Mousse de chocolat – 2 ingrédients & 5 minutes de préparation !

25 février 2011

Quand la chimie s’invite dans ma cuisine, je me prends pour une magicienne ! :)
Vous allez me dire que la cuisine, c’est souvent de la chimie … Oui mais quelquefois, et cette fois-ci en particuliers, c’est vraiment bluffant. Attention ! Il s’agit de chimie très simple et accessible … Nul besoin de produits aux noms barbares. Il suffit juste d’un peu d’eau et de chocolat … Et abracadabra ! On obtient une … mousse ! Incroyable non ?

On doit cette recette à Hervé This, physico-chimiste et gastronome, qui étudie et décortique l’alchimie de la cuisine. De cette exploration scientifique de la cuisine nait des innovations et recettes étonnantes …

La texture de cette mousse est très différente de la mousse classique. Elle est plus compacte, moins aérienne mais pourtant incroyablement légère en bouche. C’est étonnant, très intéressant … Et délicieux !

Il est important d’utiliser du chocolat de grande qualité, à 65% ou 70% de cacao. Et je vous conseille de parfumer l’eau car sinon, je trouve que cette mousse a un goût un peu trop aqueux. Une sensation de chocolat dilué …mousse de chocolat qui disparait grâce à l’addition d’arômes. Elle s’atténue également après un passage au frais.

Pierre Gagnaire conseille d’ajouter un peu de gélatine afin que cette mousse conserve sa souplesse mais je n’ai pas essayé.

Et si vous êtes curieux de connaitre les éléments scientifiques qui permettent d’obtenir cette mousse, les détails se trouvent ici.

J’ai déjà testé une autre version dont je vous parlerais plus en détails lundi.

Mousse de chocolat à la fève Tonka

Pour 4 :
– 200 gr d’eau
– 250 gr de chocolat à 65% ou 70% de cacao
– ¼ de fève Tonka finement râpée

Dans un grand saladier, mettre une douzaine de glaçons et un peu d’eau. Poser dessus un récipient plus petit, qui doit être un maximum en contact avec les glaçons.

Dans une casserole, mettre l’eau, la fève Tonka et le chocolat. Faire fondre à feu doux jusqu’à ce que le chocolat soit complètement fondu et la préparation bien crémeuse.

Transvaser immédiatement le mélange dans le petit récipient posé sur les glaçons et battre au fouet électrique, à vitesse moyenne. La préparation va éclaircir et s’épaissir. Lorsque le fouet commence à laisser des traces dans le mélange, augmenter la vitesse de battage pendant quelques secondes.

Cette opération m’a pris moins de 3 minutes ! Attention cependant à ne pas battre trop longtemps sinon la mousse deviendrait granuleuse.

Déguster immédiatement ou entreposer au réfrigérateur 1h ou 2h.

mousse de chocolat à la fève tonka

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

64 Commentaires

  1. muriel

    A tester c’est incontestable et ta photo de la mousse au chocolat de bon matin me fait saliver, ça fait désordre sur la moquette ! Bonne journée.

  2. Palaisdeslys

    C’est étonnant et on se dit que puisque c’est fait avec de l’eau c’est beaucoup plus léger et finit l’exclusion des allergiques à l’oeuf.
    Par contre, j’ai plusieurs questions : au début, tu laisses combien de temps le chocolat se refroidir au dessus du récipient de glaçons? Et puis après une fois que le chocolat est fondu, tu reposes sur les glaçons? et combien de temps? ou pas du tout? Tu bats ton chocolat à chaud?
    Je suis peut-être un peu à l’ouest ce matin….Bises.

  3. Carole

    @ Angélique : soit tu es un peu à l’ouest soit j’ai très mal expliqué la recette ! ;)

    1 – je fais fondre le chocolat dans l’eau
    2 – dés qu’il est fondu, sans aucun temps de repos, je le bats à chaud dans le récipient posé sur les glaçons de façon à créer un refroidissement rapide.

    C’est tout !

  4. Agnes

    aaaaaaah chimie !!! je me souviens d’un article expliquant pourquoi la pâte à tarte durcit à la cuisson…quelle chimie délicieuse ! tout comme cette mousse
    bonne journée

  5. annamaria

    Carole, che meravigliosa ricetta! la preparerò domenica per i miei figli.
    Si potrebbe usare la farina di mandorle invece delle « fève Tonka « ?
    Grazie, Grazie mille
    Annamaria

  6. Lili Végétatout

    Mais c’est génial ça !!!
    Et moi j’aime bien, la chimie culinaire, même celle avec des noms barbares, alors celle sans, et avec en plus du chocolat, je te raconte pas ! ;)
    A essayer, c’est certain ! En plus, j’aime bien la mousse au chocolat assez ferme donc… Je vais y ajouter de la menthe, tiens ! *__*

  7. rorro 01

    Elle a l’air bien appétissante cette mousse.
    Et sans sucre ni oeufs, c’est tout bénèf. pour le maillot de bain !!!

    Petite question : qu’arriverait-il si on utilisait du chocolat au lait ou blanc, ou de la pralinoise. Ca ne marcherait pas ???

  8. nanoud

    Après avoir testée la mousse faite juste avec les blancs et le chocolat je dois tester ta mousse sans oeufs !! c’est bluffant de légèreté …
    Bon week end

  9. @nnick

    Oh, c’est prometteur et bien appétissant. Est-ce que ça fonctionnerait avec d’autres liquides : lait, lait de coco dilué, alcool ? Bonne journée.

  10. Carole

    @ rorro 01 : je n’en sais rien mais je me suis aussi posée la question ;)

    @ annick : j’ai lu qu’on pouvait remplacer une partie de l’eau par de l’alcool parfumé mais pour les autres liquides je ne sais pas si cela fonctionne.

  11. Boljo

    J’adore cet apport de la chimie dansla cuisine, j’avais vu une émission très intéressante sur ce physico/chimiste. Je teste cette recette.

  12. Oumiak

    Recette aussitôt lue et aussitôt testée !
    Bluffant de voir le liquide se transformer en mousse !
    J’ai rajouté un peu de café soluble dans l’eau et c’est très bon ! Je vais rapidement tester si ça fonctionne avec du lait ou de la crème pour obtenir une texture un brin peu plus onctueuse.Peut-être qu’avec certains thés cela donnerait aussi de nouvelles saveurs ( roïboos par exemple ) ou du zeste d’orange….etc .Qui a testé d’autres idées ?
    En tout cas, grand merci pour le partage de cette super découverte et bon dimanche.?

  13. sucre en poudre

    Bonjour Carole,
    j’ai essayé cette recette il y a quelque temps ( la recette venait d’un blog turc) mais je n’y suis pas arrivé. La tienne est très réussie.
    iza:)

  14. kouky

    mille merci Carole!!! tu vas certainement rigoler de mon enthousiasme!!testée, dégustée, approuvée et désignée comme recette de l’année pour moi!!une délicieuse texture légère et en même temps avec assez de tenue pour décorer un gâteau comme tu l’as fait pour les cupcakes!! cette fois j’ai utilisé de la fève tonka, mais d’autres versions suivront!
    bonne journée!!

  15. Pingback: Ecume de chocolat sur lit mangue/orange et kumquat confit « Cuisine à 4 mains

  16. Al

    Oui ça fonctionne ! C’est rapide, facile et surtout très bon. Dessert idéal pour des invités imprévus. Merci pour cette recette tellement simple.

  17. alex88

    excellente façon de faire…pour ma part je l’ai fait avec du chocolat qui avait moins de 65% de cacao et avec du lait ecremé, j’ai rajouté quelque morceau de pralinoise pour un gout plus gourmand… merci

  18. Ame

    J’avais testé cette recette il y a quelques années, mais elle n’avait pas été appréciée chez moi… Trop aqueux, pas assez gourmand. Je viens de la refaire, mais avec du chocolat au lait (200g de Nestlé pâtissier bleu) et 50g de couverture à 72% et du lait à la place de l’eau (même quantité). Avec de la neige en guise de glaçons. Le résultat est parfait, moelleux, plus « rond » en bouche. Un succès!

  19. gourmande

    Génial car c’est vraiment doux et crémeux comme une mousse au chocolat traditionnel
    et drôle car ça fonctionne !!
    avec juste du chocolat. Et oui ça peut se faire au dernier moment il faut juste une plaquette de chocolat noir. J’avais essayé avec du tofu soyeux mais je ratais à chaque fois. Là je tiens LA recette ! MERCI

  20. Florence

    C’est incroyable , il faudra que j’essaie , car en general l’eau et le chocolat ne font pas bon ménage !!!! Ça m’intrigue !

  21. Adélie

    Une recette fantastique! Grande gourmande j’ai remplacé l’eau par de la Sojade café (intolérance au lactose oblige) et quel résultat! La mousse été épaisse et crémeuse à souhait, elle été tellement riche que je vais d’ailleurs tenter de faire moitié eau moitié Sojade la prochaine foi pour l’alléger.
    Merci milles fois pour cette recette facile et rapide qui a comblé les papilles de chocoholics assidus.

  22. mdc

    2 ingrédients ? J’en compte 3 !

    Téstée avec de l’eau, sans réussite, 10 minutes après le début du fouettage, j’ai abandonné. (5 minutes rien que pour la fonte du chocolat, donc impossible à faire en 5 minutes).
    Avec du lait, ça marche mieux mais ça ne tien pas longtemps au frais, elle retombe assez vite.
    Au final, j’ai gaché du bon chocolat pour rien, je préfaire de loin la texture (gouttée une fois montée) et le gout de ma mousse habituelle 2 ingrédients et plus facile à faire :
    – Chocolat au lait ou blanc fondu au bain marie et refroidi (180 g)
    – une creme fraiche entière fouéttée au batteur éléctrique (ce tiens mieux) ou à la main (plus aérienne)
    – mélanger 1/3 de la creme fouéttée au chocolat assez rapidement, ajouter le reste et mélanger en soulevant lentement.
    – versez dans vos pots, filmez et attendre 24 heures environ au frais (le plus difficile mais éssentielle). La je me régale !

  23. mdc

    Petite précision, en me relisant, ce n’est pas très claire. Je ne dit pas que cette recette est mauvaise, les commentaires prouvent qu’elle est réalisable. Je donne juste mon expérience et mon avis sur l’expèrience en précisant que si cette recette est réalisable, elle n’est pas sure à 100 %. Y a risque de gachage de chocolat. Je trouve que c’est important à savoir et donc, prévoir plus de chocolat que nécéssaire et faire des éssais avant.
    Personnelement, j’ai toujours des drops de chocolat au kilo, si ça me déçoit de gacher du chocolat, je peut toujours ratraper le coup.
    A essayer aussi avec du chocolat blond, c’est juste succulent. Et y a aucune raison que ça ne puisse pas marcher avec du chocolat au lait, blanc ou blond, je conseillerais d’ajouter 10 gr de beurre de cacao pour qu’elle tienne mieux avec ces 3 chocolats plus tendres.

  24. Carole

    @ mdc : 2 ingrédients (chocolat et eau ) dans la recette originale, qui n’est pas de moi et qui fonctionne parfaitement. Je ne suis pas la seule à l’avoir réussi, et je ne suis pas le seul blog à l’avoir testé.
    L’intérêt de cette recette réside dans l’utilisation inhabituelle de l’eau pour faire une mousse. Après, pour ce qui est des mousses classiques, chacun a sa recette favorite.
    Merci pour la votre :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *