Fudge au chocolat & carambars

17 décembre 2011

Le fudge, quand on l’essaie … On l’adopte ! Cette confiserie anglo-saxonne, mi chocolat, mi caramel est simplement … addictive ! Et surtout tellement simple à réaliser, dans sa version simplifiée …

Ces derniers jours, avec le bouclage de Yummy Magazine N°6, je n’ai eu ni le temps de cuisiner ni le temps de faire les courses. Et dés qu’il est paru, je me suis dépêchée de faire mes cadeaux de Noël car je ne suis pas du tout une adepte des magasins bondés …

Dans mon placard trainaient quelques carambars que je réserve pour ma jolie nièce lorsqu’elle me rend visite. Elle aime beaucoup les carambars et n’en mange que très rarement, 2 ou 3 fois par an seulement, car elle vit en Italie, un pays où le carambar n’existe pas ! Comme elle arrive la semaine prochaine pour passer les fêtes avec nous, j’ai eu envie de lui imaginer une petite surprise sous la forme d’une gourmandise “carambarisée” …

Verdict ? La texture est juste parfaite ! Et le parfum du carambar est bien présent, à condition d’utiliser du chocolat pas trop fort en cacao. Je pense qu’elle va adorer …

fudge au carambarFudge au chocolat & carambars

Pour un moule de 15 x 15 cm :
– 350 gr de chocolat pâtissier à 50 ou 55% max. de chocolat*
– 120 ml de lait
– 15 gr de beurre
– 30 carambars

*N’utilisez pas un chocolat plus fort en cacao, il risquerait de masquer le goût du carambar.

Petite astuce pour enlever plus facilement l’emballage des carambars : les mettre au congélateur une dizaine de minutes.

Chemiser le moule de papier sulfurisé.

Hacher le chocolat grossièrement au couteau. Si vous utilisez des pistoles, cette étape n’est pas nécessaire.

Dans une casserole, faire chauffer le lait avec le beurre et les carambars, en remuant régulièrement, jusqu’à ce que les carambars soient complètement fondus.
Retirer la casserole du feu. Ajouter le chocolat haché en mélangeant énergiquement, et soigneusement, jusqu’à ce que le chocolat soit complètement fondu. Le mélange doit être bien lisse et épais.

Verser dans le moule. Égaliser la surface et tapoter le moule sur le plan de travail pour chasser les éventuelles bulles d’air. Laisser refroidir puis entreposer au réfrigérateur une nuit.

Chauffer la lame d’un couteau sous l’eau chaude pour découper plus facilement des carrés.
Conserver au réfrigérateur.

Une autre recette de fudge ?
Fudge au chocolat noir, pistache & fève Tonka

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

30 Commentaires

  1. lustine

    ca doit etre extra !! C’est marrant moi aussi j’ai publié une recette choco-carambar aujourd’hui … décidément c’est trop trop bon !!!merci du partage , bisous

  2. linda

    Ca a l’air trop bon! Par contre je me pose une question. Dans l’autre recette de fudge aux pistaches, vous avez utilisé du lait concentré. Là c’est du lait normal apparement? C’est normal? Il ne faut pas du lait concentré dans cette recette aussi? Merci d’avance !!

  3. muriel

    Ouahhhhh, je vais tester, j’adore le chocolat et j’adore les carambars. Par contre, je n’ai jamais préparé de fudge donc je vais combler cette lacune très très très prochainement !

  4. Perruche Gourmande

    A yest le fudge est au frigo… Bon, j’avoue j’ai léché la casserole… trop bon, même chaud!!
    J’ai ajouté un peu de fleur de sel, je trouve que ça relève bien le goût du caramel, et j’ai multiplé les doses par 1,5 car je n’avais pas petit moule.
    Hâte de voir le résultat…
    Pas trop galère à couper???

  5. Perruche Gourmande

    Verdict : un peu galère à couper quand même! ma préparation devait manquer d’homogénéité car le centre est plus mou.
    mais niveau goût… Rolalalala, c’est une tuerie!
    merci beaucoup pour la recette!

  6. Ben

    Salut, j’ai testé en suivant les proportions à la lettre, c’est quand même bien moux.. résultat impossible à découper et ça s’est terminé en pâte à tartiner.. par contre je confirme le gout est vraiment génial, le mix carambar / chocolat noir est super bon.

  7. Carole

    @ Ben : en suivant la recette à la lettre, autant pour les ingrédients que les différentes étapes, le fudge n’est ni mou ni collant. J’ai réalisé cette recette plusieurs fois. Et ma maman l’a faite 2 fois, sans aucun problème.

  8. Dany

    Un super régal … à faire et à refaire….et en +!! en un temps record…. pas de souçi de “découpage” j’ai suivi la recette à la lettre et ça roule …

  9. audrey

    Comme Ben, j’ai pourtant suivi la recette à la lettre, utilisé les ingrédients décrits, mais le fudge n’a jamais pris, malgré 2jours au frigo impossible de le découper, il est resté tout collant et tout mou :(
    en revanche en pate à tartiner c’était parfait!
    Y a t-il une étape cruciale que j’aurais manqué?

  10. Carole

    @ Audrey : j’avoue que là je suis vraiment perplexe …

    Avez-vous utilisé du chocolat noir pâtissier à 50 ou 55% de cacao ?
    La bonne quantité de liquide ? 120 ml de lait = 120 gr = env. 1/8 de litre.
    Les 15 gr de beurre sont peu important, ne pas les utiliser ne changerait pas grand chose à la recette. Ils améliorent un peu la texture.

    Il faut veiller à bien faire fondre les carambars dans le lait. Il ne doit rester aucun morceau, aucun « paquet » . Le liquide doit épaissir, devenir sirupeux et être bien homogène. Ensuite, quand vous ajoutez le chocolat haché dans la casserole, hors du feu, il faut mélanger très soigneusement, longuement si nécessaire, afin que là aussi, il ne reste aucun morceau de chocolat qui n’aurait pas fondu. Le mélange devient épais, il doit être très lisse et bien homogène.

  11. Audrey

    j’ai utilisé du chocolat ne*tlé dessert noir 52% de cacao et la bonne dose de liquide ou alors ma balance déraille.
    Les carambars ont bien fondu à feu doux. Puis les petits morceaux chocolat hors du feu aussi.
    Je ne comprends pas non plus ce j’ai pu raté… mais ce n’est pas grave je commencerai!

    Merci pour vos explications.

  12. Loréline

    Difficile de mettre le plat au frigo car même encore chaud c’est un délice !!! hâte de goûter demain !!! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *