Mini cheesecakes Sapin de Noël au chocolat (sans cuisson)

18 décembre 2013

Peut-être avez-vous déjà aperçu cette recette créée spécialement pour le dernier Yummy Magazine Spécial Fêtes de fin d‘année…
Quoi ? Vous ne l’avez pas encore feuilleté ? Allez-y vite et préparez vous à de terribles tentations ! Car il est très chocolaté. Mais pas que !

– Pour le feuilleter en ligne : cliquer ICI
– Pour le télécharger : cliquer ICI

Ma mission était d’imaginer un dessert chocolaté festif. J’avais envie de lui donner une forme de sapin, réalisable sans matériel spécifique car je ne peux pas encombrer un peu plus les placards de ma petite cuisine. J’ai donc opté pour des cornets de glace… Puis je me suis dit que j’allais les remplir de ce cheesecake sans cuisson qu’on apprécie tant, moins lourd qu’une ganache… Et qu’ils seraient recouverts de chocolat râpé… Parce que c’est joli ! Et aussi que je ne maitrise absolument pas les glaçages tout lisses !

Cette recette est très simple à réaliser. La seule étape délicate est le découpage des cornets. Il faut vraiment procéder avec beaucoup de délicatesse, en plantant la pointe du couteau doucement dans le biscuit, et en coupant de très petits morceaux.

Vous pouvez préparer les mini cheesecakes la veille, les cornets ne ramolliront pas. On a testé. Ce fut difficile. J’ai du planquer les sapins chocolatés pour qu’ils survivent au moins 24h ! Car Chéri a trouvé que c’était un des meilleurs desserts de mon répertoire et il y a fait grand honneur.

Mini cheesecakes Sapin de Noël au chocolat (sans cuisson)Mini cheesecakes Sapin de Noël au chocolat (sans cuisson)

Pour 10 sapins d’environ 10 cm de hauteur :
10 cornets de glace
120 g de chocolat noir pâtissier à 70%
200 g de fromage à la crème à température ambiante (Type Elle & vire, Philadelphia… )
50 g de sucre
140 g de chocolat noir pâtissier à 65%
10 cl de crème entière liquide
160 g de chocolat au lait pâtissier
Décors en sucre (facultatif)

Faire fondre les 120 g de chocolat noir à 70% au bain-marie.
Découper les cornets afin qu’ils tiennent droit lorsqu’ils sont posés à l’envers.
Verser 2 cuillerées à café de chocolat à l’intérieur de chaque cornet. Les tourner pour répartir le chocolat sur toute la surface. Reverser l’excédent de chocolat.
Caler les cornets dans des verres, pointes en bas. Entreposer au réfrigérateur 15 minutes.
Réserver le chocolat fondu restant.

Faire fondre les 140 g de chocolat noir à 65% au bain-marie.
Mélanger le fromage à la crème et le sucre. Ajouter le chocolat fondu et bien mélanger.
Monter la crème en chantilly et l’incorporer délicatement et soigneusement à la préparation. Transvaser dans une poche à douille.

Remplir chaque cornet du mélange chocolaté jusqu’à environ 2 mm du bord. Recouvrir avec le chocolat fondu réservé. Le réchauffer légèrement si nécessaire. Égaliser la surface.
Caler les cornets bien droit dans des verres, pointes en bas, et les entreposer au réfrigérateur une demie heure.

Faire fondre 100 g de chocolat au lait au bain-marie.
Râper 60 g de chocolat au lait.

Vérifiez que les sapins se tiennent bien droit. Si besoin, à l’aide d’une râpe, rabotez un peu la base.

Prendre un cornet, le tenir entre le pouce et l’index et le badigeonner de chocolat au lait, à l’aide d’un pinceau. Le saupoudrer immédiatement de chocolat râpé, en le tenant au dessus d’une assiette. Le disposer sur une feuille de papier sulfurisé. Faire de même avec les autres cornets. Récupérer régulièrement le chocolat râpé tombé dans l’assiette.
Coller délicatement, avec un peu de chocolat fondu, les décors en sucre.
Entreposer au réfrigérateur au moins 3 heures.

Print Friendly and PDF

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

29 Commentaires

  1. Lhabitante

    Merci pour cette super recette!
    Testé pour le repas du réveillon, très facile à faire, pour un effet boeuf, même les yeux des plus grands ont brillés à la vue du dessert.
    Je les ai légèrement saupoudrés de sucre glace pour donner un effet enneigé.

  2. Mel

    Bonjour,
    je suis tombée sur cette recette et me demande si l’on peut faire un cheese cake plus fruité (quels fruits?) tout en conservant l’enrobage chocolaté?
    Merci

  3. Carole

    @ Mel : Oui, on peut modifier la garniture. Si vous préférez faire une version non chocolatée, il faudra un peu modifier les proportions, supprimer les 140 g de chocolat noir et utiliser plutôt 250 gr de fromage à la crème (Philadelphia ou autre) + 10 cl de crème entière liquide + 40 gr de sucre. La procédure est identique, mélanger le fromage à la crème avec le sucre, monter la crème en chantilly et l’incorporer. Vous pouvez ajouter des arômes. Ensuite, les fruits … Ajouter des morceaux de poires cuites caramélisées ? Ou un coulis de fruits soit exotique soit fruits rouges surgelés au fond du cornet ou alterner couche de cheesecake et de coulis ?
    Par contre, il vaut mieux conserver la couche de chocolat noir à l’intérieur des cornets afin d’éviter qu’ils ramollissent.

    @ porti : on peut les préparer 24h à l’avance.

  4. clairange

    Bonjour
    Merci pour cette magnifique idée. J’ai envie de me lancer à Noël, mais j’ai un doute sur un point de la recette. Vous dites en préambule que le plus délicat est le découpage des cornets; du coup je n’arrive pas à savoir s’il faut les conserver jusqu’à la dégustation ou s’il faut démouler les cônes avant de les décorer?

  5. Carole

    @ clairange : il n’y a pas de démoulage, le cornet fait office de croûte et se mange. Il est rempli de cheesecake et recouvert de chocolat au lait. 
    En général, les cornets de glace que l’on achète ne sont pas droit, la partie large est biseautée. Il faut donc couper pour que les sapins tiennent droit. C’est délicat car le biscuit est cassant, il faut donc procéder doucement et avec délicatesse. Et éventuellement, prévoir quelques cornets supplémentaires  en cas de ratage ! 😉

  6. CLAUSSE Gaud

    Ca y est !!!! J’ai trouvé l’astuce pour ne pas exploser ou casser les cönes lorsqu’on les coupe pour les faire tenir droit !! Dans une assiette à soupe, un peu d’eau…. on trempe par effleurement, le côté où le cöne doit être « rabbotté ». Le pate du cöne se ramoullit et l’on découpe juste avec un couteau : pointe du cöne  en bas et l’on fait tourner dans sa main !!!

    Ah franchement je suis trop contente !! Essayez c’est magique !!

  7. Louise

    J’aimerais les faire pour mes petits enfants. Est-ce possible de les faire la veille, et les garder au frigo? (Ils sont magnifiques !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *