Granola au lait concentré sucré + conseils pour réussir le granola

28 octobre 2019

Je sais ce que vous allez me demander… 
Si ce n’est pas trop sucré ?
Alors j’anticipe : non pas du tout ! C’est même tout le contraire, ce granola est très peu sucré. Enfin… il peut l’être ;-) Vous comprendrez en lisant la suite.

Le lait concentré sucré, c’est d’abord du lait – c’est écrit sur l’étiquette – et, au final, à peu près 50 % de sucre. Un chouilla plus : 56 gr de sucre pour 100 gr. Bien sûr, si vous le mangez à la petite cuillère, c’est très sucré ! Mais quand vous l’intégrez dans une recette, vous pouvez considérer que c’est seulement moitié de sucre et c’est très intéressant.

Je fais très souvent du granola et je décline ma recette préférée selon l’humeur et le contenu de mes placards, avec des sucres différents. Miel, sirop d’agave, sirop d’érable, sirop de sucre de coco, sirop de dattes… Le goût et le résultat diffèrent selon le sucre. Mais c’est avec le lait concentré sucré que j’arrive à obtenir le granola le plus croustillant. C’est flagrant !

La facilité de la recette n’est pas proportionnelle à la longueur du texte ! :-D
Ne soyez pas effrayé(e), je vous donne juste plein de détails et de conseils, la préparation est finalement très rapide.

Je vous propose ci-dessous ma recette mais vous pouvez la personnaliser selon vos goûts :

La proportion de lait concentré sucré peut varier du simple au double selon le résultat souhaité. Pour un granola peu sucré, “fluide”, caramélisé et très croustillant, utilisez 80 gr. Pour un granola qui forme des “pépites”, il faut augmenter la quantité à 110/120 gr min. et jusqu’à 160 gr pour une version très gourmande, avec de grosses pépites ! Entre les 2, à vous de choisir votre dose préférée.

La proportion des fruits à coque et de flocons est aussi à adapter selon vos goûts. Comme j’aime beaucoup les noisettes, amandes, noix de cajou, j’en ajoute presque autant que de flocons. Je concasse grossièrement les fruits à coques pour un mélange et une cuisson homogène.
J’utilise un mélange de flocons, soit acheté tout prêt (5 céréales qu’on trouve facilement) soit je fais mon mélange, le plus souvent avoine et épeautre.
Dans beaucoup de recettes, il y a des graines… pas dans la mienne, je n’apprécie pas du tout les graines ! Faîtes comme vous voulez.
Concernant les parfums, le choix est large : eau florale, extrait, épices … 
Le plus souvent, j’ajoute du chocolat concassé. Après cuisson.
Là aussi, la dose est à ajuster selon le résultat souhaité : + ou – gourmand et sucré. Ainsi que le style : noir, lait ou blanc.
Les fruits secs s’ajoutent également après cuisson. Je vous conseille de couper les plus gros (abricot, fique, dattes..) en petits morceaux, ce sera plus agréable à déguster. 

Quelques conseils pour réussir le granola :
L’ajout de matières grasses – juste un peu ! – n’est pas une option, elle est importante pour le croustillant, la texture et la saveur. Il semblerait aussi que sans elle, le granola soit un peu sec, surtout s’il y a beaucoup de flocons.  J’utilise de l’huile d’olive. Mais vous pouvez utiliser l’huile de votre choix, un peu de beurre fondu ou de la purée d’oléagineux.

Assurez-vous d’avoir soigneusement mélangé tous les ingrédients, qu’ils sont bien enrobés du mélange humide. Puis l’étaler sur une plaque ou 2 plaques, huilées, selon la quantité. Il ne faut pas surcharger les plaques.

Il est impératif de cuire le granola à une température pas trop élevée, disons 150° C, et longuement. Cela évite que certains ingrédients plus sensibles brûlent, et cela permet d’obtenir une délicieuse saveur caramélisée et une texture dorée.
Il est aussi impératif de le mélanger pour obtenir une cuisson homogène.
Pour savoir quand il est cuit, se fier à sa couleur. Chaque four étant différent, nos goûts aussi, mon temps de cuisson ne sera peut-être pas le vôtre…

Tout comme Clotilde du blog Chocolate & Zucchini, chez qui j’ai pris cette idée, j’enfourne four froid. Inutile de préchauffer. Au bout de 20 minutes, je mélange à l’aide d’une fourchette. Puis encore 20 minutes plus tard et là, je surveille la cuisson jusqu’à obtenir la coloration que j’aime. Éventuellement, je mélange encore une fois. 
Pour obtenir des pépites, regroupez et tassez un peu votre granola après le 2e mélange et ne le touchez plus jusqu’à ce qu’il ait refroidi.

Granola au lait concentré sucré

  • 150 gr d’un mélange de noisettes, amandes, noix de cajou… 
  • 200 gr de flocons de céréales 
  • 80 à 160 gr de lait concentré sucré selon les goûts
  • 1 c à s d’huile
  • 1 c à c d’extrait de vanille
  • 1 c à s de copeaux de noix de coco (facultatif)
  • 60 à 80 gr de chocolat concassé (ou +)(facultatif)

Concasser les fruits à coques. Les mélanger avec les flocons.
Ajouter le lait concentré sucré, l’extrait de vanille et l’huile. Mélanger très soigneusement. J’utilise une fourchette, je trouve que c’est pratique.

Répartir sur une plaque légèrement huilée. Ces proportions sont Ok pour une seule plaque.

Enfourner à four froid, réglé à 150° C. 
Au bout de 20 minutes, mélanger. Puis recommencer 20 minutes plus tard.
C’est là que vous êtes content(e) de ne pas avoir surchargé les plaques, c’est + simple à mélanger. Et la cuisson sera + homogène. J’utilise toujours une fourchette.
Cuire encore 10 à 20 minutes selon la coloration souhaitée. 2 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les copeaux de coco.
Sortir du four et laisser complètement refroidir avec d’ajouter le chocolat et/ou les fruits secs.

Se conserve dans un bocal ou une boite pendant plusieurs semaines.

Posté dans : Goût sucré Sans gluten

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

8 Commentaires

  1. Mamijo

    Bonjour merci merci d.avoir testé d’aussi bonnes idées!…ça m’intéresse beaucoup cette recette car Mr mon testeur gourmand n’apprécie mes granolas  que lorsque les céréales sont bien « agglomérées » et forment des petits rochers croustillants! Cette fois c’est parti j’y crois vous m’avez convaincue, à bientôt pour le retour après la dégustation!!!

  2. Floriane

    C’est quelque chose que tu nous présentes souvent, qui fait très envie mais que je n’ai encore jamais testé. Je suis fana des flocons d’avoine ou autre,des fruits secs aussi, et avec le lait concentré l’idée est excellente!

  3. Aude

    Merci pour tous ces conseils pour le granola. J’en prépare rarement de peur que ma main s’égare trop souvent dans le bocal.

  4. Carole

    @ Mamijo : alors il faut lui faire la version gourmande :-D

    @ Floriane : j’en fais très souvent ! c’est aussi un petit cadeau gourmand que j’offre régulièrement à mes amies et elles adorent 

    @ Aude ; ah ! ça ! …c’est sur qu’il ne faut pas laisser trainer le bocal à portée de main :-D au fond d’un placard, c’est mieux !
    Non je n’ai pas testé avec la compote mais j’en parlais justement l’autre jour avec mon amie Carine du blog Chic Chic Chocolat et elle le fait avec, c’est sa version préférée. Je testerais un de ces 4

  5. Amy

    Aussitôt vue, aussitôt testée! Je valide haut la main ;-)
    Je fais souvent une version compote de pommes/sirop d’érable mais ça ne donne pas le résultat croustillant (grosses pépites) qui me plait tant dans un granola. Je pense que cette recette va devenir ma 2ème recette fétiche!! Merci beaucoup

  6. Mamijo

    Ohlala ce granola une vraie gourmandise mais à planquer rapidement sous peine de disparition dans l’heure;-))!!! quel délice et quelle bonne idée ce lait concentré (que je n’achète jamais d’avance  car il ne vieillirait pas ici, ah les souvenirs d’enfance ont la vie dure!)….merci à vous pour tous vos essais si concluants qui nous régalent bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *