah mince ! quel dommage …
    Sans doute un problème de levure, cela m’arrive de temps en temps ( rarement mais quand même !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *