Boulettes d’agneau à la ricotta, raisins secs & estragon

6 juillet 2017

Quel pays n’a pas ses boulettes de viande ? boulets, polpette, kefta, almondegas… C’est probablement l’une des recettes les plus courantes au monde ! Si simple, si familière, et toujours gourmande.
Il existe sans doute des centaines de variantes… Alors j’ai pas fini de vous en proposer ! ;) On peut varier les viandes, les mélanger, y ajouter une ribambelle d’aromates, et aussi des légumes, des céréales, du pain, du fromage ou autre produit laitier, comme cette fois de la ricotta qui apporte beaucoup de moelleux.
Les noisettes, c’est pour le goût et le croquant, les raisins secs pour surprendre un peu ! et l’estragon parce que j’aime beaucoup son parfum anisé.
Elles se dégustent en sauce, ou pas. En été, on les aime plutôt avec une sauce légère et fraiche, comme simplement du fromage blanc agrémenté de quelques herbes et fruits secs.

Concernant le choix de la viande, j’ai demandé à mon boucher de me dégraisser un peu de l’épaule d’agneau puis de me la hacher.
Pour avoir des boulettes de taille identique, pesez-les ! Ça parait un peu fastidieux mais non ! C’est assez rapide. Comptez entre 60 et 80 gr de préparation par boulettes, selon la taille que vous les préférez, plutôt petites ou plutôt grosses. Et l’usage que vous en ferez (apéro, entrée, plat …) L’avantage, au-delà de l’aspect esthétique, est que la cuisson sera plus uniforme.

Boulettes d’agneau à la ricotta, raisins secs & estragon

Pour une douzaine de boulettes :
450 gr agneau haché
150 gr de ricotta
1 oignon rouge (ou autre couleur)
40 gr de chapelure
4 ou 5 blanches d’estragon (+ ou – selon les goûts et la puissance)
40 gr de raisins secs
50 gr de noisettes (ou noix)
1 œuf

Pour servir : fromage blanc, quelques noisettes et feuilles d’estragon

Éplucher et ciseler finement l’oignon.
Chauffer une poêle avec un peu d’huile d’olive. Ajouter l’oignon ciselé. Saler. Cuire une dizaine de minutes à couvert. Laisser tiédir.

Ciseler l’estragon.
Concasser les noisettes.
Si vos raisins secs sont un peu gros, les hacher grossièrement.

Dans un récipient, mélanger la ricotta et l’œuf. Ajouter la viande, l’oignon, l’estragon, les noisettes, les raisins secs et une cuillerée à café de sel. Mélanger puis ajouter la chapelure. Mélanger soigneusement.

Pour vérifier l’assaisonnement : prélever un peu de la préparation et la cuire dans une petite poêle à feu vif. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Parce que cru, cela n’a pas le même goût que cuit.

Préchauffer le four a 200° C.

Former des boulettes d’environ 5 cm de diamètre, avec les mains. Les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Enfourner et cuire 15 à 20 minutes. Adaptez le temps de cuisson à la taille de des boulettes.

Vous pouvez réaliser vos boulettes à l’avance puis les réchauffer, au dernier moment, dans une sauteuse ou poêle, avec une cuillerée à soupe d’huile d’olive.

Servir avec le fromage blanc, quelques noisettes concassées et feuilles d’estragon.

Posté dans : Goût salé

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

5 Commentaires

  1. yumelise

    Ah voilà que je peut-être cuisiner l’agneau et que mon époux aimera. Il n’apprécie pas tellement cette viande mais dès qu’on lui dit « boulettes » il se régale déjà avec le mot ! Je garde cette recette ;-)

  2. Philo

    J’ai déjà fait des boulettes avec de la ricotta et c’est vrai que ça apporte un sacré moelleux. En tous les cas les boulettes c’est trop bon !

  3. floriane

    Je n’ai jamais fait de boulettes à la ricotta mais une fois avec de la feta, c’est sublime ! celles-ci spnt bien sympas aussi, j’essaierai rapidement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *