Focaccia sans pétrissage à la farine intégrale

13 juillet 2017

Je ne résiste pas à une bonne focaccia … en particulier à la focaccia genovese !
Sans doute parce qu’elle est typiquement Méditerranéenne ? Ou parce que j’aime quand c’est simplement bon ?
Sans garniture, riche en huile d’olive, juste quelques ingrédients suffisent à faire ce pain plat tellement gourmand. Sa texture, les Italiens disent morbidissima, est irrésistible !
Lors de notre dernierère petite escapade italienne, j’en ai mangé un peu à toute heure de la journée et même au petit déjeuner ! Et comme je n’en suis jamais rassasiée, je me suis dit que j’allais en faire, en y ajoutant cette fois un peu de farine intégrale pour lui donner un parfum plus prononcé de céréale.

Le syndrome de la Grosse Flemme m’ayant (encore !) frappé de plein fouet :D …
Il fait bien trop chaud pour faire des efforts. Je sais … Tout le monde n’a pas cette chance d’avoir + de 30°C dans sa cuisine et la météo estivale qui va avec. Mais même … Quelle que soit la météo, je suis certaine que sur ce coup-là, du zéro effort ou presque, vous me suivez sans problème, et même avec plaisir. Non ?
Donc, ma focaccia est sans pétrissage ! Il suffit de peser, mélanger, étaler et cuire. En faisant quelques pauses – chaise longue – entre chaque étape.
Pour un résultat vraiment délicieux… Elle est goûteuse, gourmande, morbidissima comme j’aime.

Focaccia sans pétrissage à la farine intégrale

Pour un moule de 30 x 40 cm :*
Pour la pâte :
200 gr de farine T45 (ou T55, idéalement Manitoba ou gruau)
100 gr de farine intégrale T150
25 cl d’eau de source
4 gr de levure de boulanger sèche
1 c à s d’huile d’olive
1 c à s de miel
1 c à c de sel

Pour la saumure :
25 ml d’huile d’olive
25 ml d’eau
1 c à c de sel
Origan (ou autre herbe)

* si vous la préférez plus épaisse, utilisez un moule plus petit.

Mélanger les farines et la levure.
Important ! Si votre levure doit être réhydratée avant utilisation, procédez comme indiqué par le fabricant, en utilisant un peu du liquide de la recette.
Faire un puits, ajouter le miel, la cuillerée à soupe d’huile d’olive, le sel et l’eau. Mélanger jusqu’à obtenir une préparation homogène. La préparation est très molle, c’est normal.
Couvrir et laisser reposer 1h30 à 2 heures, selon la température ambiante, la pâte doit doubler de volume, et même x 2,5.
-> Voir les photos de ma pâte sur Instagram.

Chemiser le moule de papier cuisson, ou le graisser généreusement avec un peu d’huile d’olive.
Verser la pâte et la répartir dans le moule, avec les doigts mouillés. La pâte est très collante.
Mélanger les 25 ml d’huile d’olive, d’eau et le sel. Bien émulsionner avec une fourchette. En repartir la moitié sur la focaccia. Couvrir et laisser reposer 30 minutes.

Pendant ce temps, préchauffer le four à 220° C, avec un petit récipient d’eau pour créer une «ambiance humide».
Emulsionner à nouveau le reste du mélange eau / huile / sel. Le verser sur la focaccia et faire quelques trous, sur toute la surface, en enfonçant délicatement les doigts dans la pâte.
Saupoudrer d’origan.
Enfourner pour environ 25 minutes. Adaptez le temps de cuisson si besoin.

Elle est meilleure dégustée le jour même. Le lendemain, passez-la quelques minutes au four ou au grille-pain pour la « rafraichir ». 

Posté dans : Goût salé

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

5 Commentaires

  1. Mamijo

    Je suis comme vous j’en mangerais toute la journée, je crois aussi pouvoir en manger au petit déjeuner sans aucun problème;-) j’en fais très souvent c’est un pur régal huile d’olive/origan/ fleur de sel! Elle est vraiment très  belle et appétissante bravo pour les photos, demain promis je teste en doublant direct les proportions, j’en ferai deux (c’est un repas idéal à emporter sur la route des vacances samedi)!!!merci du partage!
    Bonne soirée à vous…

  2. Mercotte

    Bonne idée en rentrant en Savoie je sens que je vais avoir du mal à me réadapter, dond je te pique la recette pour mes petits enfants ! A suivre donc ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *