Buns hawaïens – Petits pains très moelleux au jus d’ananas

Et même incroyablement moelleux… La texture est très légère et ils sont délicieusement sucrés. C’est une pure douceur, comme un gros câlin…
Le jour même, la texture est juste dingue ! Et les jours qui suivent, ils restent très moelleux. J’en ai gardé un, spécialement, pendant 3 jours pour voir comment il évoluait. Et quand je l’ai dégusté pour mon petit-déjeuner, je l’ai trouvé encore presque parfait. Et il aurait suffi que je le passe au grille-pain pour qu’il soit encore parfait.

Cette recette (en anglais), je l’ai dans mes favoris depuis 4 ou 5 ans, en attente de test. J’oublie toujours d’acheter du jus d’ananas, c’est couillon non ? 😉
J’y ai enfin pensé et… je n’ai pas acheté le bon : il vaut mieux éviter le jus frais, car les enzymes de l’ananas et le gluten ne font pas bon ménage. Si jamais comme moi vous vous trompez, ce n’est pas grave, il suffit de le chauffer. 
Du coup, j’ai fait un mix de plusieurs recettes et je chauffe le jus comme ça, on est tranquille, pas de questions à se poser.

Pour des buns plus brillants, vous pouvez les badigeonner avec de l’œuf avant d’enfourner. Je préfère passer un morceau de beurre à la surface, à la sortie du four.

Buns hawaïens – Petits pains très moelleux au jus d’ananas

  • pour 16 petits buns / un moule de 35 x 25 cm : 
  • Pour le yudane :
  • 70 gr de farine T55
  • 7 cl de jus d’ananas 
  • Pour le reste de la pâte :
  • 300 gr de farine T55
  • 5 gr de levure de boulanger déshydratée*
  • 50 gr de beurre mou
  • 1 œuf à T° ambiante
  • 70 gr de sucre blond
  • 12 cl de jus d’ananas
  • ½ c à c de sel
  • 1 citron vert (facultatif)

*Important ! Si votre levure doit être réhydratée avant utilisation, procédez comme indiqué par le fabricant en utilisant un peu de liquide de la recette. La levure que j’utilise (SAF instant ou Briochin) ne nécessite pas de réhydratation, c’est pourquoi je l’ajoute directement.

La veille, ou 4h avant, préparer le yudane : 
Faire chauffer le jus d’ananas. 
Tout le jus, les 7 + 12 cl afin de détruire les enzymes. Utilisez 7 cl pour le yudane et laissez refroidir, et entreposez le reste au frigo pour la suite de la préparation.
Dans un bol, mélanger la farine et 7 cl de jus d’ananas bouillant. N’ajoutez pas de jus, le mélange est un peu difficile et sec au début, il faut insister. 
Couvrir, laisser refroidir puis entreposer au réfrigérateur au moins 4 heures. Ou une nuit.

Le lendemain :
Environ 1 heure avant, sortir du réfrigérateur le beurre, l’œuf et le jus d’ananas. Afin qu’ils soient à température ambiante.

Dans le bol d’un robot pétrisseur, mettre la farine, la levure, le sucre, l’œuf, les zestes finement râpés du citron vert et le beurre mou. Mélanger puis ajouter les 12 cl de jus d’ananas, le sel et le yudane juste sorti du réfrigérateur. 
Pétrir pendant une dizaine de minutes. La pâte doit être bien souple, légèrement collante et élastique. Si besoin, ajoutez un peu d’eau ou de farine.

Former une boule. Couvrir le saladier et laisser reposer 1 heure 30, à température ambiante ou dans le four éteint, fermé et lumière allumée. Cela crée un genre d’étuve.

Appuyer délicatement sur la pâte pour chasser l’air. La diviser en 16 morceaux de même poids.
Former des boules et les disposer dans le moule beurré.
Couvrir et laisser reposer environ 1h30, à température ambiante. Les boules doivent doubler de volume.

Préchauffer le four à 180° C avec un ramequin d’eau, pour humidifier l’ambiance du four.

Enfourner et cuire environ 20 à 25 minutes. Couvrir avec un papier cuisson si les buns colorent trop vite.
Vous pouvez vérifier la cuisson à l’aide d’une sonde de température : quand le centre/coeur des buns atteint 93°C, ils sont cuits.
Dès la sortie du four, frotter délicatement la surface des petits pains avec un morceau de beurre.

Se conservent moelleux 2 ou 3 jours, bien emballés.

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four :
les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel.  Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

 

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d’Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

4 Commentaires

  • Je vais essayer, c’est sûr !
    Le goût du jus d’ananas est-il perceptible ? Et si on remplace le beurre par de la crème de coco..
    Un grand merci !..

  • @Aude : merci ! Hé oui, faut y penser (j’en ai au congélateur maintenant :-D)

    @Laurence : c’est plutôt  discret et si on ne sait pas, je ne suis pas sûre qu’on devine….
    Je déconseille de changer quoi que ce soit à la recette 😉 

  • Merci beaucoup pour ta réponse, promis je change rien du tout !
     Cette nouvelle « nouille lettrer  » est absolument, radicalement délicieuse ! 
    Avec élan gourmand et gratitude

Laisser un commentaire