Panna cotta à la vanille, estragon & fraises

28 juin 2013

Je reviens d’un court séjour à la montagne qui m’a fait un bien fou… Au programme : farniente, balades vers les sommets encore enneigés et une petite escapade à Turin pour un shopping culinaire au magasin Eataly.
Je vous ai déjà parlé de cette antre gourmande, concept unique, où j’ai flâné (encore et encore et encore !), passant d’une ambiance à l’autre en humant les merveilleuses effluves qui se dégagent de chaque rayon. 
À chaque fois, je me sens comme une pitchounette dans un magasin de jouets, voulant tout mettre dans mon caddie ! ;)
Cette fois-ci, je vous avoue que j’ai été moyennement raisonnable… J’ai fait un stock des incontournables noisettes du Piémont, de pignons Italiens, d’huiles d’olive et d’antipasti. J’ai aussi fait quelques découvertes comme ces sucres de canne brut grand cru qui m’ont interpellé. Origine Malawi ou Swaziland, inutile de vous dire que je suis impatiente de goûter ces deux sucres qui ont atterri dans mon panier.
Avec bien d’autres gourmandises. Bref ! Un régal à venir…

Avant de partir, j’avais réalisé cette panna cotta aux fraises qui nous a beaucoup plu. Pour changer un peu du mariage devenu classique de la fraise et du basilic, j’ai utilisé de l’estragon qui s’associe vraiment très bien avec la fraise et en rehausse son parfum.

Panna cotta à la vanille, estragon & fraises - Alter GustoPanna cotta à la vanille, estragon & fraises

Pour 4 à 6 selon la taille :
– 35 cl de crème entière liquide
– 15 cl de lait
– 40 gr de sucre
– ½ c à c d’agar agar (1 gr)*
– 3 branches d’estragon
– ½ gousse de vanille
– Une douzaine de fraises

*Pour une panna cotta plus prise, augmentez un peu la quantité d’agar agar.

Effeuiller l’estragon. Ciseler grossièrement les feuilles.

Faire chauffer la crème. Retirer du feu. Ajouter l’estragon et la demie gousse de vanille coupée en deux. Laisser infuser une vingtaine de minutes.
Pour un goût d’estragon plus prononcé, ôter la vanille et mixer finement la crème et l’estragon.

Mélanger le lait froid et l’agar agar. L’ajouter à la crème ainsi que le sucre. Porter à ébullition et laisser bouillir environ 40 secondes.
Filtrer.

Répartir la préparation dans les ramequins. Laisser refroidir, couvrir et entreposer au réfrigérateur au moins 3h.

Au moment de servir, couper les fraises en petits dés et les disposer à la surface de chaque panna cotta.

Posté dans : Goût sucré Sans gluten

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

12 Commentaires

  1. helene

    c’est toujours un plaisir de lire tes messages même si je n’ai guère le temps de te mettre souvent des coms
    Sois remerciée de ce superbe travail que tu nous offres régulièrement
    encore une recette fort allechante que je vais tenter
    merci pour tout

  2. Miss Diane

    Eh bien ma vieille (j’espère que je ne t’insulte pas..!), je dirais que les grands esprits se rencontrent. J’ai aussi fait une panna cotta surmontée de fraises dernièrement. J’aurais bien voulu utiliser de l’estragon mais je n’en ai pas sur mon balcon… plus de place! ;-) Ta photo est magnifique, comme toujours.

  3. Carole

    @ Diane : hihi ! non, je ne me sens pas insultée.
    Moi non plus, pas d’estragon sur mon balcon mais j’en ai trouvé du frais chez mon marchand de légumes. C’est tellement rare que j’oublie souvent cette herbe pourtant délicieuse.

  4. very easy kitchen

    l’estragon marche très bien aussi avec la rhubarbe. il y a une recette assez célèbre d’anne sophie pic à ce sujet. J’imagine que ça doit être aussi top avec les fraises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *