Focaccia de pommes de terre violettes aux artichauts & romarin … Vive la patate !

6 février 2009

Cette recette clôture une semaine placée sous le signe du jeu ! Un p’tit dernier avant la route … Parce que ce week-end je prends la direction du Sud pour une dizaine de jours. Et ce séjour s’impose car je suis pas loin de craquer.

Imaginez que depuis début décembre, c’est blanc, c’est froid et à chacune de mes sorties, j’enfile d’épaisses bottes fourrées, un caleçon très glamour en matières techniques version Hot warm sous un pantalon de velours 2 tailles au dessus de la mienne sans oublier le bonnet … Un bonnet en fourrure polaire qui, lorsque je l’enlève, est tellement chargé d’électricité statique que mes cheveux se dressent sur ma tête. Voilà pour la tenue … Et je ne vous raconte pas la démarche que je dois adopter afin d’éviter à chaque instant la glissade et la chute.
Tout cela semble bien futile mais j’en ai marre d’être un bibendum qui se déplace en crabe ! J’ai envie de mettre mes petites bottines, un jeans et de me faire un brushing. De gambader insouciante sans regarder ou je pose mes pieds …

Mais parlons plutôt du jeu … C’est celui de 750 gr, Vive la patate ! pour lequel notre copine Marie Line du blog Les recettes de ML est jury. Et quand les copines sont jury, ça mérite quand même qu’on se creuse un peu la cervelle et qu’on participe non ?
J’ai donc imaginé cette focaccia avec des vitelottes dans l’espoir qu’elle soit violette elle aussi. De ce côté-là, j’ai été un peu déçue par la pâleur du résultat. Heureusement le moelleux est au rendez-vous.

Focaccia de pommes de terre violettes aux artichauts & romarin

Ingrédients :
– 150 gr de pommes de terre Vitelotte
– 120 ml de lait
– 15 ml d’huile d’olive
– 200 gr de farine
– 1 c à c de levure de boulanger sèche
– 1 c à c de sel
– Quelques brins de romarin
– 3 artichauts marinés à l’huile d’olive
– Huile d’olive

Eplucher et cuire les pommes de terre Vitelotte à la vapeur ou à l’eau, selon vos habitudes. Les laisser refroidir puis les réduire en purée à l’aide d’une fourchette ou d’un presse-purée.
Mélanger la farine, la levure et les pommes de terre. Réhydrater la levure si nécessaire. Faire un puits et ajouter la lait et l’huile d’olive. Mélanger. Lorsque la pâte commence à se former, ajouter le sel puis transférer sur un plan de travail fariné et pétrir une dizaine de minutes, jusqu’à ce que la pâte soit lisse et élastique.

Former une boule. La fariner et la déposer dans un saladier. Recouvrir de façon hermétique avec du papier film. Laisser reposer environ 1 h dans une pièce chaude. La pâte doit doubler de volume.

Huiler un moule carré de 20×20 cm (ou un peu plus grand si vous préférez la focaccia plus plate). Abaisser délicatement la pâte pour chasser l’air et la répartir dans le moule. Couper les artichauts en quartiers et les disposer sur la surface en les enfonçant délicatement. Badigeonner légèrement d’huile d’olive et saupoudrer de brins de romarin.

Recouvrir d’un linge propre et laisser lever 1 h dans une pièce chaude. ¼ h avant la fin de la levée, préchauffer le four à 200°C avec un récipient contenant de l’eau.

Enfourner et laisser cuire 20 à 25 minutes. Démouler et laisser refroidir sur une grille.

Posté dans : Goût salé

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

34 Commentaires

  1. soso

    On veut une photo du bibendum, on veut une photo du bibendum hi..hi…hi….
    Méfie-toi , tu as vu la neige dans le sud hein …. :D
    Je salive déjà devant ta foccacia , atichauts, romarin, huile d’olive, tout ce que j’aime, et la patate honorée en si bonne compagnie, bellissima !!! s)

  2. laurence

    Chez nous pas de neige, mais de la pluie, alors question look, le brushing mouillé, et le mascara qui coule c’est pas mieux…
    Profites en bien veinarde ;-)

  3. Nat

    Comme je comprends ce besoin de soleil…et de Sud !
    J’aime beaucoup cette focaccia avec ses petites tonalités violettes. Le moelleux pas de doute en effet, et cet effet de couleur pastel, pour ma part, me plait bien !

  4. Tiuscha

    Ca ne m’étonne pas cette couleur pâlichonne, j’avais testé des gnocchi et j’ai été un peu déçue aussi. La vitelotte vaut seule, en purée, velouté ou chips ! Mais avec l’artichaut ce doit être divin !

  5. Sandrine

    Bonjour Carole,

    J’adore ton récit des tes derniers mois…je serais à ta place, c’es tclair que j’aurai déjà craqué….vraiment pas féminin ni sexy comme tenu !!!!
    Ta recette est vraiment sympathique..j’aime beaucoup….et profites bien de ton petit séjour donc…reposes-toi bien !!!!
    Je t’embrasse

  6. ml

    Une bien sympathique recette que je m’empresserais de croquer si je l’avais sous la main ! merci beaucoup pour ta participation , moi même je prépare ma petite photo pour le click gourmand :)
    @ très vite :D
    ml

  7. Cicerolle

    C’est sûr que les paysages blancs et les conditions de vie en hauteur doivent finir par lasser. Ton séjour à Marseille va te faire du bien. De mon côté, j’en ai marre de la pluie, trop fréquente à mon goût cet hiver.

    Quoi qu’il en soit, cette focaccia est superbe malgré ce que tu en dis, très originale par sa couleur, et, en ce qui me concerne, ça me requinquerait en moins de deux. :)

  8. bloga2

    J’imagine la scène du bibendum hirsute qui marche en crabe et je suis bidonnée !
    Tu as vraiment besoin de vacances et j’espère que tu pourras exhiber tes gambettes rasées de frais et tes ongles de pieds vernis …..
    ;)

  9. Marjolaine

    Une superbe participation ma foi. Originale à souhait et gorgée de ce soleil qui te manque tant. J’en connais une à qui ça va plaire.
    Bon séjour dans le sud ; profites-en.

  10. babouchka

    Superbe ta foccacia, j’en croquerai bien un petit bout.
    Euh, pour le sud.. j’espère que le soleil va ressortir en ton honneur, mais tu n’auras pas froid c’est déja ça. Bonnes vacances. Bisous.

  11. Taliashka

    Snif alors.. Tu viens dans le sud oui mais où? on aurait pu peut-être s’organiser une rencontre mais c’est un peu tard sans doute? :o
    Dommage :/

    En tout cas la prochaine fois fais signe ;)

    (en attendant, je te rend hommage et je note la recette que je teste dès que je retrouve des vitelottes :D)

  12. Hélène

    Je te comprends. Nous sommes en manque de soleil. L’hiver semble durer une éternité cette année. La couleur de cette focaccia n’est vraiment pas courante. J’aurai pensé au violet et non au rose pâle. Belle participation.

NOTE : Le blog est en pause ! Je ne pourrais pas répondre aux commentaires avant début septembre. A bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *