Tourtons du Champsaur “maison” à la tomme de brebis & premiers flocons de … neige !!!!

26 septembre 2008

He non, cela n’est pas un gag, je ne suis pas en train de faire le couillon avec du sucre glace ou assimilé. Hier je vous parlais de mon choc thermique mais aujourd’hui, c’est de grand traumatisme qu’il s’agit ! :o

Parce que, ce midi, j’ai vu la neige !! et j’ai senti la caresse glaciale des flocons sur mes joues … alors que, bien tranquillement, je ramassais des groseilles sauvages vers 2000 m d’altitude, dans la haute vallée de la Clarée. Bon d’accord, les flocons étaient pitchouns et pas bien vaillants mais c’était quand même de la neige ! Et, croyez-moi, je n’étais pas du tout préparée. A peine avais-je vu et senti les premiers flocons que j’ai pris mes clics, mes clacs, mes groseilles et je suis rentrée dare dare chez moi. :((

Non mais, j’hallucine, un 26 septembre, de la neige … Faut être né montagnard pour vivre ici, c’est sur ! 
Bien au chaud, je vous ai pris une photo du sommet, enneigé par cette première petite chute, que j’aperçois de la fenêtre de ma cuisine. 

Mais revenons à nos tourtons. Il s’agit d’une spécialité alpine que j’avais envie de vous faire découvrir. 
Le tourton est né au milieu du XIXe siècle dans la vallée du Champsaur (à côté de Gap). À cette époque, la culture de la pomme de terre y représentait l’essentiel de l’activité et a inspiré cette recette de petits coussinets de pâte très fine, fourrés de pomme de terre et de fromage de pays, et frits. 
A l’époque, ces “coussins du petit Jésus” ne s’invitaient qu’au repas de Noël  et chaque famille garde secrète sa propre recette, authentique et inimitable, et ne la transmet que de génération en génération.
Aujourd’hui sa dégustation s’est démocratisée et on trouve de nombreuses variantes : le reblochon, épinard, chèvre, viande et pour les sucrés pruneau, pomme, chocolat ou framboise. 

Les photos des tourtons datent d’hier … quand c’était pas encore l’hiver ! 

Tourtons du Champsaur “maison” à la tomme de brebis

Ingrédients pour une douzaine :
250 gr de farine
75 gr de saindoux
1 oeuf
4 c à s d’eau tiède
sel

250 gr de pommes de terre
50 gr de tomme de brebis bien “faîte” 
Un peu de lait
Sel et noix de muscade

Eplucher et faire cuire les pommes de terre. A la vapeur ou à l’eau, comme à votre habitude.

Mettre les pommes de terre encore chaudes dans un saladier, les écraser au presse-purée et ajouter un peu de lait pour obtenir une purée épaisse. Saler mais pas trop car le fromage est déjà salé et râper un peu de noix de muscade. Ajouter le fromage de brebis coupé en petits morceaux. 

Dans un robot, mettre la farine, le sel et le saindoux. Mixer jusqu’à obtenir une texture sableuse. Ajouter l’oeuf et l’eau. Mixer par pulsation jusqu’à ce qu’une boule se forme.

Fariner légèrement le plan de travail. Etaler finement la pâte et, avec une roulette crantée, découper des rectangles d’environ 5 ou 6 cm de large sur 10 ou 12 cm de long. 

Pour chaque rectangle de pâte, déposer un peu de farce d’un coté en laissant un espace tout autour pour la soudure. Mouiller les bords et replier la pâte sur la farce. Bien presser. 

Les frire quelques minutes. C’est assez rapide, 2 ou 3 minutes sur chaque face. 
Déguster chaud avec une salade verte. 

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

31 Commentaires

  1. Amélie

    Cela a l’air super bon ! J’adore les belles recettes de terroir. Une belle identité qu’il est agréable de partager.
    Déjà la neige ! Remarque dans les Vosges, le vent du Nord est bien fort et froid et les matins sont proches de la gelée.
    Bises et bon WEnd

  2. jluc le pechou

    Bonsoir,

    C’est avec plaisir que j’ai lu ton com, et je te remercie de ton passage dans mon aïoli.
    Des tourtons , si je connais ! ! pendant des années j’ai été responsable du fonctionnement d’un centre de vacances à Aspres les Corps, ( le chateau qu’il a fallu vendre!!! ) et le Champsaur c’est un Pays où j’ai des souvenirs à inoubliables.
    J’y passe de temps en temps, je traverse ce minuscule village et la nostalgie me prends .

    bon stop , c’était la séquence “émotion”

    bon je note ta recette car si j’adore ça, je ne savais pas en faire.

    Pffff déjà la neige sur les sommets, si la bise passe la dessus ça va cailler ferme.

    bon week end,

    bises Marseillaises jluc

  3. bloga2

    Eh bien , eh bien cessons de nous plaindre :(( et profitons de ces premiers flocons …. Une bonne excuse pour se goinfrer. Il faut bien fabriquer la couche de graisse qui nous protègera de l’hiver qui s’annonce déjà rigoureux !!! B-)

  4. Clémentine

    Mmmmhh… saindoux, patates et fromage, voilà qui devrait te permettre d’affronter l’hiver et ses grands froids ;-)
    En tous cas je ne connaissais pas, ça a l’air super bon!
    Et au fait, joyeux Noël!

  5. Val

    Au moins d’aspect, ils sont identiques aux vrais tourtons. Je suppose qu’ils sont encore meilleurs. J’en ai déjà cuisiné aussi, mais avec de la tomme de vache, un régal!
    Bonne soirée

  6. Olala

    Naaan !!! J’adoooore, je suis trop faaaan :dsadsad:

    Je pensais que personne sur terre ne connaissais les tourtons à part mes parents et moi B-) encore moins que j’aurais un jour la chanson de trouver une blogueuse qui me donnerait la recette “pour de vrai” :o

    Trop de la balle internet !!
    Meeerci :)

    Bises
    Olala

  7. christelle

    De la neige déjà ! Les sommets de mes Pyrénées natales commencent à être blancs aussi, mais c’est vrai que ce passage du chaud et ensoleillé au froid plus ou moins soudain est surprenant. Mais ici sur Bordeaux, je crois que nous ne verrons pas souvent la neige ! Alors merci pour ces photos de montagne (que ça me manque de ne plus les voir le matin !) Et très chouette cette recette, très alléchante. Bises, reste bien au chaud, chris

  8. Chrystel

    La neige est déjà là ! Et bien, il va falloir sortir les recettes qui tiennent au corps ! tes tourtons sont super tentants. Ce fromage fondant à l’intérieur titille mes papilles.
    Bises
    Chrys

  9. Delices eyes

    C’est délicieux! un ami nous en avait ramené des salés et des sucrés à son retour de vacances dans la région. Je note religieusement la recette, merci.
    Bon week end

  10. Cicerolle

    La neige, déjà ! Remarque, même si c’est tôt, ce n’est pas exceptionnel, ça arrive parfois, même vers chez moi, dans les Pyrénées. C’est vrai que même en plaine, le temps s’est bien rafraîchi ces jours-ci.
    Je me régalerais volontiers avec ces tourtons, j’adore ce type de préparation.

  11. anna82

    Quel contraste avec ce que je vis à l’instant, je surfe sur ton blog sur ma terrasse à l’ombre d’un store il fait une journée superbe, pas de neige encore ici, lol, je vais relire ta recette qui me plaît , je ne connais pas bien mais cela me semble particulièrement délicieux, merci pour cette découverte.
    Reste au chaud.
    bises

  12. Miss Diane

    Je te prendrai bien un de ces p’tits tourtons avant de te dire que, l’année dernière, alors que nous nous baladions allègrement dans les Pyrénées, un 28 septembre, nous avons assisté à la première chute de neige là-bas. Eh oui ma chère! Et nous qui croyions que nous battions tous les records au Québec… s)

  13. Lili Végétatout

    Oh ils sont bien jolis ces tourtons ! Je ne connaissais pas parce que moi, je suis née bien loin de la montagne ;)

    La neige, on ne la voit jamais ici, une fois tous les 5 ans peut-être mais en même temps, la neige du 26 septembre, je te la laisse, je préfère garder mes débardeur un peu plus longtemps s)

  14. Isabelle

    Je suis suissesse et j’ai découvert les tourtons il y a 17 ans (pfff le temps passe) et j’ADORE!! Je recherche maintenant une recette que j’ai également découverte à Gap, celle de la tarte aux pommes de terre, mais impossible de mettre un nom exact dessus et j’aimerai tellement la reproduire! Si vous pouvez m’aider ce serait génial!

    MERCI pour votre partage!

  15. alexandra

    une recette qui va plaire à mon chéri…
    j’ai moi aussi un blog si tu veux aller faire un petit tour, il est tt juste commencé!
    et petite info, j’ai participé à un concours de recettes dans mon département, c’est ouvert a tout le monde, et il y a des cadeaux sympas…pour y participer: http://www.atable-enloire.fr
    a bientot

  16. Pingback: Blog de la semaine n°10: Alter Gusto |Je Papote, le Blog Cuisine !

  17. Sissi0583

    La recette n’est pas mal mais il y manque un ingrédient essentiel, qui fait toute la différence : les échalotes frites !!! C’est sans appel, on ne peut pas faire de vrais tourtons sans échalotes ! Je suis une champsaurine de souche, suis née et ai grandi dans la vallée, ma grand-mère et ma mère faisaient régulièrement des tourtons dont nous nous régalions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *