La pompe à l’huile d‘olive… et au beurre !

22 décembre 2016

J’avais dit « ne comptez pas sur moi pour mettre du beurre dans la pompe à l’huile d’olive»… Et finalement, m’y voilà !
C’est une histoire de timing qui m’a incité à tester cette version. Je n’aurais pas le temps de la préparer le jour même… J’ai donc fait plusieurs essais de préparation en 2 temps, sur 2 jours et je n’ai pas été particulièrement satisfaite.
Il s’avère que certains boulangers ajoutent, en douce, un peu de beurre dans la pompe à l’huile afin qu’elle se conserve mieux et garde plus de souplesse. Il parait qu’elle rassit ainsi moins vite… Et en effet, cette version qui associe huile d’olive et un peu de beurre, a un bon goût de pompe traditionnelle mais a durci un peu moins rapidement. Elle perd un peu de souplesse, faut pas rêver ! mais moins que la recette ancestrale, la préférée de Chéri parce que plus riche en huile d’olive.

Attention ! Ce n’est pas une brioche ! C’est un pain plat, parfumé à la fleur d’oranger et à l’huile d’olive, qui se dégustait, traditionnellement, en fin de repas, trempée dans du vin. La pompe peut aussi être parfumée à l’anis et aux zestes de citron, selon la partie de la Provence où vous vous trouvez.

Ce billet est le dernier de cette année 2017. Avec quelques jours d’avance, j’attaque la trêve des confiseurs. Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous pour l’Epiphanie.
Et je vous dis, comme d‘habitude, et comme on dit chez moi : bon bout d’an !
A l’an que vèn ! Se sian pas mai que sieguen pas men. (A l’an qui vient ! Si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins.)

Pompe à l’huile d‘olive… et au beurre ! Alter GustoPompe à l’huile d‘olive & beurre

Pour 2 grandes, 3 moyennes ou 4 petites…
250 gr de farine T45
250 gr de farine T55
60 gr de beurre
5 gr de levure sèche de boulanger
80 gr de sucre
½ c à c de sel
3 c à s (45 ml) d’eau de fleur d’oranger
150 ml d’eau de source
80 ml d’huile d’olive

Préparer la poolish : dans un récipient, mélanger soigneusement 50 gr de farine T45, la levure de boulanger et 50 ml d‘eau. Si votre levure doit être réhydratée avant utilisation, procédez comme indiqué par le fabricant.
Couvrir et laisser reposer 1 heure à température ambiante.

Dans un récipient, mélanger les farines. Ajouter le beurre coupé en petits morceaux. Du bout des doigts, écraser pour obtenir un mélange sableux.
Ajouter le sucre et le sel. Faire un puits, ajouter la poolish, l’eau de fleur d’oranger, le reste d’eau (100 ml) et l‘huile d‘olive. Mélanger puis transférer sur un plan de travail légèrement fariné et pétrir pendant une dizaine de minutes, jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse et élastique.

Former une boule et la fariner légèrement. La disposer dans un récipient. Couvrir hermétiquement avec du papier film. Laisser reposer 1 heure à 1 heure 30, à température ambiante. La pâte doit doubler de volume.

Couper la pâte en 2, 3 ou 4 morceaux.
Étaler chaque morceau, en forme ovale d’environ 7 à 8 mm d’épaisseur. Si vous faites des petites pompes : 5 mm d’épaisseur.
Faire 5 ou 7 incisions, régulièrement espacées. Les entailles correspondent aux 5 doigts de Jésus, ou représentent le visage du Christ : yeux, narines, bouche, oreilles… ou les 7 jours de la semaine.
Les écarter, avec les doigts. Disposer les pompes sur une plaque recouverte de papier cuisson. Couvrir et laisser reposer 1 heure.

15 minutes avant la fin de la levée, préchauffer le four à 180°C avec un petite récipient rempli d’eau.
Enfourner et cuire une quinzaine de minutes, pour celles de petites tailles. Adaptez le temps de cuisson à la taille.
Laisser refroidir sur une grille.

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

4 Commentaires

  1. Fatta-Herve Monique

    On va être encore obligés de tester la pompe a lhuile (classique ), celle au beurre (moderne ), et maintenant il y a la mixte ? Catastrophe !!!!
    Bon bout d’an
    Et comme on dit chez moi a pace e a salute

  2. Mamijo

    Merci à vous pour ce nouveau partage que je testerai ainsi que pour vos souhaits et le dicton, j’ai beaucoup  aimé!!!…à mon tour de vous souhaiter de bien profiter de votre trêve et à l’année prochaine!
    Bonne soirée à vous 

  3. Karine

    Ah non, ce billet ne peut pas être le dernier de l’année 2017…
    Ce serait trop dommage !
    Merci pour toutes tes recettes parfaites et faciles à reproduire chez nous. Très bonnes fêtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *