Omelette au four pour recycler les restes de légumes

25 septembre 2019

J’espère que vous avez passé un bel été ! Le mien a été très agréable, j’ai assez peu cuisiné sauf pour cuire les bons légumes frais du marché. Quelquefois dans la cuisine et le plus souvent dans le jardin, à la plancha. C’était génial !
Retrouver mon appartement marseillais et revenir à la routine est du coup un peu difficile… ;-)

J’ai quand même envie de recommencer à publier sur le blog et je reprends avec une recette simplissime, une omelette au four que j’ai cuisine souvent avec mes restes de légumes. On la mange chaude à la sortie du four et on la termine froide le lendemain. On peut même l’emmener en pique-nique. 
Je ne saurais pas vous dire si je la trouve meilleure chaude ou froide…

C’est une recette très basique et très simple que je réalise régulièrement pour recycler mes restes de légumes mais parfois aussi de saucisses ou de jambon, de fromage ou de brousse. J’y ajoute toujours quelques bonnes olives noires pour leur parfum, quelques noix pour le croquant… des herbes aromatiques quand j’en ai sous la main. C’est une recette fourre-tout bien pratique mais surtout c’est délicieux ! 
Vous pouvez l’adapter avec tous vos restes.
Pour cette version, j’avais un reste de courgettes, tomates et champignons rôtis au four.

Quelques conseils :
Préchauffez votre plat en même temps que le four. De cette façon, l’omelette sera saisie dans le plat bien chaud et huilé. Elle cuira mieux et + vite, aura des bords un peu boursouflés et croustillants. Et surtout, elle se démoulera + facilement.

N’ajoutez pas de légumes trop humides, ou plein d’eau, sinon vous retrouverez cette eau dans l’omelette et ce n’est pas très bon….

Ne battez pas trop les oeufs pour avoir une omelette légère. Juste ce qu’il faut, avec une fourchette, pour mélanger le jaune et le blanc (conseil de Jamie Oliver retenu il y a plusieurs années)

Le temps de cuisson est donné à titre indicatif. Il varie d’un four à l’autre et parfois de façon assez importante. Pendant nos vacances, dans notre location, il y avait un four assez moderne, avec plein de fonctions, qui s’est avéré être assez décevant à l’usage : j’ai dû rajouter quasiment 50% de temps à mes recettes habituelles ! 

Omelette au four

  • 5 ou 6 œufs* 
  • 90 g de brousse (ou quelques dés de fromage)
  • 1 douzaine d’olives noires 
  • 1 douzaine de cerneaux de noix 
  • 150 à 200 g de reste de légumes
  • env. ½ c à s d’huile d’olive

* je fais cette recette avec 4 à 6 œufs… selon mon humeur ;-)

Préchauffer le four à 200° C avec un plat.

Voici le moule que j’utilise pour mes omelettes au four :
https://www.pyrex.fr/products/bake-enjoy-moule-a-tarte-avec-poignees-21-cm
(je ne suis pas sponsorisée par la marque) je le trouve très pratique à manipuler, avec les poignées, surtout quand il est chaud.

Casser et mélanger les oeufs sans insister. Saler.
Ajouter les légumes, les olives et les noix. 

Sortir le plat du four. Ajouter l’huile d’olive et secouer le plat pour la répartir sur toute la surface et les bords.
Attention à ne pas vous brûler ! Prenez votre temps, ne vous précipitez pas, on n’est pas à la seconde, le moule est bien chaud et il ne va pas refroidir tout de suite.

Verser l’omelette, ajouter des petits tas de brousse sur la surface. Enfourner et cuire 15 à 20 minutes.
Adaptez le temps de cuisson à votre four, à la taille du moule et nombre d’oeufs.

Posté dans : Goût salé Sans gluten

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

11 Commentaires

  1. Mamijo

    Bonjour et ravie de vous retrouver merci pour l’idée de l’omelette au four je n’y avais pas pensé?!!!et ce qui est drôle c’est que je fais du recyclage aussi de mes légumes rôtis  dans ce même joli plat (que j’adore) sous forme de clafoutis!!! Je teste donc à midi cette omelette merci beaucoup pour ce partage de rentrée! Bonne reprise à vous…

  2. irisa

    Bonjour Carole, ravie de te revoir, j’ai 2 petits moules individuels comme ça, remisés au placard, tu me donnes là une bonne idée, de plus avec 2 moules je pourrai ajouter ou retirer ce qui ne plaît pas à l’autre ( pour moi, je pense aux oignons avec qui je ne suis pas copine )

  3. Martine

    Bonne reprise, Carole, contente de vous retrouver…l’automne est bien là, on aura certainement plus de plaisir à cuisiner que cet été avec 42 degrés ici à Nancy !¡ Merci pour cette recette qui sent déjà bon rien qu’en la lisant, bonne journée !

  4. cricri50

    Je suis heureuse de te retrouver.Ma fille n’aimant pas les clafoutis,je fais également ce genre de recyclage dans une sauteuse que je couvre.J’aime bien y mettre différents fromages mais jamais essayé avec de la brousse.J’ai pas mal de moules en pyrex ( depuis plusieurs années,donc un peu vieillissant) ,je pense que je vais en renouveler certains et le tien me plait bien avec les oreilles,pratique pour le sortir du four.Bonne journée.Bisous.

  5. Carole

    Merci les copines ! Moi aussi je très contente +++ de vous retrouver !

    @ Mamijo : on savait déjà qu’on avait des points communs… J’adore aussi ce plat et les clafoutis ! ;-) J’espère que l’omelette vous plaira

    @ Irisa : il faut qu’on mange des omelettes au four ensemble ! j’aime tellement les oignons… je prends ta part avec plaisir ! :-D

    @ Martine : même si j’aime la chaleur en bonne sudiste que je suis… je reconnais que 42°, c’est un peu pénible ! ;-)

    @ Cricri50 : avec la brousse c’est différent du fromage, on sent son goût surtout quand l’omelette est froide.
    Je suis une inconditionnelle de Pyrex, j’en ai plein mes placards, des vieux et des nouveaux ! :-)

  6. Floriane

    Ravie de te retrouver ! il est certain que la reprise est difficile, ça l’a été pour moi aussi, même si ça fait déjà quelque temps que je suis revenue…cette petite idée est sympa, ça permet de préparer un nouveau repas avec des restes.

    Belle journée

  7. Mamijo

    Délicieuse cette omelette au four à refaire souvent même monsieur l’a finie ce soir, nous avons bien aimé l’association des noix dans du mou;-)! A défaut de Brousse ici dans le Poitou nous trouvons plutôt du chèvre de grande qualité fait par des petits producteurs locaux, j’ai utilisé du frais et c’était bien bon! Aussi bon que le clafoutis aux mirabelles d’hier dans ce même plat, je n’ai pas eu le temps de le ranger:-)! Bonne soirée….

  8. Aude

    Quel plaisir de vous retrouver. Chee nous on monte parfois les blancs en neige pour faire une omelette soufflée au four.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *