Abricots pochés au basilic & fromage de chèvre mousseux au miel

4 juillet 2013

Voilà le genre de dessert que j’affectionne particulièrement en été : fruité, lacté, parfumé et frais ! Un dessert que j’imagine bien déguster à l’ombre des canisses, au son des cigales en musique d‘ambiance, pour terminer un bon barbecue… What else ? ;)

J’ai enfin trouvé de bons abricots ! Ce ne fut vraiment pas aisé cette année… En cause, la météo ? Ceux-ci étaient enfin sucrés, délicieusement parfumés et après en avoir croqué quelques uns, je les ai associé aux arômes du basilic et de la cardamome, alliance originale et harmonieuse. Accompagné d’un fromage de chèvre très frais, aérien, ce fut un régal !
Vous pouvez aussi juste accompagner ces abricots pochés d’un fromage blanc ou d’une faisselle.

Je vous rappelle qu’il vous reste quelques jours pour proposer vos recettes de boulange et tenter de participer au prochain numéro de Yummy Magazine. On compte sur vous ! Rendez-vous ICI.

Abricots pochés au basilic & fromage de chèvre mousseux au miel - Alter GustoAbricots pochés au basilic
& fromage de chèvre mousseux au miel

Pour 4 :
– 12 petits abricots
– 50 cl d’eau
– 75 gr de sucre
– Une quinzaine de grandes feuilles de basilic
– 2 gousses de cardamome vertes

– 200 gr de fromage de chèvre très frais
– 50 gr de miel de lavande
– 12 cl de crème entière liquide

Laver et sécher les abricots. Les couper en deux. Les dénoyauter.

Dans une casserole, porter à ébullition l’eau avec le sucre, les gousses de cardamome écrasées et le basilic.
Baisser ensuite le feu en position douce. Ajouter les abricots et les laisser cuire 3 à 5 minutes. Attention à ne pas trop les cuire sinon ils risquent de se désintégrer ! Vérifiez la cuisson en plantant la pointe d’un couteau dans un abricot.
Les retirer à l’aide d’une écumoire. Laisser refroidir puis entreposer au réfrigérateur.

Augmenter le feu et laisser le sirop réduire de 2/3. Laisser refroidir puis filtrer.

Dans un récipient, mélanger le fromage de chèvre et le miel.

Monter la crème en chantilly à l‘aide d‘un fouet électrique. L’incorporer délicatement et soigneusement au fromage. Entreposer au réfrigérateur.
La crème doit être très fraîche, avoir séjourner au moins 24 h au réfrigérateur ou 15 minutes au congélateur. Pour que la crème monte plus facilement, mettre le récipient et les fouets du batteurs quelques minutes au congélateur.

Servir très frais quelques oreillons d’abricots pochés accompagnés de fromage mousseux et arrosés d’un peu de sirop.

Posté dans : Goût sucré Sans gluten

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

11 Commentaires

  1. Miss Diane

    Bravo, c’est aussi le genre de dessert que j’aime bien durant l’été.

    Petite question : des canisses, c’est quoi chez vous? Sûrement pas la même chose qu’ici… :-(

  2. laurent

    Je fais plus ou moins la même chose avec du romarin, … moin délicat que le basilic je te l’accorde. J’essaierai en remplaçant le fromage de chère par un très bon yaourt bulgare ou grec accompagné d’un miel de Pologne (un des meilleur au passage)

  3. Carole

    @ Diane : les canisses, chez nous, ce sont des tiges de roseau assemblées côte à côte qu’on utilise comme parasol (idéal pour faire le sieste par exemple) ou comme clôtures ou haies. C’est très “Provence” !

    @ Laurent : abricot et romarin, j’aime aussi beaucoup. :)
    Du miel de Pologne ? Connais pas… Merci pour l’info ! Je suis une grande amatrice et j’avoue que j’ai mes habitudes chez quelques petits apiculteurs de Alpes (Hautes et Basses).

  4. Nine

    Trop bon !! j’avais un reste d’abricots que j’ai servi avec une panacotta au lait fermenté. C’est vrai attention à la cuisson des abricots, on se retrouve vite avec une compote.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *