Crème d’asperge à la mozzarella & pesto de ciboulette

18 avril 2010

Tout comme Mamina, j’attends toujours avec beaucoup d’impatience l’arrivée des asperges françaises, de Provence en particulier. Elles sont enfin arrivées ! Et, se faisant moins rares, les prix sont devenus bien plus raisonnables.

L’asperge s’invite très souvent dans mon assiette, pendant toute la saison. J’adore les manger nature, avec juste une petite vinaigrette … Et j’ai ma façon à moi de les déguster, toujours la même depuis que je suis pitchounette : avec les doigts. Je cale mon couteau sous le haut de l’assiette pour lui donner une inclinaison. Puis je dépose un peu de vinaigrette qui s’amasse de façon très pratique sur le bas de mon assiette et je roule, trempe mes asperges dedans. Je trouve que c’est la meilleure des façons … Sauf lorsque l’on a des invités !

asperges à la mozzarellaJ’ai donc fait un tout petit effort de préparation et de présentation, qui a été très apprécié. La mozzarella, de bufflonne impérativement, donne une texture très légère, comme une mousse,  à cette crème et une fraicheur vraiment très agréable.

Crème d’asperge à la mozzarella & pesto de ciboulette

Pour 6 mini verrines :
– Une vingtaine d’asperges moyennes
– 125 gr de mozzarella de bufflonne
– 2 c à s de ciboulette ciselée
– 1 c à s de persil ciselé
– 1 c à s de pignons de pin
– 1 c à s de parmesan
– 2 ou 3 c à s d’huile d‘olive

Laver les asperges.
Couper les pointes. Les cuire 5 mn à la vapeur (ou à l’eau)
Éliminer  la partie dure des tiges. Les éplucher et les cuire 20 minutes.

Peser 150 gr de tiges d’asperge et les mixer très finement avec la mozzarella de bufflonne. Goûter et rectifier l’assaisonnement. Entreposer au réfrigérateur.

Torréfier les pignons quelques minutes dans une poêle, sans matière grasse.
Dans un mortier (ou dans un mixeur), piler la ciboulette, le persil, les pignons et le parmesan jusqu’à obtention un mélange grossier. Ajouter l’huile d’olive.

Servir la crème d’asperge très fraiche avec un peu de pesto et quelques pointes d’asperge.

Print Friendly and PDF
Posté dans : Goût salé Sans gluten

Note : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

22 Commentaires

  1. nanoud

    Quand les asperges et les fraises arrivent cela veut dire vraiment que les beaux jours arrivent … et çà c’est super comme ta recette « toute verte » bien raffinée , très chouette.
    Bonne semaine

  2. Cali

    Superbe présentation, vraiment ! Magnifique à l’oeil …… et qui n’appelle qu’à être mangée …..
    Moi en tout cas, ça me fait très envie !

  3. Amelie

    Trés jolie présentation !
    Comme ma grand-mère, j’attends aussi le retour des asperges, nous les adorons et la saison est courte.
    Bises

  4. petitegentiane25

    je mange les asperge comme toi …pas très élégant avec des invités effectivement , on est obligé de faire des efforts quand même ! ta petite verrine à l’air extra , je suis fan des asperges aussi!

  5. Marie

    Quelle magnifique verrine … j’aime l’arrivée des asperges sur les étals … et tout ce qui va suivre (la rhubarbe … les fraises …)

  6. Dada

    Moi aussi j’adore les asperges…et cette petite verrine élégante avec la note de mon « sud »!
    Je note ta superbe association

  7. christine

    hummm ça doit être un délice cette petite recette ici aussi les asperges sont arrivées !!! et je vais en profiter pour tester ta recette !!!

  8. Pingback: Une délicieuse crème mozzarella/asperges – et un petit guide des bons bouillons de poule. « La plus petite cuisine du monde … ou presque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le blog est en pause estivale - Je ne suis donc pas très disponible pour répondre à vos commentaires ( cela peut prendre du temps...)