Mousse aux petits-suisses & crème de marrons façon Mont-blanc

7 avril 2015

Une envie de Mont-blanc qui me tenaillait depuis quelques temps, jusqu’à ce week-end où je n’ai plus tenu et eu besoin de l’assouvir ! Elle a un peu duré à cause des serpentins de crème de marrons… Certains les font en mélangeant la crème de marrons avec du beurre ou du mascarpone et ce n’était pas ce que je voulais. Je préfère la version où la crème de marrons est mélangée avec de la purée de marrons et, éventuellement de la pâte de marrons. Cette dernière étant introuvable sur Marseille, je l’ai zappé. Mais, ce que je n’avais pas prévu, c’est que je n’arriverais pas non plus à trouver de la purée de marrons !
Voilà pourquoi elle a trainé et finalement, dimanche matin, je me suis dit que cela valait peut-être l’effort de faire moi-même ma purée. Finalement, ce fut assez simple et rapide, avec des marrons sous vides. Mais pourquoi ai-je tant attendu ?

J’ai choisi une mousse plus légère qu‘une traditionnelle chantilly, avec des petits-suisses. On a beaucoup aimé cette version plus acidulée et pas trop sucrée.

Mousse aux petits-suisses & crème de marrons façon Mont-blancMousse aux petits-suisses & crème de marrons façon Mont-blanc

Pour 4 (verre de 18 cl) :
200 gr de crème de marrons
100 gr de marrons cuits + 2 c à s de lait ( ou 100 gr de purée de marrons)

6 petits-suisses
15 cl de crème entière liquide
40 gr de sucre

1 grosse meringue (achetée chez le boulanger par ex…)

Préparer la mousse aux petits-suisses :
Sur un récipient profond, poser une passoire fine et la tapisser de gaze. Le fond de la passoire ne doit pas toucher le fond du récipient afin d’égoutter efficacement la mousse. Si vous n’avez pas de gaze, cela fonctionne aussi si la passoire est fine.
Mélanger les petits-suisses avec le sucre.
Monter la crème en chantilly ferme, mais pas trop et l’incorporer soigneusement et délicatement aux petits-suisses
La crème doit être bien froide, avoir séjourné au moins 24 h au réfrigérateur ou 15 minutes au congélateur. Pour que la crème monte plus facilement, mettre le récipient et les fouets du batteur quelques minutes au congélateur.
Transvaser le mélange dans la passoire. Couvrir, entreposer au réfrigérateur 2h.

Préparer les serpentins de crème de marrons :
– Si, comme moi, vous n’avez pas de purée de marrons : hacher grossièrement, au couteau, les marrons. Les mettre dans une casserole avec le lait et chauffer à feu doux en écrasant les marrons. Le mélange est sec, c’est normal, ne rajoutez pas de lait. Les transvaser dans le bol d’un robot mixeur avec la crème de marrons. Mixer soigneusement, en insistant bien. Passer le mélange dans une passoire fine, en appuyant avec une cuillère, pour éliminer les éventuels morceaux de marrons restants.
OU
– Si vous avez de la purée de marrons
: la mélanger soigneusement avec la crème de marrons.

Mettre le mélange aux marrons dans une poche à douille jetable. Avec une douille lisse, fine, de 2 ou 3 mm, si vous en avez une. Ou sans douille (comme moi) et il suffira de couper le bout pour faire juste un petit trou. Les serpentins seront un peu moins réguliers…

Entreposer au réfrigérateur au moins 2h.
Au moment de servir, couper la meringue en petits morceaux.
Disposer une couche de meringue au fond des verres, ajouter une couche de mousse puis quelques serpentins de marrons. Renouveler les couches en terminant par un « dôme » de mousse recouvert de serpentins de marrons.

Ne préparez pas les verres à l’avance car, avec l’humidité de la mousse, la meringue perdra son croquant.

#jesuiskenya

jesuiskenyaAfficher juste une image sur le blog et un hashtag sur les réseaux sociaux, en soutien aux familles et proches des victimes du massacre sur le campus de l’Université de Garissa au Kenya, parait tellement dérisoire… Mais, même si ma « voix » est toute petite dans le grand Internet, ne pas les afficher serait comme ignorer ce drame, ce qui me semble juste inhumain.

 

Posté dans : Goût sucré Sans gluten

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

19 Commentaires

  1. emma

    Bonjour,

    Cela a l’air délicieux ! Mais à quoi sert la passoire tapissée de gaze ?
    merci d’avance

  2. Carole

    @ emma : c’est pour “égoutter” la mousse, pour qu’elle soit plus ferme. Sinon, elle est assez molle. La gaze permet de laisser couler seulement le petit lait.
    Et puis, de cette façon, il n’est pas nécessaire d’ajouter de gélifiant pour qu’elle se tienne bien.
    Et en plus, la texture est un peu différente d’une mousse avec gélatine ou agar agar, intéressante à mon avis ;)

  3. Clémentine

    miam, fromage blanc + crème de marron c’est le dessert de la mort, et en plus présenté en version élégante, je n’ai même plus d’excuses pour faire autre chose x)

  4. martine

    bonjour, c’est adopté! quelle jolie recette aussi fraîche qu’une promenade sur le Mont-blanc…ou presque! ah!ah merci Carole!

  5. Dr Chocolatine

    Merci pour cette belle verrine qui me plaît beaucoup. Même soucis ici pour la purée de marrons! Ce qui me touche encore plus, c’est ces petits mots pour ce massacre mis sous silence par les grands de ce monde. Merci de ne pas les avoir oubliés! Bisous et bonne journée!

  6. floriane

    Très sympas ces verrines ! j’ai déjé testé les mont blancs il y a quelque temps et je dois dire que cette recette me tente bien ! 

    bonne journée

  7. Carole

    @ petter : non, le mascarpone n’est pas adapté pour cette recette.
    On peut remplacer les petits-suisses par du yaourt ou du fromage blanc par exemple.

  8. Sandra

    Bonjour !
    et Bonne Année 2018 !

    je tenterai certainement votre version du Mont-Blanc !
    Mais je voudrai la faire pour ce soir, et je n’ai pas de marrons entiers..
    Hors vous mentionnez la possibilité d’ajouter du beurre… qu’est-ce que cela apporterait ? du fondant ?
    Est-ce que vous me déconseillez l’utilisation du beurre ?

    Merci d’avance !
    Et Merci de continuer à nous régaler !

  9. Carole

    @ Sandra : merci :) meilleurs voeux et bon bout d’An
    Sans marrons entiers (qui servent à faire de la purée) ou sans purée de marrons, mieux vaut … choisir une autre recette ! ;) Désolée, mais je n’ai pas de solution testée et approuvée.
    L’ajout de beurre permet de modifier la texture de la crème de marrons (qui n’est pas assez dense, contrairement à la purée, pour faire des serpentins) mais je n’ai pas essayé. Et pas eu envie alors …

  10. Sandra

    Je voudrais vous remercier pour votre réponse aussi rapide !
    Je vous fais complètement confiance, alors j’ai suivi votre conseil et j’ai récupéré et décortiqué les restes de marrons entiers cuits à l’eau et grillés il y a 2 jours …. et j’ai obtenu 92 g de chaire de marron ! Youpi !
    Je ferai donc votre recette ce soir !
    Tous mes voeux de Bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *