Soupe aux poireaux, haricots blancs & brocoli

19 octobre 2015

Le mistral apparu en milieu de semaine dernière nous a pris par surprise… Parce que l’hiver ne commence jamais, ja-mais !, début octobre à Marseille !!! Et il nous a tellement pétrifié qu’on a du vite lancer la saison des soupes… Heureusement que ce n’était qu’une fausse alerte, et qu’on ne va pas déjà mettre la soupe au menu plusieurs fois par semaine.

Toujours réconfortante, chez nous, elle est soit veloutée, et nous réchauffe à tous les coups, soit plus rustique comme celle-ci, non moulinée, et qui tient bien au corps ! Encore que dans cette recette, je n’ai pas mis beaucoup de haricots blancs. Vous pouvez en ajouter un peu plus ou les remplacer par des pois-chiche par exemple.

Et qu’elle soit mixée ou pas, j’ai pour habitude de faire revenir chaque ingrédient ou presque. Cela peut sembler plus fastidieux et long quand on lit la recette mais il suffit de s’organiser : pendant que l’un cuit, on épluche et prépare l’autre. Et de cette façon, ce n’est pas plus long… Et c’est plus goûteux !

Soupe aux poireaux, haricots blancs & brocoliSoupe aux poireaux, haricots blancs & brocoli

Pour 3 ou 4 assiettes :
1 oignon
3 gousses d’ail
1 ou 2 blancs de poireau (env. 200 gr)
2 ou 3 feuilles de laurier
5 ou 6 feuilles de sauge (+ ou – selon leur puissance)
80 cl de bouillon de légumes
1 boite de haricots blancs cannellini (220 gr égoutté)
100 gr de bouquets de brocoli

Copeaux de parmesan, poivre, huile d’olive pour servir

Éplucher les gousses d’ail.
Éplucher et ciseler finement l’oignon.
Laver et couper le blanc de poireau en fines rondelles.

Faire chauffer une casserole, ou sauteuse, à feu moyen, avec un peu d’huile. Ajouter l’ail, l’oignon, les feuilles de laurier et de sauge. Cuire pendant 5 minutes puis ajouter le poireau. Saler. Couvrir et cuire une dizaine de minutes.

Égoutter et rincer les haricots blancs. Les ajouter dans la casserole ainsi que le bouillon. Assaisonner. Porter à ébullition. Baisser le feu et cuire 15 minutes, couvert.

Séparer les fleurettes et couper en 2, ou en 4, les plus grosses. Les ajouter à la soupe et poursuivre la cuisson 10 minutes.

Si vous dégustez immédiatement, le brocoli sera encore croquant. Réchauffé, il sera plus fondant.
Servir avec quelques copeaux de parmesan, un tour de moulin à poivre et un filet d’huile d’olive.

Posté dans : Goût salé

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

10 Commentaires

  1. Carole

    Ta soupe est particulièrement réussie, elle me fait envie. Elle se retrouvera sur notre surement cet hiver, le vent froid souffle aussi à Narbonne !
    Bonne journée, bises, Carole

  2. Caroline

    Excellente recette Carole! Comme d’hab! testée hier soir on a adoré avec du pain grillé sur les braises et frotté à l’ail. Avec ces températures c’était PARFAIT! Merci!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *