Croustillants aux pommes, noix & café

31 octobre 2011

Aujourd’hui, je vous propose une recette très simple, aux parfums d’automne. Son principe est celui des nems sucrés mais en beaucoup plus original avec ce « frou frou » croustillant. De plus, ne pas badigeonner de matières grasses les feuilles de filo permet d’obtenir un résultat différent, vraiment très aérien et croustillant. Cette recette ne fonctionne pas avec des feuilles de brick.

J’ai choisi d’ajouter une petite touche de café qui se marie très bien avec la pomme et la noix. La compote, cuite avec le café sous forme de grains, prend son arôme … Ni trop ni pas assez … Et à la dégustation, les saveurs se distinguent de façon très équilibrée.

croustillants aux pommesCroustillants aux pommes, noix & café

Pour 4 :
– 650 gr de pommes
– 50 gr de cerneaux de noix
– 1 c à s de miel d’acacia + un filet pour chaque croustillant
– 1 c à s de grains de café
– 4 feuilles de filo
– Beurre

Éplucher les pommes. Les épépiner et les couper en petits dés.

Hacher grossièrement les noix, à l’aide d’un couteau.

Faire chauffer une noisette de beurre. Ajouter les pommes, le miel et les grains de café. Mélanger. Couvrir et laisser cuire 15 minutes à feu doux / moyen. Ajouter les noix.
Laisser refroidir. Ôter les grains de café.

Préchauffer le four T6 (180°C)

Couper les feuilles de filo en 2 dans la largeur. Enlever l’excédent de farine, à l’aide d’un pinceau.

Superposer 2 moitiés de feuilles de filo en croix. Les disposer dans un ramequin légèrement beurré : enfoncer délicatement et laisser dépasser sur les bords. Comme pour une tartelette.
Remplir avec ¼ des pommes cuites puis froisser les parties qui dépassent par-dessus les pommes. Procéder de la même façon pour les 3 autres.

Enfourner et cuire une vingtaine de minutes.
Démouler. Verser un filet de miel sur chaque croustillant. Servir tiède ou froid.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

21 Commentaires

  1. Milie Coquille

    Oh merci ! ! Notre assoc. se réunit cet après midi et je voulais préparer un goûter fugueur mais pas trop riche, cette recette tombe pile poil…….

    J’ai hâte… le coulant du miel, puis le croustillant de la feuille et pour finir le moelleux, le merveilleux des pommes cuites…….
    Merci merci merci
    Milie Coquille

  2. Delphine

    C’est original de mettre du café, je ne sais pas si j’y aurais pensé ! En revanche ton petit croustillant me fait bien envie ! :)
    Bises, joyeux Halloween !
    Delphine

  3. catherine

    Très bonne idée pour demain, jour férié.
    J’en profite pour vous adresser toutes mes félicitations pour vos recettes, toujouts tentantes.

  4. monique

    Ça rappelle nos fougasses (prononcez “fouasses”) régionales du Sud Ouest. L’idée des grains de café est une trouvaille! Bonne journée. Bisous.

  5. Pingback: Croustillants aux pommes, noix & café | Alter Gusto - Recettes de ... | La-Petite.ch - Tupperware - Astuces - Liens | Scoop.it

  6. annie

    je suis en train de les faire pour ce soir ,auriez vous le temps de me dire si il faut mettre du beurre ou de l’huile sur les feuilles ou si c’est simplement le fait de les passer au four qui les rend si dorées ?

  7. Carole

    @ Annie : Non, je ne beurre pas les feuilles de filo. C’est bien le passage au four qui les dore. Je beurre seulement le ramequin, légèrement.
    Cette façon de cuire les feuilles de filo sans les beurrer permet d’obtenir une texture extrêmement légère. Et croustillante.

  8. annie

    verdict :tres tres bon et tres leger ;c’est effectivement tres croustillant sans matiere grasse :une jolie recette bien légère ;à refaire sans hésitation ;et merci encore pour vos conseils si rapides

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *