Brioche légère à la fève Tonka

18 mars 2009

J’ai bien craqué sur la fève Tonka … Son côté légèrement vanillée, un peu caramélisé associé à une saveur indéfinissable très plaisante … Oui j’ai carrément craqué ! Au point de faire des infidélités à ma chouchoute fleur d’oranger.
Jusqu’à présent, je n’étais jamais arrivée à me décider à parfumer mes brioches autrement qu’avec de la fleur d’oranger et du zeste d’orange. Mais après avoir goûté la fameuse fève, c’est tout naturellement qu’elle s’est imposée comme un parfum potentiel de mes brioches. Testée et approuvée, à faire et à refaire, c’est terrible !

Au sujet de cette brioche, cela n’est pas une “vraie” : pas d’œuf, pas de lait et très peu de beurre. Elle est une de mes classiques, très légère et moelleuse, parfumée. Elle se mange sans fin (faim) ;)

Brioche légère à la fève Tonka

Ingrédients :
– 250 gr de farine
– 60 gr de beurre
– 40 gr de sucre + 1 c à c + saupoudrage
– 1 sachet (5,5 gr) de levure de boulanger sèche
– 1 fève Tonka (taille moyenne)
– Pincée de sel
– 180 ml d’eau

La veille :
Mélanger 50 g de farine, la levure de boulanger, 1 c à c de sucre et 50 ml d’eau. Couvrir d’un linge propre et laisser reposer 1 heure.

Râper la fève Tonka.
Dans un saladier, mettre la farine et le beurre coupé en petits morceaux. Ecraser, avec les doigts, jusqu’à obtention d’un mélange sableux.

Faire un puits et ajouter la fève Tonka râpée, le sucre, le mélange à la levure et l’eau restante (130 ml). Mélanger jusqu’à ce que la pâte soit formée.
Mettre la pâte sur un plan de travail fariné et pétrir une dizaine de minutes. La pâte doit devenir élastique et bien lisse.

Former une boule, la fariner et la déposer dans un grand saladier. Recouvrir de façon hermétique avec du papier film. Laisser pousser 1 h 30 à température ambiante. La pâte doit doubler de volume.

Abaissez la pâte pour chasser l’air. Reformer une boule, fariner à nouveau et la remettre dans le saladier. Refermer hermétiquement avec du papier film et mettre au réfrigérateur pour la nuit. Minimum 12 h.

Le lendemain
Sortir la pâte du réfrigérateur et la laisser reposer une vingtaine de minutes à température ambiante.
La couper en 3. Former 3 boules.
Prendre une feuille de papier absorbant et l’imbiber d’eau. “Tamponner” le haut des boules de pâte d’abord sur le papier absorbant et ensuite sur le sucre en poudre. Cela permet de faire adhérer le sucre sur la pâte.
Déposer les boules de pâte dans un moule à cake et laisser reposer 1h couvert d’un linge propre.

1/4 d’h avant la fin de la levée, préchauffer le four T6 (180° C) avec un récipient contenant de l’eau.
Enfourner et cuire 35 à 40 minutes.

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

29 Commentaires

  1. cathy

    J’adore la fève tonka que j’ai découvert récemment, une très belle brioche légère et parfumée qui doit être délicieuse!

  2. tallula

    j’ai découvert la fève tonka ce we… et comme toi, j’en suis devenue accro ! cette brioche est donc à tester de toute urgence !

  3. Silvia

    Avec ta brioche super appétissante tu me rassure vis à vis de la fève tonka: mr Detou m’en a donné une (hi, hi il doit avoir eu de la peine pour la seule bloggeuse de Paris qui ne l’a pas encore essayé ;-) je trouve qu’elle a un odeur écurant, je ne l’ai pas encore utilisée.. d’après ce que tu en dis, je vais le faire! Bises

  4. Valentine

    Pauvre ignorante que je suis. Toujours pas de fève Tonka dans ma cuisine. Impossible de mettre la main sur cette fameuse épice.
    Par contre, dans le genre léger mais savoureux je programme la préparation de ta délicieuse brioche dès le week end prochain. :)

  5. Dorian

    et dire que moi j’en suis encore à chercher la recette de brioche de mes rêves et toi tu passes déjà aux parfums… pas juste ,-) !

  6. Amélie

    J’adore la fève tonka et n’ai jamais eu l’idée d’en mettre dans une brioche alors que ce doit être très bon !! Donc ta brioche me plait beaucoup d’autant qu’elle est jolie !! =}

  7. Marjolaine

    Une brioche moelleuse et aérienne au bon goût de fève Tonka, il faudrait être fou pour ne pas craquer ! D’imaginer l’odeur se dégageant du four à la cuisson tout en regardant les photos me fait encore plus venir l’eau à la bouche.
    Tentatrice !

  8. trinidad

    excellente idée la tonka dedans !! je sens l’odeur !!!
    moi j’aime bien varier les parfums ds les brioches, amandes amères, miel, rhum…

  9. Maury

    je désespère de trouver de la fêve Tonka. Dans mon magasin bio d’Aix (grand, pourtant), non seulement ils n’en avaient pas, mais ils n’en avaient même jamais entendu parler. c’est dire! Je vais tenter ma chance à la biocoop!
    Sinon, j’ai fait ta recette avec de la farine T 110 et un demi cube de levure boulangère. parfait! elle a bien gonflé. mais je suis quand même impatiente de tester la saveur de la fêve tonka. depuis le temps que je vois passer sur mon écran d’ordi des recettes avec la précieuse fêve. j’en ai marre de devoir m’en passer….

    en tout cas, bravo pour ton rythme de publication des recettes. çà vit, ici!

  10. nanoumad

    bonjour
    j’ai réalisé votre recette la semaine dernière, un pur délice, mon mari en a englouti la moitié pour le gouter!!!
    bravo pour votre site il donne plein d’idées gourmandes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *