Mini focaccia à l’ail, estragon & au levain fermentescible

25 février 2009

Me voilà de retour dans mes montagnes. La neige n’a pas fondu … Mais les températures sont bien plus humaines qu’avant mon départ.
Ces 15 jours sont passés très vite, à courir voir la famille et les amis, à visiter des appartements pour notre retour dans le sud et à faire des courses de “tout ce que je ne trouve pas là-haut” et la liste est un peu longue … La voiture était 2 fois plus chargée au retour … Chéri apprécie moyennement ;) Et donc maintenant j’ai aussi 2 fois plus de choses à ranger ! D’ailleurs j’y retourne.

Encore une spécialité Italienne mais il fallait bien une focaccia pour accompagner mon repas Italien. J’ai choisi de les réaliser en version mini. Elles sont très parfumées et plutôt mignonnes sur la table.

Mini focaccia à l’ail, estragon & au levain fermentescible

Ingrédients :
– 250 gr de farine de blé T65
– 7 gr de levain fermentescible de blé (1 c à s )
– 1 c à c de sel
– 1 c à c de miel
– 165 gr d’eau de source
– 4 gousses d’ail
– 1 c à s d’huile d’olive
– Quelques brins d’estragon

Faire tiédir l’eau au micro-ondes une quinzaine de secondes. Ajouter le miel et le levain fermentescible. Bien mélanger. Laisser reposer 10 minutes.

Dans un saladier, mettre la farine et le sel. Faire un puits et ajouter le liquide. Mélanger jusqu’à ce que la pâte soit formée puis transférer sur un plan de travail fariné et pétrir pendant 8 à 10 minutes jusqu’à ce qu’elle soit lisse et élastique.
Former une boule. La fariner et la déposer dans un grand saladier. Recouvrir de façon hermétique avec du papier film. Laisser reposer environ 1 h 30 dans une pièce chaude. La pâte doit doubler de volume.

Eplucher l’ail et le piler grossièrement dans un mortier. Ajouter l’huile d’olive.
Abaissez délicatement la pâte pour chasser l’air. Incorporer l’huile d’olive et l’ail en pétrissant jusqu’à ce que la pâte ne soit plus collante.

Etaler la pâte au rouleau sur une épaisseur d’environ 1 cm. Découper des ronds avec un emporte-pièce ou un verre. Les déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier cuisson. Saupoudrer d’un peu de fleur de sel (sel rose de l’Himalaya pour moi) et d’estragon. Recouvrir d’un linge propre et laisser lever 1 h.

20 minutes avant la fin de la levée, préchauffer le four à 220°C avec un récipient contenant de l’eau.
Enfourner et baisser immédiatement à 180°C et laisser cuire 10 à 15 minutes. Laisser refroidir sur une grille.

Posté dans : Goût salé

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

29 Commentaires

  1. Amelie

    Elles sont belles et bien tentantes.
    Le jambon de Foret-Noire, c’est son nom, est un jambon cru salé et légérement fumé au bon goût de sapin..bien sur sans doute plus facile à trouver dans les Vosges..moi j’ai du mal à trouver les jambon crus italiens ou espagnols..mais le Foret noire, s’accordent bien avec notre terroir très “larf fumé” (lol) ;)
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *