Cookies au chocolat, beurre & huile d’olive

22 septembre 2016

Je fais très régulièrement des navettes, ou genre de navettes. On apprécie beaucoup ces biscuits très simples, assez secs et au parfum un peu puissant de fleur d’oranger. Du coup, les cookies, je n’y pense pas souvent et c’est presque trop gourmand !

Il existe de nombreuses recettes et la plupart sont bien trop riches en beurre, et en sucre, pour que je les apprécie vraiment. Il ne me restait plus qu’à mettre au point une version qui me convienne mieux. J’ai déjà testé des cookies 100% huile d’olive qui sont très bons ! mais un chouilla trop riches… D’autres avec un mélange de beurre et une pâte d’oléagineux, noisettes ou amandes en général, mais je vous avoue que j’achète de moins en moins souvent ces pâtes que je trouve vraiment très chères ! Et mon robot-mixeur n’apprécie pas du tout quand je tente de la faire maison.

Alors, finalement j’ai opté pour une association beurre et huile d’olive. Quelques essais m’ont permis d’obtenir une recette qui me plaise vraiment. J’avais commencé avec seulement de la farine T80 mais en ajoutant un peu de T45, la texture est améliorée… Et même s’il s’agit de ma version à moi, j’ai été attentive, pour le choix de certains ingrédients, aux conseils du maître, Philippe Conticini, qui est généreux en explications dans ces vidéos. Par exemple, il nous explique dans celle des cookies que la cassonade aide à la friabilité et donne une sensation de craquant et de croustillant… Que le bicarbonate permet de faire un peu lever, et d’alvéoler, la pâte à cookie. Cela aide à structurer et apporte de la friabilité. On peut le zapper mais les cookies seront moins friables sans bicarbonate.
Au fait, savez-vous que Philippe Conticini vient de créer sa chaîne YouTube ? Vite ! On file s’abonner pour ne rien rater ! La chaîne YouTube de Philippe Conticini

Tout ça pour obtenir un chouette résultat à mon goût, des cookies agréablement friables. Mais pas moelleux, sauf si vous les dégustez dans les 5 minutes qui suivent leur sortie du four… Nous, on les aime comme ça ! Plutôt croustillants, avec un petit goût d’huile d’olive mais pas trop. Ils vont sans doute détrôner régulièrement les navettes…

Cookies au chocolat, beurre & huile d’olive Alter GustoCookies au chocolat, beurre & huile d’olive

Pour une quinzaine de cookies :
100 gr de farine T80
60 gr de farine T45
½ c à c de bicarbonate de soude
50 gr de beurre pommade
30 gr d’huile d’olive
80 gr de cassonade
1 œuf
(facultatif) 1 c à c d’extrait de vanille ou ¼ de fève tonka râpée
120 gr de chocolat noir pâtissier

Préchauffer le four à 190° C.

Mélanger les farines et le bicarbonate de soude.

Dans un récipient, battre le beurre pommade pour qu’il soit souple. Ajouter l’huile d’olive, le sucre, la vanille et l‘œuf. Bien mélanger, avec le fouet, jusqu’à ce que la préparation soit bien homogène.
Incorporer les farines et le chocolat noir concassé à l’aide d’une spatule, ou cuillère.

Prélever une cuillerée de pâte (30 gr), former une boule et la disposer sur une, ou deux, plaque recouverte de papier cuisson. L’aplatir un peu. Renouveler jusqu’à épuisement des ingrédients. Espacez les cookies car ils vont un peu s’étaler à la cuisson. Pour avoir des cookies de taille identique, et aussi homogénéiser la cuisson, je pèse la pâte. C’est assez rapide !
Enfourner et cuire 10 à 12 minutes. Adaptez le temps de cuisson à la taille des cookies et à votre four.
Laisser refroidir sur une grille. Conserver dans une boite hermétique.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

12 Commentaires

  1. Estelle

    J’ai essayé aujourd’hui cette recette (après avoir souvent fait celle de cookies à l’huile d’olive et aux flocons d’avoine): grand succès, surtout auprès de mes filles (6 et 9 ans) qui m’ont dit que je pouvais en refaire quand je voulais! :-) Je trouve le côté « pas trop sucré » appréciable, il y a parfois des cookies qui deviennent écoeurants à force de sucre et là ce n’est pas du tout le cas. En ce qui me concerne, je crois que je préfère un peu la texture de ceux aux flocons d’avoine et à l’huile d’olive, mais j’ai trouvé cette recette-là plus facile à faire, du moins pour la fin de la recette: il est assez facile de former des boules à la main, alors que dans l’autre, comme la texture est plus collante et plus irrégulière, c’est un peu plus long (ça colle plus à la cuillère).
    Merci Carole, voici encore une recette qui va resservir souvent, en particulier pour les boîtes à goûter de mes filles !

  2. Carole

    @ Estelle : merci pour le retour sur la recette :)
    Je suis ravie que les filles apprécient. C’est vrai qu’ils sont assez rapides à faire, plus simple que les autres aux flocons d’avoine. J’avoue qu’entre les 2, mon coeur balance ! ;) 

  3. Cécile

    Bonjour,
    Moi aussi je pèse la pâte, mais par soustraction. Que les littéraires se calment, ils vont savoir le faire aussi !!!!
    Mettre le récipient sur la balance, faire le zéro (ou la tare)
    Avec une cuillère à soupe on prélève exemple 50g
    Sur le cadran s’affiche : – 50g
    On pousse la pâte sur la plaque avec l’autre cuillère, et zou !!!!
    Bonne journée.

  4. Mamijo

    Une recette de cookies excellente tout est très justement dosé, ils sont parfaits et à notre goût en suivant à la lettre vos ingrédients!!! Fini aussi pour moi les purées d’oléagineux bien trop coûteuses (pour une très petite et le mot est faible, retraite!!!) j’ai essayé d’en faire mais très très long pour obtenir une toute  petite quantité!…..recette à conserver dans mes classiques et à refaire les yeux fermés, bravo et merci à vous pour le partage!
    Très bonne soirée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le blog est en pause estivale jusqu’à début septembre aussi il est possible que ma réponse à votre commentaire se fasse attendre… un peu ou même beaucoup ! Désolée !