Petits pains briochés à la noix de coco

26 septembre 2020

Ou (fausses) brioches car il n’y a pas d’oeufs et très peu de beurre…
C’est une déclinaison du fameux Shokupan.
Ce pain au lait japonais extra-moelleux dont je vous ai déjà parlé et qui m’a to-ta-le-ment séduite.
Cette méthode Yudane est dorénavant ma préférée car assez simple et très efficace. Mais je dois reconnaître qu’elle ne fonctionne pas aussi bien que le TangZong quand on la décline… 
Yudane ? TangZong ? Mais de quoi elle parle ?? Vous avez toutes les explications ICI.

Cette version à la noix de coco est intéressante…. Mais je suis moins emballée que pour celle avec du lait. Je trouve aussi que le pain est plus moelleux en grand format et surtout, il sèche beaucoup moins vite.
Mes petites viennoiseries ne se conservent donc pas très bien, il vaut mieux les manger rapidement. Ou changer le format.
Elles sont quand même délicieuses ! A noter que la noix de coco est assez discrète alors si vous cherchez la puissance coco, vous allez être un peu déçue.
Certaines sont en forme de brioche et d’autres de petits pains, farcis avec 2 carreaux de chocolat.

Concernant le glaçage, il est optionnel. 
Et… Comment dire ? Le mien est raté ! :-D
Je suis tombée en panne de sucre glace. Et aussi de sucre tout court… Donc j’ai bidouillé, mais sans grand succès. 

Petits pains briochés à la noix de coco – Méthode Yudane

  • Pour 6 à 8 viennoiseries ou un moule à cake de 20 ou 22 x 11 cm :
  • Pour le Yudane :
  • 50 ml d’eau de source bouillante
  • 50 gr de farine T45 ou T55
  • Pour le reste de la pâte :
  • 250 g de farine T45 ou T55
  • 5 gr de levure de boulanger déshydratée
  • 60 gr de sucre
  • 150 gr de crème de coco
  • 30 gr de beurre mou

La veille, préparer le Yudane (ou 4h30 avant) :
Mélanger la farine et l’eau bouillante. Il faut que ce soit de l’eau qui vient juste de bouillir.
Couvrir le bol, laisser refroidir puis entreposer au réfrigérateur au moins 4 heures. Je le laisse au frigo toute la nuit.

Le lendemain :
Dans le bol d’un robot pétrisseur, mélanger la farine, la levure* et le sucre. Ajouter la crème de coco, le beurre et le Yudane juste sorti du réfrigérateur.

*Important ! Si votre levure doit être réhydratée avant utilisation, procédez comme indiqué par le fabricant en utilisant un peu de liquide de la recette. La levure que j’utilise (SAF instant ou Briochin) ne nécessite pas de réhydratation, c’est pourquoi je l’ajoute directement.

Pétrir pendant 10 minutes. Vitesse 2 au KA.
La pâte doit être souple et élastique. 
Former une boule et la mettre dans un récipient. Le couvrir et laisser reposer 1 heure, à température ambiante ou dans le four éteint, fermé et lumière allumée.

Appuyer délicatement sur la pâte pour chasser l’air. 
Vous pouvez soit faire des petits pains, soit un grand en suivant les explications du Shokupan.
Diviser la pâte en 6 ou 8 morceaux égaux. Les rouler en boule ou former des petits pains. Les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Vous pouvez les farcir avec du chocolat, de la confiture, de la pâte à tartiner… 
Couvrir et laisser reposer 1h à 1h30, à température ambiante. La pâte doit doubler de volume.

Préchauffer le four à 180° C avec un petit récipient / ramequin d’eau, pour humidifier l’ambiance du four.
Enfourner et cuire environ 15 à 20 minutes, + ou – selon leurs tailles.
Laisser refroidir sur une grille.

Pour le glaçage, comme je l’ai raté, je ne peux pas vous donner de quantités précises… Donc approximativement :
Mélanger 80 gr de crème de coco avec 50 à 60 gr de sucre glace. Adaptez les quantités si besoin.
Badigeonner rapidement, à l’aide d’une petite cuillère, les brioches ou petits pains froids. Saupoudrer de poudre de coco.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

5 Commentaires

  1. Cécile

    Pour la fabrication du sucre glace maison :
    * 3 CS sucre blond bio
    * 1/2 CC fécule (maïs ou autre)
    * Un bon moulin à café
    Mixer jusqu’à la conscistance poudreuse souhaitée.

    La fécule sert anti-agglomérant pour garder le côté aérien. Le sucre micronisé ==> en poudre très très fine a tendance à être hydrophile ( qui aime l’eau ) et faire des amas ou grumeaux.
    Quelques minutes… pour éviter les nicotinoïdes utilisés par nos chers empoisonneurs de la filière sucrière française.
    Et du sucre glace toujours sous la main. Je vais bien essayer ces petits pains !
    Portez vous bien, Cécile le Ticouse.

  2. Carole

    @ Cécile : merci !
    Il m’arrive de mixer du sucre, à la demande, pour en faire du sucre glace… mais là, je n’avais aucun sucre dans mon placard ! :-D
    Très bonne idée d’ajouter de la fécule, ainsi on peut le préparer d’avance et le conserver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *