Brutti ma buoni – biscuits italiens aux noisettes

24 février 2018

Littéralement, cela se traduit par “Moches mais bons”… Dites seulement Brutti si vous voulez passer pour un initié. Drôle de nom pour un biscuit non ? D’autant plus que… Je ne les trouve pas si moches ! Au contraire même, leur côté brut, leur couleur, les morceaux de noisettes qui apparaissent ou se devinent, sont tellement de promesses de gourmandise. Ils sont si irrésistibles qu’ils en sont beaux, surtout pour qui les a déjà goûtés.

Chaque année, nous faisons une ou deux escapades à Cuneo, et, quasiment la première chose que je fais en arrivant, c’est entrer dans une pasticceria et acheter un petit sachet de brutti. Et une part de focaccia morbidissima… Puis je change de boutique et je vais m’acheter des gressins fait maison, qui sont diaboliquement bons. Rien à voir avec ceux du supermarché ou de l’épicerie. C’est à se demander comment il est possible d’obtenir quelque chose d’aussi bon avec seulement de l’eau, de la farine et du sel.

Les biscuits que je vous propose aujourd’hui se composent, eux aussi, que de 3 ingrédients. C’est la façon de les cuisiner va leur donner une texture absolument unique. Qui n’est pas une meringue ni un macaron. Je vous conseille vraiment de suivre la procédure, 2 cuissons sinon rien.
Et de choisir de bonnes noisettes, elles feront la différence.

Ceux que j’achète en Italie ont une texture croustillante et croquante, légèrement caramélisée. Ils sont très friables. Et hier, quand on a croqué dans le premier, l’espace d’un court instant, on s’est cru en vacances ! Ils sont tout à fait conformes à ceux que j’achète à Cunéo.

Brutti ma buoni – biscuits italiens aux noisettes

Pour une douzaine de biscuits :
160 gr de noisettes décortiquées
100 gr de sucre
80 gr de blanc d’oeuf

Préchauffer le four à 150° C.

Concasser grossièrement les noisettes. Il est important d’avoir une poudre très grossière, pas homogène, avec des morceaux de différentes tailles et même quelques gros morceaux.

Monter les blancs en neige. Quand ils sont fermes, verser le sucre et continuer de battre pendant 2 ou 3 minutes jusqu’à ce qu’il soit bien brillants et lisses.

Incorporer les noisettes puis verser dans une casserole et cuire une douzaine de minutes, en mélangeant sans cesse, à feu moyen doux, jusqu’à ce que le mélange épaississe un peu et se colore. Il devient plus foncé, le sucre caramélise.

Retirer du feu. Prélever une cuillerée à soupe de préparation et la déposer en tas sur une plaque recouverte de papier cuisson. Essayez de faire des tas de même taille pour avoir une cuisson homogène.
Cuire environ 35 à 40 minutes.

Posté dans : Goût sucré Sans gluten

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

5 Commentaires

  1. Miss Douceur

    Ils ont l’air terribles ces biscuits, les noisettes c’est délicieux et en plus facile à faire, j dis décortiquer mes noisettes avant mis je vais essayer ça, merci ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *