Tarte fine aux pêches, noisettes & mélisse (pâte express au mascarpone)

10 juillet 2009

Grosse déception mercredi en découvrant le petit (minuscule !) marché sur lequel je fondais beaucoup d’espoir pour mes courses hebdomadaires … Minuscule et minable tout simplement. Peut-être que le violent mistral qui soufflait a découragé certains de venir exposer ? J’espère parce que sans marché je suis assez malheureuse :dsadas:

Encore du mascarpone ? Même si je l’apprécie particulièrement, cette recette n’a été réalisé que dans le but de recycler un fond de pot. Un reste de mascarpone suite à  ma recette de sablés au mascarpone & farine de pois chiche et que je n’avais pas du tout envie de gaspiller.
Rien de très original, j’ai simplement adapté la recette de la pâte feuilletée aux petits suisses. Une découverte cependant : le léger parfum de fève Tonka associé à la mélisse est une petite révélation. C’est absolument délicieux !  A décliner sans hésiter.

Tarte fine aux pêches, noisettes & mélisse

Ingrédients pour 4 tartelettes :
– 120 gr de farine
– 80 gr de mascarpone
– 40 gr de beurre
– 1 pincée de sel
– 1 pincée de fève tonka râpée

– 3 pêches
– 2 c à s de sucre
– Une dizaine de feuille de mélisse*
– Une dizaine de noisettes

*J’ai utilisé de la mélisse séchée car je n’arrive pas à en trouver de la fraiche.

Préparer la pâte : mettre tout les ingrédients dans le bol d’un robot mixeur et pulser jusqu’à obtenir une boule. Filmer la pâte et entreposer au réfrigérateur ½ h à 1h.

Éplucher les pêches. Les couper en 2, les dénoyauter et couper chaque moitié en 3.
Faire chauffer une poêle avec une noisette de beurre. Y faire revenir les quartiers de pêches avec le sucre en poudre jusqu’à ce qu’ils soient légèrement caramélisés. Retirer du feu, ajouter la mélisse et mélanger. Laisser refroidir.

Préchauffer le four T7 (210°C)

Hacher grossièrement les noisettes. J’ai utilisé de noisettes effilées ! Je les ai déniché en Corse lors de mon dernier séjour. Je n’en avais jamais trouvé, n’imaginais pas que cela existait alors j’ai immédiatement été séduite. La bonne surprise c’est qu’en plus elles sont excellentes, très parfumées.

Diviser la pâte en 2. Sur un plan de travail fariné, étaler chaque morceau à l’aide d’un rouleau à pâtisserie en un long rectangle (environ 24 cm x 5 cm) Le diviser en 2.
Déposer les rectangles de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Les piquer à l’aide d’une fourchette. Répartir les quartiers de pêches. Saupoudrer de noisettes et enfourner 12 à 15 minutes.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

22 Commentaires

  1. cyril

    Cela a l’air vraiment délicieux. Il faut que j’apprenne à reconnaitre et à utiliser les plantes fraiches. J’ai vu un bon bouquin récemment

  2. mamina

    Elle a l’air toute bonne cette petite tarte fine. Au fait, on vient de me glisser une grosse enveloppe dans la boîte… gros merci à toi et bisous.

  3. Cicerolle

    oh c’est beau et bon tout ça… et moi qui ai envie de pèches, mais celles que je vois en ce moment viennent d’Espagne, grrr… J’espère que tes prochaines visites de marchés seront plus fructueuses. C’est un vrai plaisir, en été.

  4. Tiuscha

    Elle est belle la pâte, il faudra essayer… En ce moment je fais beaucoup de feuilletée aux petits suisses, et la tatin de pêche s’accompagne de granité aux framboises (blog enfant…)
    La mélisse fraîche aurait séché au four de toutes façons mais la fraîche pour ciseler en fin de cuisson, faire du sirop ou des glaces, c’est une herbe que j’adore !

  5. Dada

    Cette pâte m’ouvre tout un monde et en plus je découvre une nouvelle association de saveurs. Décidément tu nous conquis :-)

  6. Chrystel

    Le tout me tente grandement Carole : de la pâte à la garniture. Il va vraiment falloir que j’ose utiliser les plantes et fleurs dans mes pâtisseries. ça semble tellement délicieux présenté par tes soins.
    PS : je note également ton sorbet du billet précédent. Rien que sa couleur appelle à la gourmandise.
    Bises
    Chrys ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *