Clafoutis aux pêches, ricotta & éclats de calissons

3 juillet 2009

Dans la famille des clafouteuses invétérées je voudrais … Annellénor ! Encore une fois, nous avons les mêmes penchants culinaires mais avec une différence notable dans la méthode. Plus précisément dans la proportion d’œufs : elle en casse 6 pendant que j’en casse 1 !! :o

C’est en lisant une autre de ses recettes de clafoutis que j’ai eu l’idée de préparer celui-ci. J’ai conservé mes habitudes en matière de proportions et j’ai imaginé que si le nougat pouvait être bon dans un clafoutis, pourquoi pas le calisson ?

Et conclusion : le calisson ça le fait !
Je n’ai pas résisté à goûter mon clafoutis peu de temps après sa sortie du four et j’ai été très déçue, je ne sentais pas du tout le calisson ! Mais après quelques heures au réfrigérateur, le parfum du calisson s’est amplifié et il est devenu très présent. :P

J’ai trouvé mon clafoutis un peu plat et je pense qu’un moule de 25 cm est un peu trop grand, mieux vaut utiliser un moule de 20 ou 22 cm. Mais ce n’est que mon avis car Chéri lui l’a apprécié comme ça. Alors faites selon vos goûts.

Clafoutis aux pêches, ricotta & éclats de calissons

Ingrédients pour un moule rond de 25 cm de diamètre :
– 500 gr de pêches jaunes
– 50 gr de sucre + 2 c à s pour le saupoudrage
– 250 gr de ricotta
– 15 cl de crème allégée
– 1 œuf
– 1 jaune d’œuf
– 60 gr de maïzena (ou moitié maïzena / moitié farine)
– 8 calissons

Préchauffer le four T6 (180°C)

Éplucher les pêches et les couper en quartier.
Couper les calissons en petits dés.

Dans un récipient, battre au fouet électrique l’œuf, le jaune d’œuf et le sucre. Ajouter la ricotta puis la maïzena et enfin la crème. Battre jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Beurre et saupoudrer de sucre le moule. Répartir au fond du moule les quartiers de pêches. Parsemer de petits morceaux de calissons.
Verser la préparation dessus. Enfourner et cuire 35 à 40 minutes.

Entreposer plusieurs heures au réfrigérateur. Déguster très frais

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

26 Commentaires

  1. Autrement bon

    Moi, à l’inverse, ce n’est pas le dessert qui me vient en tête lorsque je souhaite cuisiner. Mais à force d’en voir sur les blogs, ça me titille… et je pense que je vais me lancer ce week-end, sans doute avec des cerises. Le tien est très gourmand…

  2. Cicerolle

    oooh je fonds… j’adore les calissons et avec les abricots, c’est top. J’aime aussi ta parcimonie avec les oeufs, sur ce point tu sais que je te rejoins. Preuve qu’on peut faire d’excellents gâteaux sans en abuser.

  3. tallula

    j’ai testé faisselle, fromage blanc, lait d’amande et grâce à toi mascarpone, me manque plus que la ricotta là… et avec toi, je suis servie dans ma clafoutimania

  4. Eléonora

    Et sorry de mon billet copier-coller avant un grand départ. Il y a des préparatifs et je suis trop prise par le temps. Je n’allais pas partir en vacances sans vous faire un petit coucou quand même. Je sais que pour la plupart vous n’aimez pas ( bisous, bisous, bisous ). Alors un grand merci pour tout ce que vous m’apportez, merci de votre fidélité et merci de vous connaître. Je vous souhaite de bonnes vacances et je vous dis à bientôt avec plaisir. ps; merci pour tout Carole, de ta gentillesse et kikouuuuuu

  5. marie

    j’ai pas encore essayé les calissons en pâtisserie!les nougats oui mais pas les calissons!à y remédier surtout quand on habite dans sa capitale!

  6. Agnes

    Déçue par un clafouti fait récemment aux abricots, je me tenterais bien ta recette avec les calissons, tu m’as redonné foi dans le clafouti :D bisous

  7. Marjolaine

    Je clafoute, tu clafoutes, nous clafoutons et quasiment toute la blogosphère clafoute lol … mais c’est un vrai plaisir de découvrir ces mille et une recettes car chacune d’entre elles a son propre charme qui la rend si tentante.
    J’avoue que tu frappes fort dans mon top gourmand avec la tienne qui mêle pêches, ricotta et calissons. L’alliance des trois doit être à tomber d’autant plus que la consistance est parfaite.

NOTE : Le blog est en pause ! Je ne pourrais pas répondre aux commentaires avant début septembre. A bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *