Mini cakes au chocolat & spéculoos sans cuisson

24 mars 2014

Une recette de fond de frigo et fond de placard pour improviser un petit dessert qui fasse plaisir. Pas à moi car je suis plutôt petits bruns que spéculoos pour ce genre de gâteau sans cuisson. Mais il arrive (souvent ?) que l’on cuisine surtout pour faire plaisir aux autres.

J’ai imaginé ces mini cakes en repensant au fameux gâteau aux petits bruns de notre enfance (que j’ai déjà décliné dans une version à la ricotta ICI). Celui avec une crème au beurre… Et là, on est quand même d’accord sur un point, celui d’éviter le beurre ! Par goût principalement, nos papilles de Marseillais ne sont pas habituées aux recettes très beurrées…
Cette version est très différente, la crème est moins ferme, un peu mousseuse et le résultat très léger en bouche.

Mini cakes au chocolat & spéculoos sans cuissonMini cakes au chocolat & spéculoos sans cuisson

Pour 6 mini cakes :
200 gr de chocolat noir pâtissier à 65%
40 gr de sucre
250 gr de yaourt grec
80 ml de crème entière liquide
12 spéculoos + 2 pour la déco
Env. 200 ml de café très fort froid

Chemiser les mini moules à cake de papier film ou de papier sulfurisé.

Faire fondre le chocolat noir au bain marie.

Dans un récipient, battre, au fouet électrique, pendant environ 2 minutes, le sucre, le yaourt grec et la crème. Verser en filet le chocolat fondu encore chaud tout en continuant de battre. Quand tout le chocolat est incorporé, battre encore pendant environ une minute. Le mélange doit être bien homogène.

Répartir une couche de préparation chocolatée au fond des moules. Ajouter un spéculoos rapidement trempé dans le café. Appuyer un peu pour l’enfoncer. Délicatement.
Étaler dessus une couche de chocolat puis un spéculoos trempé dans le café et terminer par une couche de chocolat.

Couvrir avec du papier film et entreposer au réfrigérateur pendant au minimum 3 heures.

Démouler, lisser les bords avec un couteau s’ils sont trop “fripés”.
Servir très frais, saupoudrés de quelques miettes de spéculoos.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

25 Commentaires

  1. Babeth De Lille

    j’ai un souvenir ému du gâteau aux petits Bruns de mon enfance, mais effectivement il faut aimer le beurre….cette recette ci me semble tout simplement géniale et elle pourrait laisser un aussi bon souvenir!…

  2. Estelle

    J’ai essayé cette recette il y a quelque temps.
    La crème au chocolat était très facile à faire, en fait ce qui m’a pris le plus longtemps était le chemisage des moules avec du film plastique…

    J’ai bien aimé la texture, en revanche je n’ai pas vraiment apprécié le goût., je l’ai trouvé un peu écoeurant (pareil pour mon mari et mes enfants). C’est peut-être lié à la pointe d’acidité apportée par le yaourt, que j’apprécie peu avec le chocolat (j’avais eu un peu le même problème avec la cheese cream au chocolat et aux petits suisses), par ailleurs j’ai sans doute fait un café pas assez fort (on ne le sentait quasiment pas).

    Comme il en restait, nous les avons finis le lendemain avec des fraises, et là ça passait beaucoup mieux.

    Cela dit, cela n’empêche pas que, comme Lorraine, ce site soit un de mes 3 sites de référence pour les recettes (avec ceux d’Edda et de Cléa). :-)

  3. Carole

    @ Estelle : Merci ! Je suis flattée d’être dans la liste avec Edda et Cléa que j’apprécie beaucoup. ;)
    Les goûts… Cela ne se discute pas ! 
    En fait, je n’aime pas trop les yaourts, à manger “comme ça”… Mais je les trouve intéressant en cuisine.
    Je suis souvent gênée par leur acidité aussi je les choisis en général au lait entier (j’ai l’impression qu’ils sont moins acides ?) et surtout, il faut savoir que plus un yaourt est vieux, proche de la date péremption, plus il est acide. C’est son évolution naturelle, la maturation augmente l’acidité ! 
    Donc mes yaourts sont jeunes. 

  4. Estelle

    Merci pour la réponse (je ne l’avais pas vue avant) !

    Je ne savais pas que les yaourts devenaient plus acides en vieillissant, c’est utile à savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *