Tatinettes sablées de pêches sanguines & basilic

29 juillet 2008

J’aime beaucoup la pêche sanguine (ou pêche de vigne). Sa chair est étonnante : par sa couleur blanche marbrée de rouge / violet, par son parfum puissant, sa légère amertume et par son jus abondant. Ça, c’est quand on a de la chance ! Parce que quelques fois, c’est juste un fruit immangeable tellement il est farineux.
Je n’en trouve pas souvent et je suis plutôt méfiante. Cette fois-ci, j’en ai déniché chez mon primeur habituel en qui j’ai totalement confiance. Aussi, je n’ai pas hésité.

J’avais envie d’une tatin mais avec une pâte à la fois un peu sablée, un peu épaisse et surtout un peu légère et aérée pour que, quand je retourne mes tatinettes, le jus des pêches caramélisées imbibe le biscuit, juste ce qu’il faut … Vous voyez ce que je veux dire ? :P

Tatinettes sablées de pêches sanguines & basilic

Ingrédients (pour 6 tatinettes rectangulaires) :tatinette peches basilic
– 80 gr de farine
– 50 gr de poudre d’amandes
– 1 c à c de poudre à lever
– 50 gr de beurre mou
– 50 gr de sucre
– 1 œuf
– ¼ de c à c d’amande amère*
– 3 pêches sanguines
– 5 c à s de sucre
– 6 feuilles de basilic
– Cassonade

*ou zeste de citron ou fleur d’oranger

1 heure avant :
Battre le sucre avec le beurre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux. Ajouter l’œuf et l’arome. Battre à nouveau jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Mélanger la farine, la poudre d’amandes et la levure. L’ajouter à la pâte et mélanger sommairement, juste pour former une boule. Laisser reposer au réfrigérateur pendant 1h.

Préchauffer le four T6 (180°C)

Eplucher les pêches. Les couper en quartier. Les faire caraméliser, dans une poêle, à feu vif, avec une c à s d’huile d’olive et 5 c à s de sucre. C’est très rapide. Laisser tiédir.

Beurrer des mini-moules à cake. Saupoudrer le fond de cassonade. Déposer une feuille de basilic lavée et séchée dans chaque moule. Répartir les pêches. Je garde le jus pour en arroser la chantilly ou boule de glace d’accompagnement.
Recouvrir les pêches d’un rectangle de pâte pas trop épais car la pâte va, au moins, tripler à la cuisson. Pour l’étaler, soit au rouleau entre deux papier film, soit le façonnage à la main, ce que j’ai fait.
Enfourner et laisser cuire 20 minutes. Laisser un peu tiédir et retourner d’un coup les tatinettes encore chaudes dans des assiettes. Se déguste tiède ou frais, accompagné de chantilly ou de glace.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

24 Commentaires

  1. Olala

    Bonjour !

    Quel régal pour les yeux que ces petites tatinettes bien gourmettes :)

    Avec un soupçon de fleur d’oranger… mmmhhh…

    Bises
    Olala

  2. Jo

    ;) Salut Carole,

    c’est très appétissant ! Un petit bonjour en passant de la part de Souad à qui j’ai fait découvrir ton site spécial gourmandes.
    A bientôt,

    JO

  3. Cicerolle

    Heureusement que je sors de table, sinon j’y resterais volontiers avec ces jolies tatinettes ! Les pèches de vigne, moi aussi je les adore, elles ont du caractère et se prêtent bien aux desserts, je trouve.

  4. christelle

    Oh là là, je suis complètement conquise par ce petit dessert très gourmand ! Que du bonheur. Même là sans mes loulous partis en vacances, je me ferais bien ce genre de gourmandise pour moi toute seule. Pas de pêche de vigne ici, mais je tenterai peut être avec d’autres fruits.
    Bisous,
    Chris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *