Yaourt maison au thermos & bonnes idées cuisine

30 avril 2016

#BFTBIC comme Billet Fourre-Tout Bonnes Idées Cuisine…

Je n’ai pas de yaourtière. On n’est pas trop des mangeurs de yaourt au quotidien… Sauf en vacances, quand on peut se fournir en yaourt directement à la ferme, on en mange bien plus souvent. Le goût et la texture ne sont pas comparables… Bref… L’autre jour, j’avais un reste de lait entier frais ramené des Alpes que je ne voulais pas gâcher et je me suis souvenue avoir lu qu’on pouvait faire du yaourt avec une bouteille thermos… Le genre de truc qui m’amuse !

Si vous me suivez sur Facebook, peut-être vous souvenez-vous de mon premier test. Une réussite ! Un yaourt ferme et pas trop acide… J’étais très contente. D’autant plus que c’est vraiment simple et rapide à réaliser. Une bonne idée non ?
Seul possible bémol, qui n’en est pas un pour moi, on fait un gros pot de yaourt, pas des individuels.

J’ai utilisé une grande tasse thermos qui a une grande ouverture, c’est plus pratique. Et puis, de toute façon, je n’en ai pas d’autre ! Mais cela fonctionne avec n’importe quel thermos qui conserve efficacement la chaleur.

Note : la première fois, j’ai fait bouillir le lait puis j’ai laissé refroidir et mon yaourt fut réussi… La deuxième fois, j’ai juste chauffé un peu le lait, à 45° C, et ce fut un échec. Yaourt tout mou, presque liquide… La troisième fois, cette fois-ci, j’ai fait exactement comme la première fois : fait bouillir le lait puis laissé refroidir… Et comme vous le voyez sur la photo, cela a bien fonctionné. Donc je vous conseille de faire bouillir le lait puis de le laisser tiédir. ;)

Yaourt maison au thermos - sans yaourtière - Alter GustoYaourt maison au thermos

400 ml de lait entier*
1 c à s de yaourt (env. 25 gr)*

* J’ai utilisé du lait frais entier et du yaourt grec de la marque Fage – le « normal » , pas celui à 0% – que j’aime bien et qui n’est pas du tout acide.

Faire bouillir le lait. Retirer du feu et laisser tiédir pour atteindre env. 43° C. Mélanger un peu de lait au yaourt puis verser dans le reste de lait et bien mélanger.

Si vous n’avez pas de thermomètre, trempez le doigt dans le lait, ce doit chaud mais supportable. Vous devez pouvoir laisser le doigt dedans sans que ça brûle. Il faut que la température du lait soit au minimum à 40° C et au maximum à 50 °C au moment d’ajouter le yaourt pour que cela fonctionne.

Verser dans la thermos, la fermer immédiatement et laisser sans toucher pendant 8 heures, environ. Plus vous laissez longtemps, plus le yaourt sera ferme mais il risque aussi d’être plus acide.
Après 8 heures, ouvrir la thermos, couvrir l’ouverture de papier film et la mettre au réfrigérateur.

Je n’ai pas préchauffé ma thermos avec de l’eau chaude. Peut-être qu’en hiver, s’il fait froid, il faut le faire.

Les bonnes idées des copines / copains :

La salade de fèves et de radis d’Ottolenghi et sa téhina, proposée par Valérie, du blog C’est ma fournée ! qui te met une claque (la salade !), il parait. Je suis sous le charme, c’est à la fois simple et original, comme on aime.

Une autre recette d’Ottolenghi m’a fait de l’oeil chez Nanou. Le Poulet aux dattes, olives et câpres qui est très appétissant. J’imagine les parfums… Tout ce que j’aime ! Et cette fois encore, c’est simple et original… Je crois bien que je vais acheter un de ses livres, sa cuisine me plait si souvent quand je la croise sur les blogs. Reste à choisir lequel : le Cookbook, Jérusalem, Plenty ou Plenty more…

On reste dans la région d’Israël avec ce billet sympathique, à lire,  Plaidoyer pour un houmous et la recette du houmous à la mode de Jérusalem, que je trouve particulièrement gourmand ! D’habitude, le houmous me fait moins d’effet. L’auteur dit à « se casser le bide ». C’est un peu comme on dit à Marseille, à casser le ventre. Et ça veut que c’est le top !

En grande fan de galette, croquette, boulette et tout et tout… Forcément, j’ai craqué sur la recette des Galette de quinoa au thon de Melle Banane. Qu’on peut faire sans thon et avec plein d’autres céréales, si on veut. J’aime beaucoup de genre de recette de base, à décliner à volonté.

Une vraie bombe, je veux bien le croire ! Atomik comme dirait l’autre ! Sablé breton, caramel, chocolat et noisettes… Les fameux Krumchy de Michalak chez Rock The Bretzel. Je vous déconseille de cliquer sur le lien…

Le Cake marbré de François Perret, glacé façon Rocher, chez The Happy Cooking Friends qui me rappelle que moi aussi j’ai ce cake dans ma To do List depuis un certain temps et que je l’avais un peu oublié… Oh !

En parlant de cake… Priscilla s’est laissée séduire par mon cake au caramel à la vanille et elle a poussé loin la gourmandise puisqu’elle l’a transformé en bâtonnets gourmands. Je vous les recommande +++

La bonne idée – il n’en a que des bonnes – de Dorian pour recycler des viennoiseries un peu rassies et, comme d’habitude, c’est terriblement gourmand ! Pain au chocolat & amandes, j’ai bien envie de filer acheter des pains au chocolat et les laisser vieillir… rien que pour faire sa recette !

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

9 Commentaires

  1. Carole

    C’est vraiment original comme technique.
    Je peux faire des yaourts avec mon cuit vapeur, c’est bien pratique. Bon dimanche, bises.

  2. Bri 17

    Je fais depuis toujours mon yaourt entre deux bonnets de laine en ensemençant à 58 ° contrôlé au thermomètre dans des pots réchauffés et stérilisés à l’eau bouillante le temps que mon lait bouille 15 minutes ( pour. Le concentrer un peu ) ,et c’est parfait. Moi aussi, je fais des pots en verre de 500 ml. Je ne réussis que les yaourts nature, les autres restant trop liquides. J’ajoute donc de la confiture ou des morceaux de fruits au moment de les manger. Au tout début, je faisais dans un Thermos mais le col n’était pas assez large, ce n’était pas pratique.!

  3. Carole

    @ Bri 17 : merci pour les informations. En fait, il existe plein de façons de faire des yaourts sans yaourtière ! Je n’ai pas essayé de l’aromatiser. J’aime pas trop ça… Les yaourts je préfère les manger nature, sans sucre.

  4. Audrey

    Oh merci beaucoup pour le lien vers mon article et heureuse d’être à mon tour ta “remindeuse” pour ce cake qui est tout simplement une tuerie!!! De ton côté tu me rappelles, de nouveau, que je dois absolument tester les krumchy!! Ca ne s’arrête jamais hihi Bon dimanche et encore merci :)

  5. Miss Bretzel

    Ah difficile d’y résister! Merci pour le lien, c’est vraiment très gentil! Toutes les autres idées sont elles aussi très tentantes!
    Bon weekend!

NOTE : Le blog est en pause ! Je ne pourrais pas répondre aux commentaires avant début septembre. A bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *