Suprêmes d’orange au sirop de romarin sauvage

17 mars 2010

Dimanche après-midi, sous un soleil et des températures presque de saison, je suis allée faire une petite balade vers la Saint Baume pour une cueillette de romarin sauvage mais pas que … Je vous en reparle très bientôt.

Notre coin préféré, pour la cueillette, se trouve dans la montée du col de l’Espigoulier. Un paysage vierge d’habitation avec, au fil de l’ascension et de la descente de l‘autre côté, des vues superbes  sur la rade de Marseille, sur la Sainte Baume, sur le Garlaban et sur la Sainte Victoire.
De nombreux petits chemins de rocaille et de terre s’enfoncent dans la garrigue et c’est en les empruntant que je déniche mon romarin ainsi que mon thym. Exceptionnels … Je n’ai pas peur d’affirmer, même si vous risquez de penser (à raison ?) que je suis chauvine, qu’ils sont les meilleurs au monde ! ;)

sirop de romarinC’est mon amie Soso qui, en m’offrant une bouteille de son sirop de thym maison, m’a donné envie de réaliser ce sirop de romarin.
Je me suis attaquée à sa réalisation dés mon retour de la cueillette, avec mes branches de romarin fraichement coupées. Ce sirop nous a vraiment beaucoup plu, il restitue parfaitement le parfum du romarin sauvage et il est délicieux dans une salade de fruits, pour aromatiser un gâteau ou pour parfumer un fromage blanc. Liste non exhaustive car je compte le tester dans bien d’autres préparations.

Sirop de romarin sauvage

– 50 cl d’eau
– 500 gr de sucre
– Un douzaine de belles branche de romarin fraichement coupées (environ 50 à 60 gr)

Rincer le romarin à l’eau fraiche et le sécher.

Déposer les branches de romarin dans un bocal, ou dans un récipient, en verre. Les couper si nécessaire, il faut qu’elles soient immerger dans le sirop.

Faire chauffer dans une casserole, à feu moyen, l’eau et le sucre. À partir de l’ébullition laisser cuire 10 minutes puis verser immédiatement sur le romarin.

Laisser mariner 24 h puis filtrer à l’aide d’une passoire fine recouverte de gaze.
Introduire une jolie branche de romarin dans une bouteille en verre et la remplir du sirop de romarin.

Détailler des quartiers d’orange en suprême et les arroser d’un filet de sirop de romarin. C’est un régal !

Pour des explications détaillées sur la méthode de découpe des suprêmes, vous pouvez visiter cette page du site de Chef Simon.

sirop de romarin sauvage

Posté dans : Goût sucré Sans gluten

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

25 Commentaires

  1. nanoud

    Je t’envie de pouvoir aller en ramasser j’adore son parfum son odeur … c’est chouette je suis contente pour toi c’est un des plaisirs du Sud … J’ai testé des pommes au romarin et j’ai bien aimé l’association fruits avec cette herbe aromatique alors chez toi avec l’orange quel délice !!!
    Bonne journée.

  2. Tiuscha

    Superbe avec la branche de romarin dedans ! Normalement, conservée dans le sucre, elle devrait tenir un certain temps. Tu nous diras ?
    J’adore ces sirop de plantes, de fleurs… J’en fais souvent aussi. Minute pour les herbes que j’ai à profusion dans le jardin, en plus grosse quantité pour celles (fleurs surtout) dont la durée de vie est limitée…

  3. Dada

    Je te crois les yeux fermés, j’ai un faible pour tous les parfums et en particulier le romarin!
    Merci pour cette air de soleil
    Bises

  4. lune fantasy

    A la maison c’est l’huile à la vanille pour aromatiser les gâteaux ( en tout cas fait maison) mais la garrigue n’est pas loin et de cueillette en cueillette, voilà une idée savoureuse..
    merci

  5. Bagha Zahra

    Moi,j’ai ceuilli dimanche sous les mêmes températures de la lavande sauvage,ça parfume et dans la cuisine aussi c’est génial,bravo pour ta recette et merci.

  6. kouky

    je sens d’ici l’arôme du romarin se mêler délicatement à celui de l’orange!! merci pour l’idée du sirop de romarin,ça ouvre la porte à des tas de possibilités!! bises! kouky

  7. Tweet

    Que je t’envie de pouvoir partir à la cueillette comme ça !
    Ce sirop de romarin me paraît parfait pour accompagner un gâteau de fromage blanc de chèvre et d’agrumes…

  8. irisa

    le romarin c’est plus au sud que chez moi , ici juste le thym sauvage et la lavande
    mais j’en ai un pied qui pousse comme un arbuste , j’ai eu l’occasion de déguster un ” kir” au sirop de rommarin , c’était délicieux

  9. sabry

    je note ta reccette de sirop au romarin , j’en ai plein dans mon jardin , en plus il pousse sous le soleil de toscane ….
    bisous bella ….

  10. Hélène

    Ce n’est pas ce qui manque dans le jardin. Voilà une plante aromatique qui résiste bien au froid. Des fruits de saison arosés de ton sirop ce n’est que du bonheur pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *