Brioche des rois au chocolat

3 janvier 2020

Hello 2020… (déjà ?!)
Je vous souhaite une excellente nouvelle année, heureuse, joyeuse, gourmande… Qu’elle vous soit douce et belle, inspirante, pleine de fantaisies ! Et plein d’autres choses encore ;-)

On n’a même pas le temps de se remettre des fêtes que voilà l’épiphanie ! Pfiouuu… Et bien sûr, pas question de zapper l’épiphanie !
Comme vous le savez, à Marseille, nous dégustons la brioche. Elle est généralement parfumée à la fleur d’oranger (certains oublient… et ça, c’est vraiment décevant !) et garnie de fruits confits. On y cache une fève, qui est une vraie fève, le légume, séchée et un sujet, généralement un personnage en céramique. Parce que nous tirons les rois et les reines. Certains disent que le sujet est pour le sujet du roi mais moi, je préfère tirer la reine. Bah oui ! :-D

Cette année, j’ai voulu faire quelque chose de totalement différent, chocolaté et coloré. Il n’y a finalement que la forme et les cerises confites pour rappeler notre brioche des rois traditionnelle. Qui y a ma préférence avec celles aux agrumes.

Petite précision : non, en Provence, la brioche des rois ne s’appelle pas un royaume. Pas du tout ! C’est plutôt en Languedoc-Roussillon qu’on l’appelle ainsi. Nous, on dit juste “gâteau des rois”.

Autre petite précision : cette recette n’est pas facile à réaliser. Si vous n’avez jamais fait de brioche, ne soyez pas trop déçu lors de votre première fois… Réussir une brioche demande un peu d’entraînement !

Brioche des rois au chocolat

  • 300 g de farine T45
  • 15 gr de cacao en poudre non sucré 
  • 60 gr de sucre 
  • 5 gr de levure de boulanger déshydratée
  • 1 œuf *
  • env. 10 cl de café (ou lait) *
  • 1 c à s de rhum (15 ml)
  • 80 gr de beurre mou
  • 80 gr de chocolat noir à 65 %
  • 40 gr de noisettes émondées
  • 50 gr de cerises confites
  • Pour la décoration :
  • 30 grammes de chocolat + quelques copeaux 
  • Quelques noisettes, cerises confites et un peu de sucre perlé

* pesez l’oeuf et ajoutez du café, ou lait, jusqu’à obtenir 150 gr.

Important ! Si votre levure doit être réhydratée avant utilisation, procédez comme indiqué par le fabricant en utilisant un peu de liquide de la recette.

Dans un récipient, mélanger la farine, le cacao et le sucre. Faire un puits, ajouter la levure, le rhum et le mélange œufs / café. Mélanger puis pétrir pendant 5 ou 6 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit lisse et élastique. La pâte doit être souple mais pas collante. Ajoutez un peu de farine ou de liquide si besoin.
Incorporer le beurre par petit morceau, en continuant de pétrir, jusqu’à ce qu’il soit parfaitement incorporé. 

Concasser le chocolat noir et les noisettes et couper les cerises en très petits morceaux. Les incorporer à la pâte.
Former une boule. La mettre dans un récipient, couvrir hermétiquement et laisser reposer environ 1h. La pâte doit doubler de volume.

Dégazer doucement la pâte, former une boule, en rabattant les bords sous la pâte, puis, avec le doigt, faire un trou au centre. Agrandir le trou en étirant délicatement la pâte, pour former une couronne d‘environ 20 cm de diamètre extérieur.

Cacher la fève et le sujet. Disposer la brioche sur une plaque recouverte de papier cuisson. Badigeonner avec un peu de café ou de lait. Couvrir d’un linge et laisser reposer à température ambiante 1h à 1h30.

Une quinzaine de minutes avant la fin du temps de repos, préchauffer le four 180° C avec un récipient contenant de l’eau (pour humidifier le four).
Badigeonner à nouveau avec un peu de café ou de lait. 
Enfourner et cuire 25 à 30 minutes.
Laisser complètement refroidir sur une grille.

Pour la décoration :
Faire fondre le chocolat noir puis en badigeonner la brioche. Décorer avec quelques copeaux de chocolat, cerises confites, noisettes et sucre perlé.

Note : la brioche est meilleure dégustée le jour même. On peut diviser la préparation en 2 : après la première levée, mettre la pâte au frigo pour la nuit. Le lendemain, former la couronne et laisser lever 2 heures environ, avant de la cuire.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

13 Commentaires

  1. Martine SANANES

    chère Carole, que cette année soit pleine de lumière, remplie de gourmandise et ….arrosée d’un soupçon d’ivresse ???… Merci beaucoup pour toutes ces recettes magnifiques, chargées d’attention et de délicatesse?…. Bien cordialement Martine de Nancy

  2. irisa

    Tu commence bien l’année avec cette gourmande brioche, je n’en ai jamais fait au chocolat ,
    Je te souhaite une très bonne année, c’est un plaisir toujours égal de retrouver tes recettes au fil des mois

  3. Aude

    Bonne année 2020 à vous sous le signe de la santé, de la sérénité et de la gourmandise! Votre brioche est magnifique.

  4. patricia

    je tenais a vous souhaiter une bonne année et merci pour vos recettes!
    en effet elles me conviennent parfaitement

    .vous les allégées juste comme il faut.merci
    et bisous
    patricia

  5. cricri50

    Belle et douce année 2020.Merci pour toutes ces gourmandises,salées comme sucrées,que j’aime découvrir à chaque publication.Bises.

  6. Laurence

    Bonjour Carole!

    La pâte est en train de lever…
    Mais je me demandais où était passé le rhum ^^
    La couronne est pour ce soir, je reviendrai pour donner les impressions.
    Elle donne déjà envie ?

  7. Karine

    Bonjour Carole,
    J’ai cuit ta brioche hier.
    Préparée avec 4 g de levure fraîche, seulement du lait, une nuit au frigo après la 1ère levée et des oranges confites puisque je n’avais pas de cerises et que comme d’habitude, j’étais pressée de me régaler :-)
    Elle est très bonne avec une mie moelleuse pas trop sucrée et un goût de chocolat bien présent (qui serait peut-être encore relevé par l’utilisation de café).
    Merci pour ta recette.
    A bientôt.

  8. Carole

    @ Karine : merci pour le retour sur la recette !
    C’est parfait les oranges confites, plus parfumées que les cerises ! Je suis contente qu’elle t’ait régalé :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *