Gâteau aux poires, noisettes & ricotta

12 février 2015

Un gâteau un peu humide, qui contient des ingrédients que j’aime beaucoup et dont j’avais envie. Ricotta, noisettes, fruits… J’ai aussi utilisé du sucre complet qui, au-delà de ses qualités nutritives, est intéressant car il apporte un parfum spécifique, parfois assez puissant. Associé à la noisette et au citron, il donne à ce gâteau une saveur inédite.
Le plus courant en magasin, c’est le Rapadura, que j’apprécie moyennement, et je trouve qu’il serait vraiment dommage de se limiter à celui-ci.
Le sucre complet, c’est un peu comme le chocolat, le café ou la vanille, son goût varie en fonction des origines. Lors d’un shopping en Italie, j’avais trouvé une collection de sucres complets « grand cru ». Je m’étais laissée tenter par plusieurs origines et cela m’a permis de constater plus facilement la diversité des parfums. Mais on trouve aussi différents sucres complets en France, en cherchant beaucoup un peu…
Dans ce gâteau, j’ai opté pour du sucre complet du Pérou, déniché par hasard, dans mon magasin bio, à côté de chez moi.

Gâteau aux poires, noisettes & ricottaGâteau aux poires, noisettes & ricotta

Pour un moule de 20 cm :
120 gr de poudre de noisettes
30 gr de fécule de maïs
1 c à c de poudre à lever
2 œufs
1 citron non traité
100 gr de sucre complet (ou blanc)
150 gr de ricotta
Une dizaine de noisette concassées
2 poires (variété Angélys pour moi)

Préchauffer le four à 160°C.

Mélanger la poudre de noisettes, la fécule et la poudre à lever. Mélangez à l’aide d’un fouet, c’est plus efficace.

Prélever le zeste du citron à l’aide d’une râpe fine.

Dans un récipient, battre les œufs avec le sucre. Ajouter la ricotta et les zestes. Mélanger jusqu’à obtention d’une préparation homogène. Incorporer les poudres / fécule.
Répartir la pâte dans un moule beurré ou chemisé de papier cuisson.

Éplucher et épépiner les poires. Les couper en 8.
Disposer les quartiers sur la pâte. Il m’en est resté 2 morceaux qui m’ont fait un petit encas…
Saupoudrer de noisettes concassées.
Enfourner et cuire environ 40 minutes.

Posté dans : Goût sucré Sans gluten

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

26 Commentaires

  1. HEINLE Laurence

    J’aime bien l’association avec la poire parce que en utilisant des pommes, souvent, celles-ci font baisser le gâteau en l’empêchant de lever

  2. lorraine

    Mmmm j’ai trouvé une astuce que je vous livre, cela peut intéresser les lectrices pour faire ce gâteau qui a l’air délicieux : hier en panne de poudre à lever j’ai utilisé du bicarbonate de soude + du jus de citron et cela fonctionne très bien et c’est sans gluten (source http://www.gourmandines.fr/definition-poudre-a-lever.php
    Plutôt que de préparer et de conserver la poudre à lever maison, il est possible de faire le mélange à chaque fabrication de gateau. Le dosage classique est de 2,5 ml de bicarbonate de soude pour 15 ml de vinaigre ou de jus de citron qui sont eux faciles à trouver en bio ! Prévoir de remplacer, comme indiqué ci-dessus, ¼ du volume de levure chimique par le bicarbonate de soude. Outre-Manche et Outre-Atlantique, on l’utilise couramment ainsi. Pour un gateau sans gluten (avec 3/4 oeufs et autour de 150 gr de farine), il faut à la place de 10 gr de poudre à lever 1 cuillère à café rase de bicarbonate de soude et 2 cuillères à café de jus de citon (à avoir en petite bouteille au frigo).
    Attention à ne pas faire réagir le bicarbonate de soude avec le citron car sinon le citron ne permet plus d’atténuer le goût amer d’un surplus de bicarbonate de soude ! Il faut les mélanger à la pâte chacun son tour”.

  3. Sandra

    Merci pour les infos sur le sucre complet! Je n’imaginais pas autant DD diversité de goûts..

    Très tentant ton gâteau..
    Puis-je remplacer la ricotta (trop chère ici!) par du Laban? Labneh? Cream Cheese?
    Merci pour ces recettes alléchantes!
    Bonne Continuation!

  4. Carole

    @ Chrystel : wouah ! quelle rapidité ! j’espère qu’il t’a plu.

    @ lorraine : merci !
    Pascale Weeks a parlé de l’association du bicarbonate et du vinaigre dans sa rubrique British Corner de Yummy Magazine N°19. Elle dit que ça fait lever et donne aussi de la légèreté aux gâteaux. ( Gâteaux avec gluten pour sa rubrique)

    @ Sandra : je ne connais pas le Laban. Concernant le cream cheese, sa texture est beaucoup plus “dense” que la ricotta alors je dirais non… Reste le Labneh (c’est du yaourt égoutté c’est ça ?) qui pourra peut-être faire l’affaire. ;)

  5. Sandra

    Waw! Merci pour ta réponse si rapide!
    Le Laban, c’est du yaourt libanais, un peu acide, plein de bons probiotiques!
    On égoutte le Laban pour obtenir du Labneh, en effet !
    Je vais essayer avec du Labneh et je te tiens au courant :-)
    Merci !

  6. Richardson

    Très très bon gâteau ! Original pour les non-initiés (proposé à l’occasion d’un dîner où les invités se sont exclamés : “un gâteau sans farine et sans beurre ???” avant de dire, la bouche encore un peu pleine : “hummmmmmm, très très bon !”). Je suis aussi fan des gâteaux “humides”.

    Merci !

  7. Laurence

    Le titre de la recette m’a beaucoup tenté et je suis partie sur sa réalisation sans complètement lire ton introduction ni les ingrédients (juste un coup d’oeil rapide pour m’assurer que j’avais bien tout ce qu’il fallait).
    J’arrive à la fin de la réalisation de la pâte et là, réflexion… mais ya pas de farine, de beurre ou d’huile… mais… 
    je relis bien tous les ingrédients et non, je n’ai rien loupé!
    allez hop, je fignole tout ça, et dans le four !!!
    un résultat superbe! j’ai toujours un petit à priori quand j’entends parler de gâteau humide, ça me donne l’impression qu’il ne va pas être assez cuit.
    Mais la texture est juste excellente et le sucre complet donne ce petit goût qui change tout et même en le sachant, à la première bouchée, je me demande ce qui a pu donner cette saveur…
    Bref, merci pour cette recette ;)

  8. Carole

    @ Laurence : Merci pour le retour sur la recette.
    Rhooo ! Il faut lire les introductions, des fois j’y raconte des choses intéressantes… ;)
    Et non, non ce n’est pas n’est pas un gâteau mal cuit ( je déteste ça ! c’est pâteux…). Juste un gâteau avec une texture différente. Ravie qu’il t’ait plu.

  9. Laurence

    Pourtant d’habitude je lis avec attention tes introductions, mais la il y avait tout ce qui me plaît dans le titre, alors la recette s’est aussitôt retrouvée dans ma liste de gâteaux à tester ;) grossière erreur qui ne se reproduira plus… ^^ 

  10. Margot

    Merci pour toutes ces recettes si appétissantes et les superbes photos!. J’ai testé ce gateau en remplaçant le mélange sucre-noisettes par du pralin (de Jean Hervé) et les poires par des pommes. Une réussite! 

  11. Estelle

    Recette testée il y a quelques jours: miam !!

    C’est la première fois que j’utilise du sucre complet en cuisine, comme il avait une odeur très forte j’ai mis 50g de sucre complet et 50g de sucre blanc, et même comme ça il parfume beaucoup le gâteau (et cache presque celui des noisettes). Mon mari a eu un peu de mal avec ce goût, mais en ce qui me concerne j’ai bien aimé, et surtout la texture donnée par les noisettes et la ricotta est très agréable (un peu comme pour le gâteau aux figues et aux amandes par ex.) Je pense que je referai régulièrement cette recette. :-)

  12. Carole

    @ Estelle : merci pour le retour sur la recette ! 
    Comme je le dis en introduction, le sucre complet propose une large palette de parfum, et aussi d’intensité. Pour en avoir goûté plusieurs, c’est étonnant de constater comme ils peuvent être différents. Et certains sont plus doux, moins fort. Peut-être qu’il faudra en essayer un autre pour séduire le mari ? ;)
    Par contre, votre poudre de noisette me semble un peu faiblarde au niveau du goût… Peut-être qu’il faut la torréfier quelques minutes au four, ou à la poêle avant de l’utiliser. Et la laisser refroidir. 

  13. Estelle

    Merci pour la réponse !
    La prochaine fois, j’essaierai de torréfier la poudre de noisettes, merci pour le conseil !

  14. csan

    Est-ce qu’on remplace le poids du beurre (dans les recettes que j’ai ou je lis) par le même poids de ricotta?
    Merci

  15. Carole

    @ csan : ça dépend des recettes ! ce n’est pas aussi simple. Pour certaines recettes, cela ne fonctionne pas ou pas bien (dans les biscuits par exemple) et dans certains gâteaux, il vaut mieux faire moitié / moitié … 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *