Papillote d‘abricot, pêche, miel & verveine

4 août 2016

La première fois, j’ai testé ce mode de cuisson avec des abricots un peu trop murs… Ce qui est épatant, c’est qu’en si peu de temps de cuisson, on obtient des fruits très fondants ! Et avec un très agréable parfum de verveine, dans cette version.
Devant une telle efficacité, j’avoue que je n’ai pas hésité à rallumer mon four. J’ai donc récidivé le week-end dernier avec des pêches qui ont gardé une bonne tenue et ont agrémenté une sorte de tiramisu, sans mascarpone. Puis ce matin avec un mix d’abricots et de pêche. Ce fut mon dessert ce midi, avec un peu de yaourt grec et les dernières miettes du crumble à la poêle. Un petit plaisir sans culpabilité, ou presque. C’est pas quelques miettes de crumble qui vont faire péter le bikini…

Vous pouvez varier les parfums selon vos goûts, utiliser d’autres herbes séchées ou fraiches, une gousse de vanille, des épices comme des gousses de cardamome, de la cannelle, de l’anis étoilé… Ou si vous avez d’autres bonnes idées, racontez-moi !

Papillote d‘abricot, pêche, miel & verveine Alter GustoPapillote d‘abricot, pêche, miel & verveine

Par papillote :
1 grosse pêche
2 abricots
1 c à c de miel de lavande (ou autre)
Une dizaine de feuilles de verveine séchées

Préchauffer le four à 200° C.

Éplucher la pêche, la dénoyauter et la couper en quartier.
Dénoyauter les abricots et les couper en quartiers.
Les disposer sur une grande feuille de papier cuisson, ou papier aluminium. Replier les bords et refermer hermétiquement la papillote. Le plus hermétiquement possible. J’utilise du papier cuisson et je la double avec du papier alu.

Enfourner et cuire 10 minutes. Adaptez le temps de cuisson si vous augmentez la quantité de fruits dans les papillotes.
Sortir du four et attendre 5 minutes avant d’ouvrir la papillote.
Servir tiède ou frais.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

18 Commentaires

  1. Carole

    Merci les copines ! :)
    Hihi  ! Babeth De Lille moi, ça dépend des jours… 

    @ Chachoualacreme : j’en trouve assez facilement chez mon marchand de thé. Il y en a aussi parfois dans les magasins bio, au rayon tisane. Et aussi des fois sur les marchés.

  2. Carole

    @ carole : poêlés j’aime bien aussi… Et pochés… Et grillés… Je ne sais pas trop comment je les préfère finalement…

    @  jeanne : oh la gourmande ! Glace + crumble … Parfait ! ;)

    @ florence : non pas encore testé avec les poires mais je le ferais sans doute quand ce sera la belle saison. 

  3. Clarita

    Bonjour ! Faute de verveine sous la main, j’ai essayé avec des abricots et des nectarines l’association miel de lavande/romarin car je sais que les deux fonctionnent bien ensemble.
    Résultat approuvé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *