Croquettes de courgette à la ricotta

27 juillet 2017

Parmi les légumes star de l’été, il y a la courgette. On s’en fait des ventrées et je cherche toujours de nouvelles façons de l’accommoder.
Vous trouverez plein d’autres idées dans ce billet : Best Of de l’été – La courgette – 15 recettes ou en cliquant sur le tag courgette

J’ai un faible pour la croquette et je suis assez friande de celles aux courgettes. En voici donc une nouvelle version inspirée d’une recette Burger di zucchine (en italien) du blog Petitpatisserie.
J’ai été attirée, cela ne vous surprendra pas, par l’utilisation de la ricotta et de la polenta. J’ai un peu modifié les quantités et la procédure car je préfère précuire les courgettes plutôt que les égoutter dans ce genre de préparation. Pour le goût. Mais vous faites comme vous voulez.
Les croquettes ainsi cuites au four ont une texture à la fois fermes et moelleuses. Elles sont agréablement parfumées et se dégustent natures ou avec une petite sauce. À servir en apéro, en entrée, en accompagnement, en pique-nique, au brunch … C’est pas parfait tout ça ?

J’ai utilisé du Beaufort parce que j’aime beaucoup ! et qu’on en a rapporté « pas mal » de notre escapade en Savoie ( + de 3 kg si on compte celui pour les amies et la famille … :-o) mais vous pouvez choisir le fromage de votre choix. Ne le zappez pas, il contribue à la texture très agréable, et aux arômes, de ces croquettes.

Quand à la ricotta, si la plus courante est au lait de vache, sachez qu’il en existe au lait de brebis, de chèvre ou même de bufflonne (trop bon !). Elles sont un peu plus difficiles à dénicher mais pas introuvables.

Croquettes de courgette à la ricotta

Pour 6 / 8 croquettes :
450 gr de courgettes
100 gr de ricotta
1 œuf
50 gr de Beaufort (ou parmesan ou autre fromage)
1 citron
40 gr de polenta fine (instantanée)*
30 gr de chapelure*
3 ou 4 branches de persil
2 douzaines de feuilles de basilic

*  + pour enrober les croquettes. J’ai choisi la chapelure. Pour une version plus croustillante, les rouler plutôt dans la polenta.

Préchauffer le four à 180° C.

Laver les courgettes, couper les bouts et les râper, à l’aide d’une râpe à gros trous.
Faire chauffer une poêle avec un peu d’huile d’olive. Ajouter les courgettes, saler, et cuire, à feu moyen / vif, une quinzaine de minutes. Laisser refroidir.
Autre option : ne pas les précuire. Mettre les courgettes crues et râpées dans une passoire. Les saler et les laisser égoutter 20 minutes. Bien les presser avec les mains avant de les ajouter au mélange.

Prélever le zeste du citron avec une râpe fine.
Ciseler le persil et le basilic.
Râper le fromage.

Dans un saladier, mettre la ricotta, les courgettes, l’œuf, les zestes de citron, les herbes aromatiques, la chapelure et la polenta. Assaisonner. Bien mélanger.

Avec les mains, former des boules puis les aplatir délicatement pour faire des croquettes. Les enrober légèrement de chapelure ou de polenta.
Les disposer sur une plaque couverte de papier cuisson.

Enfourner et cuire 20 à 25 minutes en les retournant à mi-cuisson.
Vous pouvez les cuire à la poêle si vous préférez, ou n’avez pas de four sous la main.

Déguster chaud ou froid, éventuellement avec une sauce au yaourt et herbes aromatiques, une sauce tomate ou du ketchup.

Posté dans : Goût salé

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

17 Commentaires

  1. Agnès

    Bonjour Carole, je viens de tester cette belle recette sous forme de grande galette à la poêle : une réussite ! A la place de la ricotta, j’ai mis un reste de Saint Nectaire, tout ça a fait très bon ménage et a été joyeusement dévoré !
    Merci pour toutes ces super recettes !

  2. Carole

    @ Agnès : merci pour le retour sur la recette ! Une belle et bonne déclinaison donc :)

    @ Hamon : je déconseille … Elle absorbe l’excés d’humidité et permet d’obtenir des croquettes de bonne tenue.

  3. fgarciamesny

    Houlalamiam j’ai très envie d’essayer !  
    Je pense qu’elles seront moins belles, mes croquettes sont toujours  bien bancales ou trop fendillées…
    Bravo pour les belles photos, en pile c’est magnifique !

  4. Sylvie R

    Bonjour j ai fait cette recette j ai ajouté un peu de piment d ‘espelette et j ai utilisé de la chapelure aux 3 céréales sans gluten un vrai delice

  5. Carole

    @ Sylvie R : merci pour le retour sur la recette :)
    C’est une très bonne idée le piment d’espelette ! 
    Pour la chapelure, je la fais maison, avec des restes de pain et de biscottes donc c’est toujours un mélange de plusieurs céréales. 

  6. Carole

    @ Myriam : oui, sans problème ! Par contre, il vaut mieux les réchauffer à la poêle, une fois d?congelées. Au four, elles risquent d’etre un peu sèches.

  7. Nirvene14

    Bonjour toute.nouvelle.sur ce blog et oh surprise découverte de recettes inimaginables et vraiment peu.banales !enfin nous sortons des sentiers battus !! Plus.je lis plus j ai.l eau à la.bouche ..genial quoi.
    Alors un grand grand merci pour ces partages d autant plus que je suis vege et sans cesse à l affut de.nouvelles recettes
    J ai déjà testé ces galettes partagees sur facebook…..j ai adoré avec cette panure de polenta …qui leur apporte le croustillant tant recherché. Une saveur delicieuse sauf que….j ai un problème avec le.basilic que j adore…le goût s efface à la cuisson peut etre qu à.Marseille le.vôtre.est.différent
    Par contre les zestes du citron ont bien apporté la fraicheur attendue…bref je continue ce soir c est asperge filo….

  8. Carole

    @ Nirvene14 : merci pour ton message. Je suis ravie que tu trouves ici l’inspiration :)
    Hihi ! Oui, sans doute qu’il y a un peu de ça… Le basilic est spécial chez nous ! On trouve du basilic Marseillais ( sans rire ! c’est le nom de la variété ) qui est assez puissant. Et puis, il y a des basilics meilleurs que d’autres …
    Je dis souvent que les dosages, pour les herbes et épices en particuliers, sont indiqués à titre indicatif et dépendent de leur qualité et des goûts de chacun. A adapter donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le blog est en pause estivale jusqu’à début septembre aussi il est possible que ma réponse à votre commentaire se fasse attendre… un peu ou même beaucoup ! Désolée !