Clafoutis infusés au romarin sauvage & aux abricots

5 juin 2009

S’il y a bien un produit que je n’ai jamais acheté, c’est le romarin. Je ne le fais pas pousser sur mon balcon … ni dans le jardin (que je n’ai pas). J’avoue quand même en avoir planté un dans mon jardinet Briançonnais mais il n’avait même pas passé le premier hiver.

Depuis que je suis pitchounette, j’ai pris la bonne habitude d’aller cueillir le romarin, le thym et le fenouil sauvage dans la garrigue provençale. C’est une tradition familiale mais surtout ce romarin là est incomparable … autant son goût que son puissant parfum, que du bonheur !

Mon coin préféré se trouve au pied de la Sainte Baume, le romarin y pousse à profusion, sous un généreux soleil méditerranéen, et dans les endroits les plus improbables, même sur les rochers ! Vert tout au long de l’année, c’est en hiver qu’il est le plus beau, quand il fleurit. J’avais fait une cueillette au mois de février et expédié quelques branches à Mamina qui a, elle aussi, trouvé que ce romarin là était très “spécial”.

Je l’utilise beaucoup  : avec les viandes, avec les légumes … tomates, courgettes, aubergines, pommes de terre … et avec quelques fruits. Vous allez désormais le voir plus souvent sur mon blog car cela fait 3 ans, pendant mon exil, que je me contentais de romarin séché qui m’inspirait beaucoup moins.

Clafoutis infusés au romarin sauvage & aux abricots

Ingrédients pour 6 format muffin :
– 180 ml de lait
– 1 ou 2 branche de romarin
– 1 c à c de miel
– 4 à 6 abricots (selon leur taille)
– 1 œuf
– 80 gr de farine
– 60 gr de sucre + pour le saupoudrage

Préchauffer le four T6 (180°C)

Faire bouillir le lait. Ajouter le miel puis les branches de romarin. Laisser infuser jusqu’à ce que le lait ait refroidi.
Filtrer le mélange.

Battre l’œuf avec le sucre. Ajouter la farine puis le lait. Mélanger énergiquement.

Couper les abricots en 2. Les dénoyauter puis couper chaque oreillon en 3 dans le sens de la hauteur.
Répartir les morceaux d’abricots dans les moules à muffins, beurrés si nécessaire.
Verser la pâte sur les morceaux d’abricot, pratiquement jusqu’en haut des moules.

Enfourner et cuire 30 minutes.
Dés la sortie du four, saupoudrer de sucre. Laisser refroidir plusieurs heures au réfrigérateur avent de démouler.

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

32 Commentaires

  1. Marie

    Une “merveille” ce clafoutis … ce sera pour plus tard, les abricots ne sont pas encore sur les étals chez nous …

  2. soso

    aaaah je craque !! J’ai adoré mes babas au romarin , je vais adooorer tes clafoutis !! Tu sais que hier on a coupé tout un pied de romarin dans le jardin , pour construire la cabane des enfants, ça m’a fait mal au coeur quand même :D

  3. Tiuscha

    J’en ai dans la jardin mais il m’arrive souvent de cuisiner avec des herbes chipées dans la garrigue… Abricot/romarin est un classique et c’est par lui qu’on a inauguré la saison, comme les abricots tombés manquaient de sucre (un sirop de miel au romarin y a remédié !).

  4. mamina

    Abricot-romarin, c’est parfait…
    Pour mon appareil, je n’étais pas satisfaite de l’ojectif que ja’avis chois pour le nouveau joujou et du coup, il faut que j’attende que l’autre optique arrive car j’ai rendu l’autre! Bises.

  5. crazynonn

    moi non plus j achete pas le romarin !il pousse partout autour de moi…ah la provence est genereuse avec les cuisiniere(lol) et que dire de ton clafoutis…..BRAVO

  6. trinidad

    hummm. j’adore le romarin. ici aussi j’en ai du sauvage, à 10m, et le mien pas sauvage à 5m. donc j’ai le choix, mais c’est peut être pas celui de la ste baume ! va falloir comparer !!!

  7. lydian

    L’hivers a été trop rigoureux pour mon romarin, il était si beau!
    Il va falloir que j’en rachéte pour goûter à cette sublime alliance!
    Bises

  8. Doria

    Le mien pousse dans le jardin et j’en prend soin. Tes clafoutis sont très parfumés et bien appétissants !
    Bisous, Doria s)

  9. palaisdeslys

    Le romarin sauvage c’est très chouette ça!! Mes parents en ont dans leur jardin et je fais mes réserves quand j’y vais!!! Ces clafoutis abricots et infusés au romarin doivent être exquis!!

  10. Taliashka

    Ooooh mais tu es a quelques kilomètres à peine de chez moua :o Tu connais orange? Vaison? (peut-être pourrez t-on se rencontrer? lol ^^)

    En infusion accompagnant des fruits comme les abricots je dois avouer que le romarin se marie drôlement bien mais il n’est pas le seul hihi… SElon mon caractère du moment, je lui préfèrerai la lavande ou encore l’amande amère de ma moman (vive les amandiers, surtout quand ils fleurissent ;))
    En attendant, même si cette recette peut paraître simple, elle n’en est pas moins délicieuse et ultra gourmande… Comment rêver mieux ;)

  11. sandrine

    j’adore le parfum du romarin ! mais je n’ai pas la chance d’aller en cueillir dans la campagne (j’en ai dans mon jardin). je le testerais volontiers avec des abricots ça me tente.

  12. Estelle in Briançon

    ;) Hello you !
    ‘avais justement des abricots dont je ne savais que faire ! Merci.

  13. tarzile

    Après avoir lu : “Depuis que je suis pitchounette, j’ai pris la bonne habitude d’aller cueillir le romarin, le thym et le fenouil sauvage dans la garrigue provençale. C’est une tradition familiale mais surtout ce romarin là est incomparable … autant son goût que son puissant parfum, que du bonheur !”, on est supposé faire quoi ? Ouvrir la fenêtre et hurler de rage. Je me retiens, crois-moi!

  14. amelie

    Le clafoutis aux abricots est sans hésitations celui que je préfére et le marier avec des herbes aromatiques je suis fan d’ailleurs je suis accro au clafoutis à la verveine fraîche (pour pocher les abricots) je fais de même avec les crumbles aux abricots bref tu auras compris avec les abricots tu ne pouvais que me tenter.

  15. marie

    impossible d’en faire pousser aussi alors que j’ai un ami dans sa cour parisienne qui a 3 heures de soleil par jour qui en a un magnifique. incompréhensible mais en revanche le ramasser dans la garrigue c’est un vrai moment de bonheur

  16. diane

    un clafouti au parfum de garrigue ça me rappelle le film Le château de ma mère de Pagnol et la cueillette des herbes pour le lapin!

  17. Pingback: La cuisine de Mercotte :: Macarons, Verrines, … et chocolat » Clafoutis abricots, coulis fraise rhubarbe, abricots fruits de la passion confits.. Dérive autour de Guy Lassausaie!

NOTE : Le blog est en pause ! Je ne pourrais pas répondre aux commentaires avant début septembre. A bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *