Biscuits à la farine complète & son d’avoine

8 avril 2019

Encore une recette à la farine complète… Je suis dans une période de tests de plein de recettes avec cette farine. Je partage avec vous mes préférées.

Dans les cakes, elle fait des merveilles ! Comme le cake aux raisins et miel de la semaine dernière. Et avec le chocolat, elle est extra comme dans ce Brownie au lait ribot, un de mes chouchous.

Par contre, en général, j’évite les biscuits avec les farines complètes, surtout ceux qu’il faut étaler et découper, car je trouve que la pâte n’est pas facile à travailler. Elle est assez cassante, il faut la manipuler avec délicatesse… Ne pas être pressée ni brusque. Bref, pas forcément mon genre ! :-D

Pour une fois, j’ai fait preuve de patience… et j’y suis allée tranquillement… Et ça en valait la peine. Entre la farine complète et le son d’avoine – pas des flocons, du son – ces biscuits ont une texture spéciale. Ils sont très friables, avec de la mâche. C’est vraiment très gourmand et addictif !
Bien qu’ils soient un peu plus beurrés que mes biscuits habituels… je les trouve vraiment bien équilibrés.

La recette est inspirée des “Cruschellli di Rossella” dénichée sur le blog Italien de Gabila Gerardi. J’ai apporté quelques modifications en utilisant du sucre complet, en ajoutant des noisettes et du café (facultatif). Et en modifiant la taille et la forme des biscuits.
Une recette à refaire sans faute !

Biscuits à la farine complète & son d’avoine

Pour une vingtaine de biscuits (format 6 x 4 cm)  :
100 gr de farine T110
80 gr de son d’avoine*
40 gr de noisettes
45 gr de sucre complet
70 gr de beurre froid
20 ml de café très serré (ou de lait )
½ c à c de poudre à lever
Sucre blond pour saupoudrer

* il faut du son d’avoine, pas des flocons.

Concasser les noisettes assez finement.

Peut se faire aussi à la main ou au robot pâtissier.
Dans le bol d’un robot mixeur, mettre la farine, la poudre à lever, le son d’avoine, les noisettes et le sucre. Mixer par pulsation pour bien mélanger. Ajouter le beurre coupé en petits morceaux. Mixer jusqu’à obtenir une texture sableuse. Ajouter le café, ou le lait, et mixer jusqu’à formation d’une boule.

Former un rectangle épais avec la pâte, le filmer et le mettre au réfrigérateur pour 30 minutes.

Entre 2 feuilles de papier cuisson, étaler la pâte sur une épaisseur de 3 mm. Découper les biscuits à l’emporte-pièce et les disposer délicatement sur une plaque recouverte de papier cuisson. Couvrir et remettre au réfrigérateur une vingtaine de minutes.

Préchauffer le four à 150° C.
Saupoudrer légèrement la surface des biscuits avec du sucre blond.
Enfourner et cuire une vingtaine de minutes. Adaptez le temps de cuisson à la taille et à l’épaisseur des biscuits.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

7 Commentaires

  1. PASTOR

    bj, si on est allergique aux coques diverses et variées que peut on mettre à la place. Ces biscuits m’intéressent mais….
    Merci d’avance pour votre réponse

  2. Carole

    @ Pastor : les noisettes sont un ajout de ma part (parce que je les aime +++). On peut les supprimer et ajouter un peu de son d’avoine (100 gr au lieu de 80 gr)

  3. Archange

    Ayant tout ce qu’il fallait dans le placard, je n’ai pas résisté à ces biscuits (pas trop beurrés..): pas de problème pour étaler la pâte, rendu très croustillant. Je regrette juste que l’odeur de café qui se dégage à la réalisation ne sois plus présente après cuisson

  4. Carole

    @ Archange : merci pour le retour sur la recette :)
    Il donne quand même un peu de caractère à ces biscuits… Pour une version + forte en café, il faut ajouter une ou deux cuillerées de café moulu (pas instantané) dans la pâte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *