Riz pilaf aux poireaux, ail & gingembre

21 janvier 2016

Je ne suis pas super fan de riz… Cuit simplement à l’eau, il me laisse indifférente ! Et même je ne l’aime pas trop… Par contre, avec quelques petits ajouts et une cuisson pilaf, je me régale ! Voilà… En fait, je suis très “cuisson pilaf “! et pas seulement pour le riz mais pour plusieurs céréales. D’autres, suivez mon regard, sont plutôt risotto ;)
Dans les 2 cas, il faut avouer que ce sont des cuissons intéressantes, potentiellement très savoureuses selon les ingrédients ajoutés.
La version que je vous propose aujourd’hui permet d’obtenir un riz très parfumé qu’on a beaucoup apprécié. Ce midi, j’ai terminé les restes en déposant dessus un œuf au plat et c’était juste parfait !

Chaque fois, et c’est finalement assez rare, que je vous propose une recette de riz, je me repose la question du rinçage… Doit-on ou pas le rincer ? Moi, je le rince parce que ma grand-mère le rinçait et son riz était excellent ! Mais les avis divergent et le sujet fait papoter les copines… On en parle depuis ce matin sur FB Ici

Riz pilaf aux poireaux, ail & gingembreRiz pilaf aux poireaux, ail & gingembre

Pour 3 / 4 personnes :
250 gr de riz basmati
1,5 fois le volume de riz en eau chaude
3 poireaux moyens (seulement le blanc)
1 ou 2 gousses d’ail (selon les goûts)
1 morceau de gingembre d’environ 1,5 cm de long
4 ou 5 clous de girofles

Une dizaine de branches de persil
Une vingtaine de pistaches

Mesurer le volume de riz. Préparer 1,5 fois ce volume en eau chaude.

Rincer le riz à l’eau froide, dans une passoire fine, jusqu’à ce que l’eau qui s’écoule soit claire. Laisser égoutter. Ou ne pas le rincer…

Laver les blancs de poireau et les émincer finement.
Éplucher les gousses d’ail et le gingembre. Les râper finement.

Dans une poêle, ou une sauteuse, faire chauffer, à feux doux, un peu d’huile d’olive. Ajouter les poireaux, l’ail, le gingembre, les clous de girofles et cuire, à couvert, 8 à 10 minutes.

Ajouter le riz. Mélanger pour bien enrober tous les grains de matière grasse. Saler. Ajouter l’équivalent de 1,5 volumes d’eau chaude.
Couvrir et cuire, à feu doux, 15 minutes.
Retirer du feu. Ne pas enlever le couvercle. Laisser reposer, couvert, pendant 5 à 10 minutes.

Au moment de servir, ciseler les feuilles de persil. Les incorporer au riz avec les pistaches grossièrement concassées au couteau.

Posté dans : Goût salé

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

8 Commentaires

  1. Crystal

    Justement, j’ai entendu une recette de risotto aux poireaux hier. Tes photos sont toujours aussi belles et appétissantes. Très bonne soirée ma belle Carole, bises.

  2. Carole

    J’aime beaucoup la cuisson pilaf du riz.
    Ta recette m’inspire, j’adore le poireau.
    Merci pour cette délicieuse suggestion. Bonne journée, bises ! Carole

  3. Gene 11

    Très intéressante la conversation sur rincer ou pas le riz. Tous les avis divergent, mais tout le monde est content de sa façon de faire !!! C’est le principal non ?  :-)

  4. very easy kitchen

    tu peux aussi faire les pâtes de cette façon. on les fait “rouiller” et on rajoute l’eau. cuisson par absorption très courante dans les Alpes et Italie du Nord. suis d’accord aussi avec toi, le riz pilaf c’est top je te conseille aussi la façon dont le prépare les perses

  5. Carole

    @ very easy kitchen : je fais aussi les pâtes de cette façon mais là, ce n’est pas ma méthode de cuisson préférée… Sauf peut-être pour les coquillettes ;) Je vais regarder comment font les Perses. Merci ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *