Soupe au potimarron & lentilles corail

8 novembre 2018

J’ai vu passer un bon million de recettes de soupe à la courge sur les réseaux sociaux et les blogs. J’aurais pu vous épargner ma version… Mais non ! Vous allez aussi avoir droit à la mienne !
Parce que j’avais un potimarron vert dans mon panier. Et parce que je ne l’apprécie pas tant que ça, sauf en soupe.

Je ne sais pas vous mais moi, je fais quasiment toujours des soupes unicolores… J’aime bien y mettre que des légumes qui ont la même couleur : carottes/patates douces, épinard/poireaux/brocolis … L’oignon, ça compte pas, c’est neutre. Par contre, brocolis et carottes, c’est pas possible !
Heu.. C’est grave docteur ? :-D

Bref, voilà pourquoi j’ai choisi cette association. Et aussi parce que cette soupe est simplissime à préparer et absolument délicieuse.
J’ai ajouté quelques rondelles de physalis au moment de servir et cela lui a donné un peu de pep’s bien agréable.

Soupe au potimarron & lentilles corail

1 oignon
1 gousse d’ail
½ c à c de Colombo en poudre (ou de curry)
1 ou 2 feuilles de laurier
Env. 600 gr de potimarron
100 gr de lentilles corail
75 cl d’eau

Éplucher et émincer l’oignon.
Épluchez la gousse d’ail.
Faire chauffer une grande casserole avec un peu d’huile d’olive, la gousse d’ail, les feuilles de laurier et les épices.
Ajouter l’oignon. Saler, couvrir et cuire une dizaine de minutes à feu doux.

Pendant ce temps, éplucher le potimarron (facultatif : on peut laisser la peau du potimarron, elle est comestible)
Ôter les graines et le couper en petits morceaux.
Rincer les lentilles corail.

Ajouter le potimarron et les lentilles dans la casserole. Verser l’eau. Cuire 35 à 40 minutes à feu moyen. Saler une dizaine de minutes avant la fin de la cuisson.

Laisser tiédir, enlever les feuilles de laurier puis mixer, à l’aide d’un mixeur à main, en insistant bien jusqu’à obtenir une texture bien lisse.
Servir avec un filet d’huile d’olive et quelques copeaux de fromage.

Posté dans : Goût salé

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

10 Commentaires

  1. irisa

    Monochrome , oui, la couleur reste pure , la soupe ne fait pas ” sale ” çà m’arrive parfois quand j’en fais une avec les légumes en perdition das le bac à légumes !

  2. Martine

    Ta version m’inspire bien, le prochain velouté potimarron sera réalisé avec tes ingrédients. Par contre en début de saison je n’épluche pas le potimarron. Je le lave bien en le brossant avec ajout de vinaigre à l’eau et je cuisine ainsi. Ça gagne du temps et comme la peau est tout à fait comestible je me dis vive le confort ! 

  3. Carole

    @ Irisa = quand j’ai des légumes en perdition, je les congèle pour la fois où la soupe sera de la bonne couleur … Je sais, j’exagère ! :-D

    @ Martine : merci ! 
    Oui, c’est bien de rappeler qu’on peut manger la peau du potimarron (d’ailleurs je vais l’ajouter). D’habitude je n’épluche pas mais là, comme la peau du mien était verte et que je voulais une soupe bien orange … ;) 

  4. Cerise

    Merci beaucoup pour cette recette testée et approuvée. Un vrai régal, rapide à réaliser. On a vraiment apprécié l’onctuosité et le goût légèrement épicé. :-)

  5. nadja

    Je mets 2 à 3 carottes selon la grosseur, mes petits enfants l’on appeler la soupe orange, ils adorent .
    Lorsque j’ai des invités, je la présente avec une noix de saint jacques en brochette comme décoration

  6. Carole

    @ Daffyco : oui, et c’est super pratique ! c’est Irisa qui m’a appris ça il y a quelques années, quand je l’ai vu faire sa recette de Rösti de potimarron à l’Appenzeller (Top !)
    http://cuisinetcouleurs.canalblog.com/archives/2009/10/19/15492374.html

    @ Cerise : merci pour le retour sur la recette ! On aime aussi la petite touche d’épices, pas trop envahissante ;)

    @ Choise : merci pour le retour sur la recette et très bonne idée les vache qui rit :)

    @ nadja : délicieuse aussi avec des carottes, moi aussi j’adore la soupe orange :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *