Moelleux à l’orange & pavot

8 décembre 2008

On frôle encore les -15°C ce matin à Briançon … et ma voiture est sous des “tonnes” (50 cm ;) ) de neige.
Cela paraîtra ridicule à certain(e)s, et en particulier aux canadien(e)s, mais moi, si je peux éviter de sortir par ces températures … Je reste chez moi ! Comme je travaille à mon domicile, je peux me le permettre et, sans rire, je crains vraiment beaucoup le froid ! Je n’ai donc pas fait de courses depuis plusieurs jours et on vit sur les réserves. Qui commencent à s’épuiser …
La meilleure solution pour que les températures remontent, c’est une bonne grosse chape de nuages non ? Et comme je suis au bord du désespoir, j’envisage une “danse des nuages” : et si j’allais sautiller pieds nus dans la neige, vêtue d’un simple pagne (en fourrure polaire ! ) en invoquant les dieux ?

Je sais, je sais … Vous vous dîtes : un coup elle veut pas de nuage … Un coup elle en veut ! Dur de comprendre ? C’est normal, je suis un peu fadade …

En attendant de me décider, ou pas, à réaliser ce rituel, j’ai préparer ces moelleux avec une orange qui traînait dans ma corbeille de fruit.

Moelleux à l’orange & pavot
Cette recette est largement inspirée de « Gâteaux à l’orange et au pavot » du livre Marabout « Recettes vapeur »

Ingrédients :
– 1 orange non traitée
– 100 gr de poudre d’amandes
– 80 gr de sucre en poudre
– 1 c à s de graines de pavot
– 1 c à c de poudre à lever

– 2 œufs

75 gr de sucre glace
2 c à s de jus d’orange

Mettre l’orange dans une casserole, la couvrir d’eau, porter à ébullition et laisser mijoter 45 minutes. Dans le livre, il indique de veiller à ce que le fruit soit toujours recouvert d’eau mais chez moi, l’orange a tendance à flotter ! Egoutter l’orange, la passer sous l’eau froide et laisser refroidir.

A partir de là … J’ai fait à ma façon :
Préchauffer le four T6 (180°C)

Mélanger la poudre d’amandes, la poudre à lever, le sucre et les graines de pavot.
Couper l’orange cuite en quartiers et retirer les pépins. Les mixer finement au robot. Ajouter ensuite le mélange sec, mixer puis ajouter les œufs.

Répartir le mélange dans des moules à muffins beurrés si nécessaire. Enfourner et cuire 20 à 25 minutes. Démouler et laisser refroidir sur une grille.

Mélanger le sucre glace et le jus d’orange. Battre au fouet jusqu’à ce que le sucre soit dissous.
Etaler le sur les muffins. A l’envers pour moi.

La recette originale cuit les gâteaux au bain marie, au four, couverts d’une feuille de papier sulfurisé. Le glaçage est mon ajout personnel. Dans le livre, c’est un sirop qui est utilisé.
Ces gâteaux sont très fort en goût. L’orange est très présente … malheureusement l’amertume est aussi là. Je les referais certainement car je suis vraiment fan d’orange, mais en ne gardant que le zeste et la pulpe.

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

29 Commentaires

  1. Caroline de Calorinet

    Je te comprends, je ne sort pas de chez moi depuis quelques jours non plus (et pourtant t’imagine bien qu’a Barcelone c’est pas la neige qui me retient, mais en dessous de 10 degrés y’a pas moyen). Je vais faire une petit gâteau moi aussi mais hélas pas aussi sympa que celui la car les stocks de poudre d’amandes sont épuisés. :(

  2. carochococo

    je t’envoie un peu de chaleur du sud-ouest pour faire fondre la neige (mes enfants attendent avec impatience qu’il neige!!!). Ton moelleux me plait bien et j’aime bien l’association pavot/agrumes!
    bon courage!

  3. theCook

    la première réflexion que je me suis faite en lisant la recette, c’est “non, pas possible, elle laisse l’écorce entière? ça doit être très amer!” je vois que c’est le cas… j’essaierais bien en enlevant “le blanc” de l’écorce pour un résultat moins amer…

  4. Clem

    Comme ça tu auras de quoi te remonter un peu après ta ballade pieds nus dans la neige! C’est vraiment bizarre de se dire qu’ici à Paris, à quelques kilometres seulement on atteint même pas zéro degrés….
    Je vais peut-être te choquer, mais moi, j’espère très fort que nous aurons de la neige pour Noël ;-)

  5. jo_L

    Génial, j’avais goûté un moelleux orange pavot au restaurant une fois et cherchais (plutôt passivement) une recette depuis quelques temps. Je note ton idée de l’adaptation avec seulement le zeste et la pulpe… Celui que j’avais mangé était imbibé d’une sorte de sirop à l’orange, donc j’essaierais bien comme cela!

  6. cathy

    De l’orange et du pavot dans ces petits moelleux, ça doit être délicieux et bien réconfortant pour affronter les températures très hivernales… ;) !!

  7. sandrine

    miam miam ces petits gâteaux, en plus j’ai des oranges qui se demandent si elles seront mangées un jour…..
    ps : pour la danse dans la neige, même pas cap :ooo: que d’la gueule ces marseillais ;)

  8. Doria

    Tu peux toujours évoqué les dieux, pieds nus, vêtu d’un pagne dans la neige. Je ne crois pas que cela soit vraiment efficace surtout à Briançon.
    Tes moelleux à l’orange sont très beaux et doivent te réchauffer un peu.
    Bisous, Doria s)

  9. AMELIE

    ;) J’adore….! Moiaussi par un temps pareil je ne bouge plus…et je me met en cuisine pour tenir le moral aux hommes lorsqu’ils rentrent….!
    Bises B-)

  10. MaryAthenes

    Ah, j’aimerais que la neige m’empeche de sortir, m’oblige a rester calfeutree chez moi au lieu d’aller travailler !!!
    J’aurais tout le temps de faire toutes tes recettes que j’ai mis de cote !
    Bises

  11. william

    une petite idée pour rappelé qu’il y a de l’orange sans trop en faire et en rajoutant un léger parfum épicé teinter le glaçage en orange avec du safran pour rappeler la couleur de l’orange.
    will

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *