Non aux recettes au rabais ! Halte à l’exploitation des blogueur(se)s

24 juillet 2009

Un titre à la Arlette, un peu « Laguillierien », carrément racoleur, je vous l’accorde, mais explicite non ? ;)

Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui, pas de recettes de cuisine mais un coup de gueule. Mon premier coup de gueule, que je souhaite entendu, sur ce blog et qui  j’espère sera le dernier car ce n’est pas là sa vocation.

Me voilà donc blogueuse de cuisine depuis un peu plus d’un an … Et j’y prend grand plaisir, je m’amuse beaucoup ce qui est l’objectif premier de cette activité pour moi.
Je découvre aussi des nouvelles saveurs, produits, associations et recettes à travers des échanges, avec certains de mes visiteurs ainsi qu’avec d’autres blogueuses, que je considère très enrichissants. Ma cuisine évolue pour le plaisir des miens. Je me fais même des copines ! Que du bonheur ! Et inattendu car je n’avais pas imaginé « tout ça » quand j’ai débuté.

Ce que je n’avais pas imaginé non plus, c’est que ce blog allait faire de moi une personne intéressante … Intéressante non pas grâce à ma cuisine, à sa qualité ou à l’originalité de mes recettes mais grâce au bon référencement de mon blog dans les moteurs de recherche, à mon positionnement dans le classement Wikio, classement des soi-disant blogs influents, ou parce que parmi les visiteurs d’Alter Gusto, on trouve en majorité la fameuse « ménagère de moins de 50 ans » ou plutôt devrais-je dire la «cyber ménagère de moins de 50 ans » .
Bing ! Mon égo en prend un coup … Oui parce que j’ai quand même un ego suffisamment développé pour avoir supposé, en ouvrant ce blog, que ma cuisine était susceptible d’intéresser quelqu’un.

Cela me vaut donc d’être courtisé par des annonceurs, agence de marketing et de communication, marques, sites Web, régie publicitaire, journaux … Bref ! Tout ceux qui recherchent de la visibilité sur le Web ou privilégient cette fameuse cible de la «ménagère de moins de 50 ans » ou les deux.

Leur mail commence toujours par de la flatterie, les premières lignes sont très agréables à lire : votre blog est beau, votre cuisine est merveilleuse, vos recettes sont géniales, j’en ai même essayé quelques unes … Là, mon ego se gonfle, se met à ronronner, satisfait. Il ne peut s’en empêcher même s’il doute que les auteurs de ces mails aient seulement parcouru plus de la moitié d’une page de mon blog.

Les lignes suivantes de leur mail abordent LA proposition :
Le plus souvent on me propose de rédiger et publier une recette contre un produit gratuit, en général d‘une valeur entre 2 et 5 euros. Là, mon ego se met en sourdine et ma petite cervelle entre en action.
Je devrais donc :
Petit 1) réfléchir à une recette.
Petit 2) acheter les autres ingrédients nécessaires à cette recette.
Petit 3) réaliser la recette
Petit 4) faire la vaisselle
Petit 5) prendre le résultat de ma recette en photo en veillant à préparer une petite mise en scène pour que la photo soit la plus jolie possible.
Petit 6) rédiger la recette sans oublier de faire un peu de Bla Bla positif sur le produit.
Petit 7) relire et corriger les éventuelles fautes.
Petit 8 ) la publier sur mon blog.

Et en minutes de mon temps ça donne quoi ? Je vous laisse calculer combien de mon temps je devrais consacrer pour économiser 2 à 5 euros …  Moi je ne calcule pas, j’ai peur d’avoir peur ! Parce qu’en ces temps de crise, à calculer, calculons bien : je pense que j’aurais plus vite fait de faire des économies en collectionnant des bons de réduction par exemple …

Et puis, si le produit « offert » ne me plaisait pas ? Oui parce que je suis quand même assez difficile …  Si je n’avais plus aucune envie de le cuisiner après l‘avoir goûté ? Est-ce que je devrais quand même vanter ses mérites sous prétexte que je ne l’ai pas payé ? Et si je décidais de ne pas le cuisiner ? Faudrait-il que je justifie ce choix à grands coups de mail à mon « partenaire » ? Ou pire, que je rembourse le produit ? Que j’aille faire la queue des heures à la poste pour le renvoyer ? Argh ! Surchauffe de la petite cervelle.

Parfois il y a aussi des « chercheurs » de recettes bon marché, pour ne pas dire gratuites, qui me contactent. LA proposition est alors d’échanger une recette (je ne vous refais pas le coup de petit 1 petit 2 …) contre de la pub pour mon blog.
Alors puisqu’il est question d’un échange … Que pourrait me rapporter de la pub pour mon blog ? Devenir une célébrité ? Oh le rêve ! Oui parce que comme je n’ai rien à vendre, que je n’ai pas non plus de système de rémunération en fonction du nombre de mes visiteurs quotidiens, à quoi donc pourrait bien me servir de la pub pour mon blog ? A rien et rien pour moi = échange unilatéral ! 

Mais au fait … Dites donc … Est-ce qu’on se foutrait pas un peu de ma gueule là ? Et de la votre par la même occasion, gentils visiteurs de mon blog ?

Alors je le dis très clairement, une bonne fois pour toute : je n’ai pas de temps à perdre avec ces conneries. Je ne répondrais plus, même pour les décliner poliment, à aucunes propositions de ce type parce que je les considère INDÉCENTE.

Ce blog est mon espace personnel, il est non commercial, indépendant et sans contrainte.

J’aurais, bien sur, pu me dispenser de ce billet, me contenter de transférer directement ces mails / propositions dans la poubelle en silence … Mais voilà ! Ça m’agace beaucoup et quand ça m’agace, je le dis.

J’espère que vous êtes déçus de n’avoir pas trouvé de recettes aujourd’hui. Je vous donne rendez-vous bien vite pour de la cuisine, de la gourmandise, du plaisir je l’espère, et seulement ça !

PS : face à certaines réactions je tiens à préciser que ce billet d’humeur n’engage que moi. Il fait référence à des propositions que j’ai reçu, à du « vécu » et à ce que j’en pense.
Il n’a pas été rédigé en vue de critiquer ce qu’il se pratique sur d’autres blogs ni les choix que d’autres ont fait. Ce billet concerne Alter Gusto et c’est tout.

Posté dans : Bla bla

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

67 Commentaires

  1. ml

    Bon ça c’est fait ;) Tu as complètement raison , plaisir et envie de transmettre sont les premières valeurs d’un blog , à mon idée bien sur .. Ceci dit la pub , c’est vrai rapporte tout de même quelques deniers , tout ptit s’entends !! en tout cas pour ma part .. ce qui est non négligeable pour moi en ce moment . J’espère pour toi que le message est transmis .. raconte nous encore tes saveurs car elles le valent bien :D

  2. France

    C’est assez clair et net! :-))

    Il faut juste maintenant que les compagnies concernées voient ce billet avant de t’envoyer un courriel ;-)

    Bonne journée!

  3. taz

    Ben oui, moi je suis déçue de ne pas voir une de tes délicieuse recettes de cuisine, car en effet ton blog ce n’est que du bonheur et surtout : continues !!! ;)

  4. Philou

    Mon dieu, que j’aime ton billet ! Il n’est pas question, une seule seconde, que mon blog devienne la vitrine de démarcheur, de cyber-vendeur ou de pseudo journaux qui essayent de te piquer nos recettes pour éviter de payer quelqu’un d’autre !!!!
    Je le répète également : TOUT TRAVAIL MERITE SALAIRE !
    La seule chose que je pourrais conseiller est de ne pas accepter n’importe quoi et lorsque un bloggeur fait référence à une marque, c’est parce qu’il a choisi cette marque et non l’inverse !
    Il faut absolument, pour la crédibilité de la blogosphère, arrêter ce pseudo partenariat !!!
    Si vous en avez marre de voir « Les experts – Las Vegas » coupé trois fois par épisode pour de la pub, il en est de même lorsqu’on lit nos billets !!!

  5. Carole

    @ML : je ne critique absolument pas les blogueuses qui acceptent pub et partenariat … Je critique le système et le fait qu’elles ne soient pas rémunérées à leur juste valeur et pour le boulot qu’elles font.

    @France : c’est calculé ! juste à côté du lien vers mon mail, il y a un lien vers ce billet …

  6. verO

    Tout-à-fait d’accord avec toi ! C’est bien pour celà que mon blog, depuis ses débuts, ne contient aucune pub.
    Toutes les propositions indécentes, comme tu dis si bien, sont toujours passées directement dans le dossier des indésirables.
    Mais j’ai trouvé bien pire. Les bloggueurs que l’on paie afin de rédiger un article sur un produit, un service ou voire même un pays dans lequel ils n’ont jamais mis les pieds.
    On ne leur demande pas ça pour leurs fantastiques connaissances mais uniquement en raison du nombre de visiteurs que leur blog génère.
    Je t’invite à visionner une émission de la tv suisse à ce sujet. C’est édifiant !!!

    http://www.nouvo.ch/s-009

    Bien à toi
    verO

  7. bibiance

    Bonjour,
    Bien dit ! Je suis abonnée à pas mal de blogs et j’avoue zapper systématiquement quand les recettes sont faites avec ces produits de partenariat. Certaines ne présentent que ce genre de recettes et je ne veux pas me sentir obligée d’acheter tel ou tel produit… Continuez comme ça pour notre plus grand plaisir et merci.

  8. mamina

    Grr, n’étant pas sponsorisée mon premier com est parti à la trappe!
    Je disais donc qu’ayant choisi d’avoir de la pub chez OB, je savais ce que je voulais et ça a apyé mon appareil photo en quelques mois!
    Si j’avaias été assez douée, j’aurais fait mon site et ce serait sans doute plus rémunérateur mais, je ne suis pas douée.
    Pour le reste, les partenariats ne m’intéressent pas et une fois que notre ego a compris la vanité des compliments dont tu parles, tout est dit.
    Les propositions de partenariats passent toutes à la corbeille et les produits que je cite, comme les sirops Monin par exemple, je les achète et ne m’en sers que quand je veux et si je veux.
    Ceci dit, chacun(e) est absolument libre de faire ce qu’il veut!

  9. greeneouitche

    Sûr que je suis déçue de ne pas avoir de recette tiens!! Hihihi!

    Mais j’aime encore mieux voir toute ton intégrité  »exploser » pour ne pas dire rayonner! Merci, ce post m’a fait un grand bien! :)

  10. Aurélie

    Tout à fait d’accord avec toi. ;) Marre de ces « femmes sandwich » qui se vendent pour un malheureux plat ou un appareil.
    Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?
    Si vous voulez être considérées mesdames, arrêtez d’être prises pour des ménagères sans cervelle !

  11. Trottinette

    Déçue de ne pas avoir de recette mais hyper contente de lire ce coup de gueule. Ca fait un petit temps que je voulais écrire à ce propos. Je n’ai jamais reçu ce genre de proposition (mon blog est trop petit pour cela) mais j’ai pris dès le début le parti de ne pas mettre de pub sur mon blog et de choisir une plateforme totalement libre. Quand je parle d’un produit, c’est parce qu’il m’a touché particulièrement. Mais de plus en plus, je vois des blogueuses qui ne proposent que des recettes réalisées avec les sauces untel ou les huiles machin. Ca m’énerve pour plusieurs raisons, tout d’abord je me demande dans quelle mesure ce qu’elles écrivent ont encore de la crédibilité: ont-elles vraiment trouvé que leur recette était géniale grâce à ce produit? Ensuite, la plupart du temps, ces ingrédients ne se trouvent pas dans les commerces de chez moi et il n’y a pas de solution de remplacement: donc cette recette passe directement à la trappe faute de pouvoir l’essayer un jour… :ooo:

  12. mari

    Je suis commerciale…et je propose à mes clients ( des grandes marques) des banners sur des sites web…alors sur mon blog je préfère éviter toute cette hypocrisie publicitaire ! Mais c’est tout à fait personnel. En plus il n’y a jamais eu de blogueuses qui critiquait le produit offert…donc je ne voit pas comment prendre tout ça au sérieux ! Du marketing pure et simple ! Vive la liberté !

  13. christelle

    Ouah, ça c’est du ras le bol.
    Je te rejoins sur cette non envie de faire de la pub pour des produits, pour rester indépendant, pour ne pas avoir à imaginer une recette « forcée » à base de produit reçu et gratuit. Ce genre de contrainte coupe un peu l’imagination je trouve, enlève de la spontanéité d’un blog …
    Toutefois, si cela permet à certaines d’acquérir des produits qu’elles ne pourraient s’offrir autrement, pourquoi pas, chacune ses méthodes.
    Quant aux démarchages des marques, je dois dire que je suis pas trop importunée, mais je comprends ton tri des mails pénibles et insistants et leur redirection vers la poubelle.

  14. Amelie

    bien envoyé :ooo: Nos blogs sont déjà pour notre plaisir et celui du partage, et pas une vitrine au rabais pour des produits qui ne sont pas forcémént sur nos tables habituellement. Comme toi, je dis non à toutes propositions que je trouve déplacées vu que je ne sollicite rien. C’est mon espace de partage, et je n’entends pas le souiller avec des pubs qui au final n’interressent pas grand monde.
    Sur aussi, que des malins viennent puiser des recettes.

    Bisous et super le coup de « gueule ». ;)

  15. Lilie

    Comme toi, toutes les demandes de partenariat passent à la poubelle, je ne prends même pas la peine d’y répondre… Mon blog n’est pas une vitrine publicitaire ! J’apprécie de pouvoir lire sur ton blog (et sur quelques autres) des recettes sans le vinaigre de telle marque, ou le sel aux épices d’une autre… J’ai d’ailleurs hâte de retrouver une recette par ici ;-)

  16. petitsplatsnath

    J’ai beaucoup apprécié la lecture de ton article.
    Je ressentais un malaise face à certains « blogs vitrines » mais sans réussir à exprimer pourquoi.
    Je reçois peu de propositions mais j’ai refusé les quelques échanges proposés. Juste pour ne pas avoir de contraintes et d’obligations. Mon blog est mon petit coin perso où j’y fais ce que je veux. C’est une possibilité assez rare pour ne pas être gâchée.
    Merci d’avoir mis des mots sur mes ressentis!
    Bonne continuation!

  17. cenwen

    Bonsoir!
    je reconnais que je ne connaissais pas ton blog avant ce soir, avant qu’Amélie (La table Lorraine) me fasse parvenir le lien de ton billet.

    Merci à toi d’avoir exprimé aussi clairement ta position qui rejoint la mienne et qui vient de me faire mettre mon blog en pause, le temps de prendre du recul et de faire un grand ménage dans mes liens.

    Je viens de m’éléver contre les partenariats et la course à « l’armement » qui mène au grand n’importe quoi dans la culinosphère. Je n’ai pas voulu aborder le volet économique de ces opérations et la publicité quasi gratuite offerte à toutes ces sociétés de vente de produits par internet, j’aurai pu…

    Je suis aussi régulièrement sollicitée, je décline poliment.

    Tu viens sans le savoir de me mettre du beaume au coeur :)

    Bonne soirée!

    Au plaisir de te lire et de prendre le temps de vraiment découvrir ton univers gourmand:)

  18. sab

    bah t’y vas pas de main morte et j’adore!!!! moi qui pensais que ceux qui redigent des trucs avec des marques etaient bien payés!!!! pour 2 ou 5 euros, franchement c’est se foutre du monde!!!! heureusement que mon blog n’est pas assez connu pour avoir ce genre de proposition indécente!!!! je ne pourrais même pas dire que je suis un blogpute de luxe à ce prix là!!!!
    continues a nous regaler de tes recettes et sans une marque tous les 10 mots..ça me va bien!!!

  19. sab

    heu, je mets quand même un peu de pub parce que il faut bien payer l’abonnement du blog et je voudrais boen me payer une belle petite bague que j’ai repérée mais c’est pas encore fait!!!! il en faut des visiteurs pour avoir 1 euro!!!!!

  20. MARILOU

    j ai decouvert ce blog depuis très peu de temps, depuis j y passe bcp de temps.J ADORE !!! d origine italienne (j aime cette cuisine).bravo pour ton coup de gueule, pour ma part je ne surfe plus sur ces blogs ou des marques de certains produits sont citées cela me gêne enormément…
    les produits introuvables en supermarché (certains) et bien souvent très chers..
    pas de manipulation dans cette espace de partage et d inspiration. encore bravo !!! ne change rien je suis une addict maintenant !

  21. Madjy

    c’est drôle parce que je fais de la pub pour certains produits ,et je peux te dire que les colis que je reçois valent plus que 5 euros et ce qui est plus drôle dans l’histoire c’est que c’est moi qui fait les démarches ,je n’ai jamais été sollicité ,je choisis et je publie les recettes si je veux il n’y a aucune obligation…je n’ai pas honte de recevoir des produits gratuits parce que ce sont généralement des produits de bonnes qualités que je n’aurais sans doute j’ai eu la chance de goûter ou d’acheter sans mon blog … après c’est vrai ça peut gêner certains ben qu’ils passent leur chemin ,le monde est vaste ,je n’oblige personne à aimer ce que je fais …quant à la pub sur overblog ,pour cette année j’ai décidé de reverser la totalité des gains à des associations pour la palestine mais bon ça personne ne peut le deviner !Ceci étant dit je passerais toujours sur ton blog car j’aime beaucoup ce que tu fais , j’espère que nos divergences sur ce point ne nous empêcheront pas de partager notre passion commune qui est la cuisine ! bonne soirée !

  22. Marie

    Comme tout visiteur, ton billet m’interpelle … Difficile de ne pas être d’accord avec toi sur le fait qu’accepter ce genre de proposition va forcément limiter l’espace liberté d’action et imposer de nombreuses contraintes, c’est tellement évident ! Difficile aussi l’idée d’accepter que l’on puisse « profiter » d’un talent culinaire (le tien en l’occurence) à des fins commerciales !
    Personnellement, j’avoue que lors de mes visites sur les différents blogs, j’ai toujours un peu de mal avec ces recettes dont les produits sont marqués.
    Bonne soirée.

  23. Rosa

    Tu as bien raison! 2 à 5 euros, ils prennent vraiment les blogueurs pour des vaches à lait!!! La publicité me rebute…

    Bises et bon WE,

    Rosa

  24. chocolatatout

    je suis d’accord avec toi, on voit trop de pub sur les blog (la pub en banniere ne me dérange pas trop même si c’est dommage et des fois drole de voir des bannières de produits pour faire maigrir sur des blogs culinaires mais bon…) par contre les partenariats me genent vraiment. il y a des blogs que j’adore visiter mais leurs recettes à base de produits x ou y me feraient presque passer mon chemin… mon blog est mon espace privé personnel, je n’ai pas envie d’y voir pour le moment une quelconque publicité
    ca fait du bien de voir que je ne suis pas seule à penser tout ca !

  25. Autrement bon

    Ca fait du bien de dire tout haut…
    Ok avec toi ! Trop de pub de marques et de produits sur certains blogs. C’est parfois la première chose qui nous saute à la figure et je trouve cela dommage et désagréable ; on se retrouve même, quelquefois avec des nouvelles fenêtres de pub, et ça m’énerve. Chacun conçoit son blog, comme il l’entend, c’est certain, mais le mélange des genres nuit parfois, au plaisir d’y aller… A nous, visiteurs, de faire le tri ou le choix de zapper. Bonne journée !

  26. Cicerolle

    Bravo ! J’aime les coups de gueule sincères et francs. ça fait du bien de déballer son sac et en général ça permet de dire tout haut ce que bien des gens pensent tout bas. Je te donne raison sur toute la ligne ! La liberté est la chose la plus précieuse qui soit et il faut savoir la garder, car c’est elle qui crée la créativité, pas la pression ni la flatterie. L’autre jour on m’a proposé de faire la pub sur mon blog végé d’un site qui vendait des terrines à base de viande et poisson… en me disant qu’on me « suit » depuis un moment… de qui se moque-ton ? Je n’ai aucun plaisir à visiter les blogs sponsorisés et je suis sincèrement heureuse de savoir que le tien n’en fera pas partie.

  27. mayacook

    Je ne suis pas mécontente de ne jamais avoir été contactée…quant aux partenariats qui fleurissent un peu de partout j’en fait une overdose….ce coup de gueule est certainement partagé, tu as bien fait d’en faire un billet!

  28. CAT

    Bravo
    J’ai toujours une certaine gène quand je parcours certains blogs qui basent certaines de leurs recettes sur les produits qui leur ont ete envoyé, j’aime parcourir les blogs culinaires pour la neutralité, pas ou peu de marques citées, car si je voulais m’abreuver de pub j’acheterais les magazines culinairs
    Bonne et longue continuation …. libre

  29. Marie

    Bravo et merci. ménagère de plus de 50 ans je zappe tous les blogs proposant les produits pour réaliser les recettes, ou les blogs rémunérés par des pubs. Pas de pub dans ma boite aux lettres pas de pub dans mon ordi. Quant à ma cuisine j’ai l’habitude de fouiner sur les marchés les épiceries en tout genre, et si je n’ai pas un ingrédient je le remplace par un autre. libre essayons de le rester.

  30. Nicole

    Bravo ! j’adore les coups de gueule quand ils sont justifiés, j’apprécie les gens qui ne se laissent pas acheter (une fois l’égo flatté par la flagornerie comme tu le dis si bien), et par dessus tout, j’adore ton blog que je consulte tous les jours depuis que je l’ai noté dans mes favoris ! Mais tu exagères, pas de recette aujourd’hui…..Une ménagère de plus de 65 ans ….

  31. SACHA

    Super ! toi tu as eu le courage de le dire haut et fort ! perso je considère mon blog comme un prolongement de tout ce que j’aime ,que ce soit de la cuisine ou autres , donc pas de pub ni de partonariat toutes vont à la poubelle ( leurs place ) je veux que mon blog reste vierge de toutes pollutions !!!! nous en affrontons assez dans notre vie de tous les jours …
    Merci
    Sacha

  32. palaisdeslys

    Ahh mais moi je l’aime bien ce plat là, il est relevé à souhait, fait avec amour et sincérité. Une légère saveur de vérité mais de respect aussi, quelques épices histoire de corser le tout. Ca me plait!!! Et j’aime ce genre de cuisine!.

  33. Roland

    Bonjour Carole ,
    Je suis tout à fait d’accord avec toi .
    J’en ai au moins reçu quatre la semaine dernière , dont celui de wikio .
    Mes partenariats sont des personnes que j’ai rencontré de par mon job et avec qui j’ai bien voulu travailler (Pidy , La William , Rue du Commerce , El Vanillo)
    A bientôt pour ta prochaine recette .
    Amitiés ,
    Roland

  34. ana

    entièrement d’accord!Je trouve comme toi que pour eux c’est la facilité, ils ont tout à y gagner mais pour nous, c’est tout de suite moins intéressant!malheureusement, pour ces gens là, tous les moyens sont bons pour se faire du fric, même avec des gens qui font ça par passion!baste!en tout cas tu te défends très bien avec ton article!bises et bon weekend

  35. Pingback: Top 10 Cuisinosphère (du 20/07 au 26/07) | chefNini

  36. chefNini

    Je viens de lire attentivement ton article. C’est très intéressant et je te comprends.

    Je mets de la pub google sur mon blog car l’hébergement du site n’est pas gratuit ^^

    J’ai déjà fait des partenariats surtout au début quand mon blog commencait à marcher un peu mieux et en effet ça flatte ton ego. Et puis, j’ai vite déchanté concernant certains où on te promets des échanges de liens et patati et patata et de leur côté rien ne se passe, tandis que toi tu te démènes pour cuisiner leur produit.

    Du coups, maintenant, j’ai retiré tous les logos partenariats.

    Mais parfois, il n’y a pas de contraintes et ça se passe bien. Il faut savoir choisir.

    Donc en effet, libre à chacun de faire ce qu’il veut mais il ne faut pas abusé sur les partenariats. Je connais un blog où chaque article parle d’un produit sponsorisé. C’est dommage…

  37. provence

    Bien d’accord, j’ai accepté UNE fois un partenariat sans prendre le temps d’y réfléchir, mais cela a été le premier et le denier: je refuse désormais systématiquement. Bises

  38. irisa

    Du rififi dans la culinosphère !
    J’avoue Carole ne pas être tentée non plus par les partenariats , si je cite un produit c’est que je l’ai acheté et aimé !
    J’ai juste relayé deux fois un concours de recettes l’un avec les magasins champion , sans pb , et l’autre avec un site de réservation en ligne de restaurants , carrément décevant ! du coup désormais ce sera niet à ce genre de proposition

  39. tini

    Ecoute pas de cuisine mais un bon coup de gueule, ça fait du bien!!Moi aussi j’ai refusé la pub et je l’avoue ça m’énerve un peu de voir sur certains sites, que j’apprécie en plus beaucoup, un peu trop de pubs et un peu trop de poudre aux yeux pour venter les mérites de tel ou tel ingrédients!!! Continue comme ça c’est tout bon, bise. Tini

  40. Hélène

    Les partenariats, c’est tout simplement prendre les visiteurs de passage pour des imbéciles et une perte de crédibilité. C’est comme ça que je le ressens en tant que lectrice. Les marques doivent se frotter les mains avec nous. Je rajoute également qu’être figurant dans une émission TV devrait être payé (autour de 80 euros, tarif par jour).

  41. Lavande

    j’avais abordé cela il y a quelque temps… http://www.lignepapilles.com/archive/2009/06/17/coup-de-pouce-blog-4/
    d’une façon un peu différente mais qui rejoint ce que tu dis.
    Bien sûr je suis sollicitée tout comme toi. Et j’accepte très rarement de recevoir quoique ce soit. je préfère pouvoir parler de ce que je veux et gratuitement pour les marques qui sont d’ailleurs les premières étonnées.
    Mais cela me permet de garder mon indépendance.

    Très bien ta note.

  42. Cath

    Tout à fait d’accord. Le pire est que maintenant, lorsqu’on parle d’un produit ou d’un livre en disant qu’il est bien, on en arrive à préciser qu’on est pas sponsorisé pour que le lecteur sache que c’est notre opinion personnelle…
    Curieuse dérive en réalité.
    Moi, lectrice généralement silencieuse, ce qui m’intéresse, c’est la cuisine… et on ne parle pas la bouche pleine !

  43. bazarette

    300% d’accord avec toi et sans commentaire sur les autres blog que je visite et qui acceptent les partenariats.

  44. Dada

    Pourquoi te dispenser de ce billet. Parfaitement d’accord, le blog est une forme de liberté précieuse (sinon on le ferait sous une autre forme non?) à cultiver et protéger. Très bonne soirée

  45. Zoé

    Félicitations! je suis heureuse de voir que nous sommes nombreux(ses) à partager cette vision! Je n’apprécie pas ces blogs bourrées de publicités avec leur posts sponsorisés nous poussant à acheter tel ou tel produit! Nous aimons faire de la cuisine et certaines (moi) à petits prix mais avec des ingrédients les plus basiques possibles!
    Très beau post!

  46. isabelle

    Je te rejoints sur beaucoup de choses Carole ! Après m’être faite échauder plusieurs fois, je fais hyper attention. Les réponses que je leur fais ne sont assurément pas celles qu’ils attendent.
    Je leur explique, que je ne suis pas débile, que leurs propositions ne sont pas parce que mon blog est « génialement bien  » mais parce qu’il y a du « trafic ».
    Les nouveautés dans les propositions ( c’est assez risible )… certains restaurants te demandent de les mettre en lien, en contre-partie, ils te proposent une  » recette inédite de leur chef » ou  » des trucs pour savoir présenter des fromages « .
    On nous prend pour des cons, comme si on ne savait pas que ça leur faisait économiser les prix d’un publicitaire.

  47. Recettes bio

    Tu as bien raison de faire remarquer ça, on répond chacun(e) de notre côté sans savoir ce qui se passe chez les autres des fois… Perso quand les propositions sont vraiment « du floutage de gueule » je réponds même pas… ca va quand même on n’est pas des « flans » :)

  48. Anne (Papilles et Pupilles)

    Ahhhhh que cela fait du bien de te lire !
    Moi non plus à la création de mon blog, je n’avais pas imaginé qu’il créerait un intérêt commercial. Quand j’ai reçu ma première proposition de travail rémunéré, je ne savais pas quoi faire ? Quel prix proposer ? Comment me faire payer etc … Je ne voulais pas non plus proposer n’importe quoi. Alors j’ai appelé Pascale de C’est moi qui l’ai fait et elle m’a renseigné sans aucun tabou. Estérelle aussi m’a beaucoup aidée. Et c’est ce que j’ai essayé moi aussi de faire par la suite quand on m a posé des questions.
    Pareil pour les partenariats. Depuis longtemps je n’en veux plus sur P&P. Luminarc m’envoie de temps en temps de la vaisselle, et là je trouve que c’est win win. Ca n’ennuie personne, cela permet de varier mes photos. Et j’ai laissé KitchenAid parce que je leur dois bien cela et qu’ils m’ont fait confiance quand j’ai fait mon livre sur les Pains.
    Il m’arrive d’accepter de recevoir des produits parce qu’ils m’intéressent. Je dirai pour 1 proposé 10 jetés. Et je n’en parle que quand cela me plait. Je ne me sens aucune obligation ! On n’est ni des vaches à lait ni de gogos. Moi je renvoie souvent sur le billet d’Anaik et je publie maintenant sur Twitter les propositions les plus imbéciles que je reçois !! J’accepte les propositions rémunérées normalement parce que c’est un travail. Ce n’est pas parce que je m’amuse à le faire que c’est gratuit.
    Désolée pour cette aussi longue réponse :o

  49. dumè

    cela a le mérite d’être clair ;
    c’est la première fois que je passe chez toi, mais surement pas la dernière, et si tu le permets je reviendrai bien vite prendre un café…
    :)

  50. Alice

    Je suis à 100 % OK … Je décline quasiment systématiquement les proositions .. quasiment car on m’a recemment proposer de m’envoyer un petit hachoir … bref j’ai accepté car le mien est à l’aube de sa mort …
    par contre si M-g-i-x me propose de tester ( et de garder) leur turbine à glace qui vaut aux alentours de 600 euros . Je veux bien commencer à négocier ……. :0)
    A bon entendeur !

  51. Marie-Claire

    Bravo, merci pour cet article salutaire. Je voulais aussi faire un article sur ce sujet depuis déjà un moment, et je le ferai sans doute un jour prochain. Je pense que ces pratiques doivent être dénoncées le plus possible et qu’il faut mettre en garde les bloggueurs contre elles.
    Les marques, les agences de com, les sites internet veulent obtenir du contenu à moindre coût, voire même gratuitement.
    Je suis journaliste et je vis de ma plume, justement en écrivant des recettes pour la presse et l’édition. Je suis bien placée pour savoir que ce tarif est hallucinant ! Je ne trouve pas les mots pour le qualifier. (au fait, il est à combien le smic ? Ça vous prend combien de temps pour élaborer, réaliser, photographier et rédiger une recette ?)
    Je suis énervée contre les marques, mais aussi les bloggueurs ont leur part de responsabilité dans ce problème. leur naïveté est parfois effarante. Enfin réfléchissez, réveillez-vous les bloggueurs, faites comme Altergusto !
    Bien sûr il est tentant d’accepter un mixeur ou une yaourtière, un colis de pâté de campagne ou une collection de livres, bien sûr… Sachez que ça ne coûte rien, absolument rien aux marques de vous envoyer un appareil. Ils ne vous font pas de cadeau, ils ne vous aiment pas pour vos beaux yeux, mais pour tout le fric que vous allez leur rapporter.
    Et quand on a reçu le mixeur, on rédige l’article, et on met le logo dans ses colonnes. Évidemment dans l’article on dit du bien, évidemment. Et on affirme à la fin que si on avait trouvé le produit nul, on n’aurait pas fait l’article… bien sûr, bien sûr… et on aurait renvoyé le mixeur aussi ?
    Les blogs intéressent vivement les marques car ils sont prescripteurs, les lecteurs ont tendance à leur faire confiance car ça parle de « vécu ». Or ceci a un prix !
    Et en étant payé des clopinettes (l’envoi d’un colis, ou 5 euros, c’est pareil), les bloggueurs acceptent de perdre toute crédibilité. Les commentaires sur ce billet montrent bien que de plus en plus d’internautes se détournent ce ces blogs qui ressemblent à des catalogues de logos ou de liens commerciaux !

  52. Eléonora

    Ah Carole, tout est bien dit dans ton billet et j’en rajoute pas…Quand je cite une marque ou un magasin, c’est du plaisir parce que j’aime…et non pour dire que la marque du café que je ne bois jamais est bonne pour avoir un paquet de café à la maison…Bravo pour ta franchise, j’adore….

  53. sarah

    Bonjour,

    Alors ça c’est marrant, parce que moi, depuis que j’ai créé mon commerce en ligne de produits gastronomiques, je suis harcelée par des demandes de bloggeuses qui veulent un partenariat !
    Dans un premier temps, j’ai hésité car je trouvais que l’indépendance n’étais pas vraiment au RV si je filais des produits gratos et , en plus, en consultant les blogs je m’étais bien rendu compte que pour certaines c’est une façon d’arrondir les fins de mois (mais après tout tant que ça marche pour elles, pourquoi pas…)
    Deuxièmement, moi je n’ai pas une grosse boîte derrière moi avec un budget pub pas possible. Après avoir fait le calcul, je me suis rendu compte qu’un échantillonage me coûte environ 25€ (7€ colissimo + les produits), alors ça peut paraître peu vu le temps passé, mais multiplié par la centaine de demandes que j’ai eu… ça fait un budget un peu démentiel pour mes petits moyens !
    Alors, pour toutes ces raisons, je refuse le partenariat, mais toujours en répondant parce que toute demande mérite réponse, et là, surprise, je me fais engueuler !
    Alors, oui pour les partenariats, mais avec modération et respect de tout le monde, mon travail mérite d’être rémunéré tout comme le travail d’une créatrice culinaire que vous êtes, mais peut être faut il trouver d’autres formules que ce fameux échantillonage qui ne coûte « rien » aux grandes maisons mais n’est pas envisageable pour les petits…

  54. Marie-Claire

    Je trouve intéressante la réponse de Sarah, elle apporte une nouvelle pierre à l’édifice, un nouvel angle de vue, qui nous montre que ce n’est pas si simple, et qu’il n’y a pas les gentils bloggueurs d’un côté et les méchantes agences de marketing de l’autre.
    Je pense que ces bloggeurs qui réclament des marchandises, et en plus ne sont pas contents si on leur refuse ne doutent de rien, et se croient au pays des bisounours. Sous prétexte qu’on a un blog on devrait recevoir des produits gratos ?
    Quand je fais une critique de restaurant sur mon site, j’ai d’abord payé l’addition. C’est insensé cette mode de tout avoir gratuitement. Il faudrait faire une charte de déontologie du bloggeur, ou un genre, je ne sais pas.
    Évidemment que ce processus est en faveur des grandes marques et que les artisans ne peuvent pas suivre. C’est aussi pour ça que se système est mauvais: il n’y a que les grands sites et les marques qui ont déjà un budget com important qui peuvent se permettre d’arroser les bloggueurs naïfs avec leurs « cadeaux bonux ».
    Et justement c’est aussi pour cela qu’il ne faut pas accepter de brader à tout venant son contenu ou son espace !

  55. Annellénor

    Ah voilà un petit billet qui me fait TRES plaisir !
    Et je me dis que je ne suis même pas polie car je suis sourde, aveugle et même muette à ce genre de proposition. Leur message « cirage de pompes » est si bateau, si téléphoné que je me demande toujours s’il ‘y a pas eu une erreur d’adresse mail quand il me parvient … au moins ai-je laissé ma naïveté au vestiaire ou bien suis-je très très modeste ? ;)
    Bravo en tout cas pour ce coup de maitre !

  56. Heart Of Wild

    Oui, tu as tout à fait raison.

    Mais au niveau de la publicité, certaines plateformes de blog/site ne demande pas l’avis des blogueurs, donc publicité obligatoire ! (ce n’est pas mon cas, mais des petits billets ne font pas de mal pour la fin de mois, mais à vrai dire j’aimerais bien m’en passer, c’est pas très esthétique.)

    Cela soulage, les coups de gueule ;)

  57. Pingback: La monétisation des blogs – 1 an après

  58. Dominique Demaegdt

    Bonjour,
    J’ai bien fais de lire ce post avant de vous écrire ;-) Essayant de faire parler de notre site je suis mitigé mais comprend vraiment votre point de vue. Je suis un peu dans le cas de Sarah.
    Pour les tout petits artisans, faire tester nos produits fait parti de notre métier. Lorsque l’on fait des foires on fait gouter nos produits, on les envoies, on essaye que l’information se diffuse…
    Je ne connais pas les pratiques des annonceurs, ou des grosses structures… Nous on est juste minus, et nous pensons avoir de très bon produits, aujourd’hui le relais des foires sur le net sont les blogueurs… Ce sont eux que les gens lisent, suivent…
    Je pense que c’est plus une question de respect des marchand comme nous vis à vis de l’indépendance éditorial des blogueurs. Car en effet les blogs sont le reflet des blogueurs.
    Je comprend que vous n’ayez pas envie de tester des produits, mais à défaut d’information clair comme ce post, ou comme papillesetpupilles qui passe par une agence, nous ne sommes pas sensé le savoir. Donc en effet si le blog nous plait et bien nous proposons nos produits en souhaitant que le blogueur soit satisfait et parle de nous… Et je ne pense pas que nous exploitions les blogueurs. Ils nous demande, on accepte ou pas. Nous proposons ils acceptent ou pas…
    En tout cas ce post, va m’aider à faire encore plus attention à vous tous blogueurs et encore plus respecter la liberté d’expression…
    Merci
    Dominique

  59. FAB 20ème

    Débat très intéressant.

    Alice demandez plutôt une turbine U…d beaucoup moins chère que la M…x, tout aussi efficace, et plus simple avec son moteur sur le dessus qui évite d’avoir une cuve percée avec joint pour la pale.

    Sarah merci : vous donnez un éclairage très intéressant et complémentaire pour comprendre les dessous financiers du blogging culinaire, celui du petit producteur ou du commerçant convoité par certains blogueurs pas toujours très délicats.

    Il ne manque que le point de vue des professionnels du marketing. Il n’y aurait pas de honte à tenter de défendre l’activité promotionnelle, puisqu’elle est constitutive de la société de consommation sans laquelle nous n’aurions pas tous ces bons produits et machines du monde entier pour faire une cuisine créative et variée !

    Ce débat montre pour moi que les (grands) blogueurs ont acquis un statut d’acteur incontournable dans une relation au consommateur qui était avant monopolisée par l’industrie (la production et la distribution de ingrédients et ustensiles) et les medias (la communication, plus ou moins objective, sur ces produits).

    Les blogueurs culinaires bouleversent ce monopole, avec des critères tout à fait nouveaux :
    – l’indépendance (parfois relative, mais tout de même bien réelle tant qu’ils ne sont pas salariés ou consultants bien rémunérés de l’industrie, des medias ou des agences de pub)
    – la créativité et le labeur : la passion d’inventer, découvrir et partager est leur premier moteur ; les plus sérieux et inventifs d’entre eux bossent énormément, pour une rémunération finalement dérisoire même pour les plus « vendus aux marques » d’entre eux s’il en est (on n’est pas obligé de les fréquenter ;o)
    – la gratuité : contrairement aux livres et aux magazines qu’on paie, à la télé qu’on paie (directement et indirectement), l’accès aux blogs est gratuit une fois payé l’abonnement internet ; comparez au prix d’une recette éditée dans un livre !
    – l’ouverture au point de vue des lecteurs : la tribune ouverte après une recette ou un article est, une fois fait le tri des (innombrables!) réactions sympathiques mais un peu stériles du genre « super recette » ou « ça me donne envie de le faire », une source inépuisable de retours sur expérience, questions et réponses, trucs et astuces, qu’aucun autre media ne pourrait donner en telle quantité et qualité

    Bien sûr, les blogs qui font de l’audience en raison de l’indépendance, de la créativité et du professionnalisme de leurs auteurs sont courtisés : ils peuvent prescrire, suggérer, promouvoir pour pas cher, alors l’industrie et les medias les convoitent et sont prêts à donner (un tout petit peu) pour tenter de capter ce nouveau vecteur de promotion. Et puis, pour certain(e)s auteur(e)s, les fins de mois peuvent être difficiles alors, chacun fait ce qu’il peut et gère son indépendance comme il l’entend, je ne juge pas.

    Ceci dit, à propos de prescription, je trouverais bizarre pour ma part de me fier uniquement à un avis de bloggeur ou bloggeuse pour acheter une machine à 600€. Je consulte aussi (en faisant le tri!) les avis de clients sur les grands sites de vente en ligne, les dossiers des sites de consommateurs, etc. Ca m’a bien souvent permis de prendre de bonnes décisions d’achats… et je mets moi aussi mes commentaires pour alimenter le système.

    Pour revenir au débat sur l’indépendance des blogs culinaires, globalement je trouve le bilan très positif : je constate que les grands blogs culinaires auxquels je reviens souvent (Alter Gusto en fait partie) sont plutôt discrets voire silencieux sur les marques, et s’ils ne le sont pas toujours mais que j’aime leurs recettes, rien ne m’oblige à acheter les produits qu’ils recommandent. Je constate aussi qu’il est très facile de détecter à la lecture un blog tenu par un(e) réel créateur talentueux, qui travaille beaucoup (regardez le niveau exceptionnel de détails pédagogiques chez Unetelle, la qualité des photos d’Untel, la passion de partager d »Autretel ! C’est un délice.

    Alors merci aux bloggeurs et bloggeuses culinaires sérieux et passionnés, grâce à vous on décuple notre propre passion de cuisiner !

    Essayez de conserver votre indépendance, mais n’ayez pas honte de monétiser intelligemment le fruit de votre travail, de toute façon si vous vous inféodez trop aux marques au détriment de votre créativité, on s’en apercevra bien vite, et on ira voir ailleurs ;o)

    Et de grâce, industriels, marketteurs et medias, exprimez-vous dans ce débat ! Sinon on va croire que vous avez honte du métier qui vous nourrit, et qui nous donne accès à toutes sortes de bons produits et outils si pratiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *