Boulettes d’agneau aux olives, persil & noisettes

24 avril 2017

Je vous ai déjà parlé de mon amour pour les boulettes ?
Oui, sans doute au moins « 1 million » de fois ! : D

Donc, comme je les aime tant, je ne rechigne jamais à prendre le temps de les cuisiner. Je vous avoue que cette fois, je n’avais pas d’idées très précises. Juste envie de manger des boulettes. Et j’ai avancé dans la recette sans trop savoir comme ça allait finir.
Je savais juste qu’il y aurait comme ingrédient principal de l’agneau, acheté un peu plus tôt chez mon boucher. Puis j’ai laissé l’inspiration faire la suite… Selon le contenu des placards et du frigo. Et si j’ajoutais ceci ou cela ? oui ? non ? etc. C’est très agréable aussi de cuisiner à l’instinct. Entrer dans la cuisine sans trop savoir ce que l’on va faire…

Même s’il faut reconnaître qu’il y a des jours où ça marche mieux que d’autres. Certaines fois, l’instinct nous embarque dans de ces galères ! Pfiouuuu… Mais ce jour-là, l’inspiration fut semble-t-il divine parce que ces boulettes… Mamma mia ! Moelleuses, goûteuses, tellement gourmandes, un régal ! Il paraît qu’elles font partie des meilleures boulettes que j’ai fait. Parole de spécialiste !

Vous pouvez préparer les boulettes à l’avance, ou même la veille. Suivez la procédure jusqu’à la cuisson au four. Une fois cuites, entreposez-les au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Les réchauffer comme indiqué, en augmentant un peu le temps de réchauffage.
Vous pouvez les accompagner d’une sauce au yaourt, un simple yaourt mélangé avec quelques herbes ciselées, du sel et du poivre.

Boulettes d’agneau aux olives, persil & noisettes

Pour une douzaine de boulettes :
500 gr d’épaule d’agneau hachée
100 gr de mie de pain de campagne
1 oignon
1 gousse d’ail
1 œuf
5 ou 6 branches de persil
2 ou 3 branches de thym
Env. 75 gr d’olives Taggiasche (ou autres variétés – poids dénoyautées)
Lait pour imbiber le pain

Pour le service :
Une quinzaine d’olives Taggiasche
3 ou 4 branches de persil
50 gr de noisettes
Huile d’olive

Éplucher l’oignon. Le ciseler finement.
Faire chauffer une poêle avec un peu d’huile d’olive. Ajouter l’oignon. Saler. Cuire une dizaine de minutes. Ajouter le thym effeuillé. Laisser tiédir.
Mettre la mie de pain dans un bol, couvrir de lait et laisser s’imbiber une dizaine de minutes.

Éplucher et hacher la gousse d’ail.
Ciseler le persil.
Hacher grossièrement les olives.

Presser le pain entre les mains pour l’égoutter. Le mettre dans un récipient. Ajouter l’oignon, l’ail, le persil, l’œuf et une cuillerée à café de sel. Mélanger puis ajouter la viande et les olives. Mélanger soigneusement.

Pour vérifier l’assaisonnement : prélever un peu de la préparation et la cuire dans une petite poêle à feu vif. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Parce que cru, cela n’a pas le même goût que cuit.

Préchauffer le four a 200° C.

Avec les mains, former des boulettes d’environ 5 ou 6 cm de diamètre. Les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Enfourner et cuire 20 minutes. Adaptez le temps de cuisson à la taille de des boulettes.

Vous pouvez préparer les boulettes à l’avance, la veille même et les réchauffer comme expliqué ci-dessous au dernier moment.

Concasser les noisettes.
Dénoyauter les olives si nécessaire.
Ciseler le persil.

Dans une sauteuse ou poêle, faire chauffer une cuillerée à soupe d’huile d’olive. Ajouter les boulettes. Réchauffer 2 ou 3 minutes puis ajouter les olives, les noisettes et le persil. Poursuivre la cuisson 3 ou 4 minutes. Servir immédiatement.

Posté dans : Goût salé

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

5 Commentaires

  1. Floriane perino

    Quand je rentre en cuisine, je sais en principe ce que je fais faire mais il arrive très souvent que j’improvise au niveau des ingrédients ou de la façon de faire. A un moment, je faisais pas mal de boulettes et tu me donnes envie de m’y remettre ! à l’agneau c’est toujours plus moelleux.

  2. Carole

    @ Floriane : je suis bien contente que ça te donne envie de t’y remettre :) l’agneau est vraiment une viande que j’aime beaucoup

  3. Mamijo

    Votre blog avec vos delicieuses recettes m’a fait découvrir et aimer les boulettes donc voilà je succombe à ce nouveau partage moi aussi  j’adore l’agneau et ce sera pour demain car je viens de commander ma viande chez le boucher, nous avons hâte de nous régaler!!! Merci à vous…
    À bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le blog est en pause estivale jusqu’à début septembre aussi il est possible que ma réponse à votre commentaire se fasse attendre… un peu ou même beaucoup ! Désolée !