Tartelettes aux abricots frais & confiture

17 juillet 2008

boite batteuseQuand je descends quelques jours à Marseille, je loge dans une jolie petite maison familiale un peu figée dans le temps … et où le temps semble s’écouler à un autre rythme. C’est très agréable et reposant.

Côté cuisine, le matos est d’époque … Hier, pour ma polenta soufflée, ayant la flegme (encore !) de battre les blancs en neige à la main, j’ai  farfouillé dans les placards à la recherche d’un batteur ou assimilé.
Quand j’ai trouvé cette “boîte batteuse”, je me suis bien marrée ! :) Et j’ai failli la laisser dans son coin. La curiosité l’emportant, j’ai décidé de la tester. Bien m’en a pris ! Cet engin est incroyable … les blancs montent plus vite, ou presque, qu’avec un batteur électrique . Avec quelques tours de poignet.
Décidemment, cette semaine est placée sous le signe du bluff …

Pourquoi je vous raconte ça ? Parce que quand le matos fait défaut, on s’organise. Et aujourd’hui je vous propose de cuisiner avec les doigts. Si si si ! On fait tout avec les doigts. Prévoir seulement une cuillère, un couteau (on pourrait s’en passer mais n’exagérons pas quand même !) et une plaque à pâtisserie.

Tartelettes aux abricots frais & confituretartelette abricot

Ingrédients :
– 80 gr de beurre mou
– 230 gr de farine
– 30 gr de poudre d’amandes
– 1 jaune d’œuf
– 60 gr de fromage blanc
– 2 c à s de fleur d’oranger
– 80 gr de sucre glace + saupoudrage
– 5 ou 6 abricots moyens
– Confiture d’abricot

Mettre, sur le plan de travail, la farine et la poudre d’amandes. Mélanger avec les doigts.
Couper le beurre en petits dés. Ecraser le beurre et la farine ensemble avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange sableux. Ajouter le sucre. Mélanger.

Faire un puit. Ajouter le jaune d’oeuf, le fromage blanc et la fleur d’orange. Mélanger rapidement avec les doigts, former une boule et laisser reposer ½ h.

Préchauffer le four T6 (180°C).

Laver les abricots. Les dénoyauter. Couper avec le couteau les oreillons en 4 ou 6 selon la taille de vos abricots.
Prélever des petits morceaux de pâte. La pâte est assez molle mais c’est normal. Les rouler en boule dans le creux de la main. Les aplatir pour former une petite tartelette et réaliser, avec les doigts, une cavité au milieu. Déposer sur une plaque à pâtisserie.
Remplir la cavité avec une cuillère d’un peu de confiture d’abricot et y déposer deux morceaux d’abricots.

Faire de même avec toute la pâte.
Enfourner et laisser cuire 15 à 20 minutes.
Saupoudrer de sucre glace à la sortie du four.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

21 Commentaires

  1. Avocat & chocolat

    Oh la boîte batteuse … moi qui me plains d’avoir un vieux batteur avec qu’une pâle (je l’ai acheté comme ça …) …. mais t’as l’air de dire que ça monte les oeufs en u temps record … Alors “c’est dans les vieux pots qu’on tambouille le mieux …”
    Ces petits gateaux amandes abricots ont l’air délicieux et je pense que si il faut y mettre les mains ma bambina va adorer ça!!!

  2. Cicerolle

    oh ces tartelettes, quelle belle gourmandise ! Rien qu’à les voir, je fonds. La boîte batteuse, ça me rappelle les vieux catalogues de vente par correspondance, et ça avait du succès à l’époque, à défaut de mieux, me semble-t-il.

  3. Lolo Abracadabra

    Quel superbe blog je découvre aujourd’hui, avec des recettes plus appétissantes les unes que les autres: tes petits pains sans pétrissage (j’imprime!), ton tian d’agneau (j’imprime, mon homme va adorer, c’est sa viande préférée), ton chausson sablé au chèvre, arghhh je craque … et bien d’autres encore.
    Je vais revenir te voir souvent, c’est obligé. :o)

  4. mounet

    ma mère avait ce genre de batteur et c’est vrai que c’est très efficace
    tes tartelettes sont renversantes , hummm!!! j’imagine leur saveur

  5. Choupette

    Au moins ce genre de batteur reste utilisable en cas de panne d’éléctricité car il faut bien l’admettre plus de courant et le monde s’arrête de tourner ce qui n’était pas le cas autrefois avec ce style d’ustensile! ;-)

  6. bloga2

    Bon ! j’ai un batteur traditionnel qui fait son office mais qui est nettement moins bluffant que ta boîte ….
    J’adore la pâte sablée a l’amande et l’utilisation avec des abricots est toujours un régal . En plus en version mini on a l’impression (mais ça n’est qu’une impression ! ) d’être moins gourmande !

  7. karine

    Comme promis je suis venue voir le site. La boîte bateuse m’a bien fait rire aussi et tes tartelettes m’inspirent,je vais les tester d’ici ce week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *