La compote de pommes de mon arrière grand-mère

27 février 2014

Mes papilles se souviennent avec une incroyable précision, comme si c’était tout à l‘heure, de ces délicieux goûters dégustés chez mon arrière grand-mère… Toujours les même ingrédients pour mon plus grand plaisir ! À cette époque, je n’avais aucune envie de diversité, j’aimais cette « routine » car elle me régalais à chaque bouchée… Je n’aurais pas du tout apprécier la moindre variation ou surprise ! Compote de pommes et madeleines… Tout simplement… Mais pas n’importe quelle compote ! Celle qui avait cuit doucement, très longuement pour que les pommes expriment au mieux leur saveur.
Je vous en ai déjà parlé mais sans vous proposer la recette originale. Il est temps non ?

D’une extrême simplicité, rapide à préparer mais longue à cuire, cette compote se fera un peu attendre mais je ne doute pas un seul instant que votre patience sera récompensée. Et pendant ce temps, votre maison sentira délicieusement bon…

Un seul ingrédient est nécessaire : des pommes. Des bonnes, c’est mieux… Même si la saison se termine, la durée de conservation est plus ou moins longue selon la variété et on en trouve encore sur les étals qui n’ont pas, ou pas trop, séjourné en frigo.
Surtout n’ajoutez pas de sucre ! Les morceaux de pommes vont beaucoup réduire, ne soyez pas déçues à l’ouverture de la cocotte ! Le sucre, naturellement présent dans le fruit, et les arômes vont se concentrer et offrir une compote parfaitement sucrée et parfumée. La saveur varie selon les pommes utilisées.

La compote de pommes de mon arrière grand-mèreLa compote de pommes de mon arrière grand-mère

1,5 à 2 kg de pommes
Et c’est tout !

Préchauffer le four à 120 °C.

Éplucher et épépiner les pommes. Les couper en morceaux. Pas trop petits car ils vont beaucoup réduire.

Disposer les morceaux de pommes dans une cocotte, avec couvercle, allant au four, en fonte ou verre par exemple. Environ 30 cm de diamètre.
Couvrir. Enfourner et laisser cuire pendant 2 heures.
Sortir la cocotte du four. Ne pas ouvrir le couvercle ! Et laisser refroidir à température ambiante. Surtout ne pas ôter le couvercle tant que la compote n’a pas refroidi.
Entreposer ensuite au réfrigérateur.

Si vous n’aimez pas la compote en morceaux, donnez juste un petit coup de fouet, à main, énergique, et elle se “désintègrera”.
Si vous n’avez pas de cocotte, vous pouvez utiliser un plat haut, type moule à soufflé et le couvrir le plus hermétiquement possible avec du papier aluminium.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

26 Commentaires

  1. Dom

    Une recette comme je les aime ! Je vais la tester très rapidement, elle fait vraiment envie.
    C’est super gentil à vous de partager ce “secret de Grand-Mère”, merci.

  2. Estelle

    J’aurais bien envie de tester cette recette (d’autant plus que mes filles adorent la compote de pommes). Auriez-vous des variétés de pommes à conseiller ?

  3. Carole

    @ Estelle : j’aime bien utiliser des pommes Chanteclerc qui sont, en général, bien parfumées.
    Elles ont aussi une bonne conservation donc sont encore délicieuses à cette période de l’année.

  4. Chantal

    Bonjour Carole,

    Je cherchais une recette simple de compote de pommes, c’est chose faite.
    Elle a l’air délicieuse. J’ajouterai bien des noix concassées pour déguster avec.
    Félicitations pour le blog, il est très beau. Pour moi qui débute en tant que blogueuse, c’est inspirant.

    Chantal

  5. flores

    J’ai fait la compote de ton arrière grand-mère.Un délice.Jamais plus,je ne la ferai autrement.
    Que de recettes simples et savoureuses nous ont laissé nos aïeules! Il nous incombe qu’elles ne tombent pas dans l’oubli.

  6. Carole

    @ flores : merci pour ton retour sur la recette.
    Hey hey, impossible de ne pas succomber à cette compote ! C’est vrai que nos familles nous laissent souvent de belles recettes, indémodables et délicieuses.

  7. martine

    merci Carole pour ta belle recette! penses-tu qu’on puisse la conserver en bocaux en les faisant ébouillanter au préalable? ça y est! la cocotte en terre cuite est dans mon four, dans 2 h , The verdict! bises pommées ou…presque!!!

  8. Carole

    @ martine : ohlala ! je ne suis vraiment pas une spécialiste de la conservation… A part la confiture que je faisais en quantité quand j’étais dans les Alpes, tout le reste est mangé ou congelé.
    Sans doute qu’on peut… Et peut-être qu’il faut aussi les stériliser après ? Je ne voudrais surtout pas t’empoisonner… Tu es une fidèle lectrice quand même ! ;)

  9. martine

    bravo et merci à l’arrière grand-mère et à son arrière petite fille! elle est succulente! pas la peine de la stériliser , elle est déjà bien entamée!!!! la fidèle lectrice!!!

NOTE : Le blog est en pause !! Il est donc possible que je sois un peu longue à répondre à vos messages ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *