Pommes cuites façon « tarte sans pâte » & pralin maison

8 novembre 2010

Aujourd’hui, je vous propose une recette vraiment très simple, nécessitant peu d’ingrédients … Mais qui prend toute sa saveur dans son mode de cuisson lente.
Mon arrière grand-mère utilisait toujours cette méthode pour réaliser la compote de pommes que je trouvais sur sa table à chacun de mes goûters. Accompagnée de madeleines, cette compote était pour moi, sans aucune hésitation, la meilleure du monde ! Très parfumée, à la jolie couleur ambre, avec des morceaux de fruits intacts et extrêmement fondants … Un pur délice ! Pourtant si simple.

Vous pouvez ajouter des épices. Moi je n’en ai pas eu envie … J’ai juste ajouté un peu de ce pralin maison que je me suis enfin décidée à réaliser, selon la recette de Pascale Weeks. Et j’ai enfin pu déguster un vrai bon pralin ! Très différent et bien meilleur que ce que j’ai pu trouver dans le commerce.

pommes cuitesPommes cuites façon « tarte sans pâte »

Pour un moule de 20 x 20 :
– 1 kg de pommes
– 1 orange non traitée
– 2 c à s bombée de pralin maison (recette plus bas – facultatif)

Préchauffer le four T4 (120°C)

Prélever le zeste de l’orange. Presser son jus.

Éplucher les pommes, les couper en quartier puis en fines lamelles d’environ 2 à 3 mm d’épaisseur.

Dans un récipient, bien mélanger les lamelles de pommes avec le jus et le zeste de l’orange. Les disposer (joliment) en couche dans le moule. Récupérer le jus d’orange au fond du récipient et le verser sur les pommes puis saupoudrer la surface de pralin.

Couvrir hermétiquement de papier aluminium. Ou avec du papier sulfurisé préalablement mouillé. En séchant avec la chaleur du four, il fait un couvercle efficace. Enfourner et cuire 2h.
Sortir du four, ôter le papier alu. Laisser refroidir puis entreposer au réfrigérateur.

Servir frais avec, par exemple, une quenelle de ricotta.

Pralin maison : 400 gr de noisettes, 250 gr de sucre, 70 gr d’eau
Préchauffer le four à 150°C.
Répartir les noisettes sur une plaque de cuisson. Enfourner une dizaine de minutes. Laisser refroidir puis ôter la peau. J’avoue que je ne me suis pas cassée la tête : les peaux récalcitrantes sont restées sur les noisettes.

Dans une casserole, faire chauffer l’eau et le sucre jusqu’à ce que le mélange atteigne la température de 121°C. Retirer du feu, ajouter les noisettes et mélanger à l’aide d’une cuillère en bois.
Remettre sur le feu, réglé à moyen / vif. Cuire en remuant très souvent. Le sirop qui enrobe les noisettes va d’abord se cristalliser puis caraméliser. Lorsque les noisettes sont enrobées de caramel, les transvaser sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Étaler sur une seule couche et laisser refroidir complètement.

Casser en morceaux la préparation durcie de noisettes au caramel. La mixer jusqu’à obtention d’une poudre.

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

31 Commentaires

  1. nanie

    une super idée !!! ça à l’air super bon, léger et je suis absolument certaine que ça a un fort goût de reviens-y !!
    une recette vraiment tentante !!

  2. Gwen

    J’aime beaucoup l’idée. Moi, ma grand-mère préparait des pommes au four pour le goûter et, bien sûr, c’était les meilleures du monde :)

  3. iza

    Encore une superbe recette. J’ai déjà réalisé plusieures de tes recettes sans gluten. C’est un vrai régal à chaque fois ! Merci.

  4. sésa

    ça a l’air trop trop bon…. j’ai plein de pommes dans ma cave, je sens que mes enfants vont se régaler avec un aussi bon dessert !

  5. nanoud

    J’avais fait une terrine il y a 2 ans quand mon pommier croulait sous les fruits , je trouvais ce genre de recette très pratique car elle écoulait un grand nombre de pommes faisait un dessert pas très calorique et des pommes super fondantes . Mais ta touche personnelle avec le jus de d’orange et le pralin est très séduisante et mes pommes restantes de cette année vont y passer et peut être aussi des poires … Bonne semaine . bises

  6. Françoise

    Merci pour cette recette fondante/croquante qui me renvoie aussi à mon enfance en Provence (amandes à la place des noisettes). C’est peut-être simple mai encore fallait-il y penser et nous le faire partager. Bonne soirée

  7. Baptiste

    Bonjour C Baptiste. Alors la ca fait super envie, la photo on dirait la page de couverture d’un livre tellement c beau.
    Encore une recette que je dois montré à maman pour qu’on fasse ensemble, peut etre demain. Merci pour le partage

  8. Oumiak

    Rien qu’à lire vos recettes….on bave à chaque fois !
    Merci pour toutes ces idées !
    Pour le pralin, je le fais plus simplement .
    Mettre dans une casserole ( à fond non adhésif sinon risque de rayures ! ), la même quantité de poudre d’amande (ou de noisette ) et de sucre. Le sucre va fondre et se caraméliser en enrobant la poudre. Remuer pendant l’opération et arrêter quand vous jugez que votre préparation est à point. Faire attention de ne pas trop caraméliser, sinon, le goût est amer. Etaler le tout sur une assiette pour refroidir. Casser les plus gros morceaux et mettre dans des boccaux à confiture . Utliser selon désirs . Attention : c’est si bon et si facile à faire que les gourmands le mange à la petite cuillère !

  9. marie

    j’adorais l’odeur des pommes cuites longtemps au coin du fourneau de ma grand-mère. juste te de lire je sens encore l’odeur de cette cuisine; merci pour cette recette

  10. annie

    une superbe recette que je voudrais essayer
    une question sur le moule : faut-il le beurrer ?
    et peut-on démouler les pommes ?
    cette tarte est pour combien de personnes ?
    Merci pour les réponses

  11. Carole

    @ Annie : je n’ai pas beurré le moule et je n’ai pas essayé de démouler les pommes mais je pense qu’il n’y a aucun problème. La recette est pour 4 à 6 personnes.

  12. annie

    Merci pour la réponse.
    Je vais faire cette tarte pour 12 personnes.
    Je pense doubler les ingrédients.
    encore une question : en mettant les pommes dans un plat à gratin, Pourrait-on les découper en carrés ensuite ? Je crois que je suis compliquée, mais je voudrais mettre plusieurs petits desserts dans l’assiette
    (entre autres les carrés citron et le faus clafoutis)

  13. Françoise

    Merci, bien reçu. Personnellement j’évite le pralin, ta recette étant pour moi une recette familiale, délicieuse et pratique pour utiliser les pommes de mon pommier (y en a beaucoup), je recouvre la compote refroidie d’une pâte à crumble, c’est plus rapide. Cela me permet de la faire plus souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *