Fiadone à ma façon

3 novembre 2016

Hummmm ! Le fiadone, cette délicieuse spécialité Corse dont il existe une multitude de versions… Une bouchée… Je ferme les yeux et j’y suis ! Sur cette île que je connais bien et particulièrement chère à mon cœur car mon grand-père en était originaire.
Lors de nos séjours en Corse, je ne compte plus le nombre de fiadone dégustés ! Et on en a goûté de très différents. Mon préféré se déguste frais et il est parfumé avec des zestes de citron et de l’alcool de myrte. Je trouve qu’il a une saveur unique. Ce genre de parfum que l’on obtient uniquement par l’association de 3 ingrédients et qui, du coup, est reconnaissable entre tous.
Mais je me souviens aussi d’un autre, dégusté tiède cette fois, aromatisé aux zestes d’orange et plutôt très chargé en eau de vie, que Chéri avait beaucoup apprécié. Et moi pas du tout…

Cependant, il y a une constante dans toutes les recettes de fiadone : l’utilisation du brocciu frais, fromage légèrement salé, fabriqué à partir de lactosérum et lait, de brebis généralement. A ne pas confondre avec la brousse ! Pour en savoir plus, je vous conseille la lecture de cette page : Le brocciu , fausses idées, vraie exception ! 
L’utilisation de ce fromage donne une saveur spécifique au fiadone, qui est un gâteau fromager tellement simple ! Qu’il est important de choisir avec soin ses ingrédients. Bien sur, il n’est pas si facile de dénicher du brocciu sur le continent. Adressez-vous aux épiceries Corses ou à votre fromager. Alors si vraiment vous n’en trouvez pas… Choisissez à la place une bonne brousse de brebis, ou de chèvre. Mais chuuuuut !

Ma version contient moins d’œufs et de sucre que les recettes les plus populaires. Il est ainsi plus à mon goût. Sa texture est ferme et humide, surtout pas complètement lisse ! Sentir de petits grains de fromage fait parti du plaisir de la dégustation…

Fiadone à ma façon Alter GustoFiadone à ma façon

Pour un moule de 18 ou 20 cm de diamètre :
500 gr de brocciu frais*
1 citron non traité
80 gr de sucre
3 œufs
2 c. à s d’eau de vie ou alcool de myrte

*ou de la brousse, de brebis idéalement. Si elle est très humide, la mettre à égoutter dans une passoire fine pendant au moins une trentaine de minutes.

Préchauffer le four à 180° C.

Râper finement le zeste du citron, à l’aide d’une râpe fine.
Dans un récipient, mélanger la brousse avec le sucre, les zestes de citron et l’eau de vie. Ajouter les œufs, un par un, en mélangeant entre chaque ajout.

Verser dans un moule beurré.
Enfourner pour environ 35 minutes.
Déguster tiède ou bien frais. Je le trouve meilleur le lendemain.

Posté dans : Goût sucré Sans gluten

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

12 Commentaires

  1. Lili

    Le gâteau le plus rapide du monde !!!
    Ma mémé met 180 g de sucre mais c’était du temps où on était plus actif ! J’ai bien envie de tester ta version ^^

  2. ID49

    Hummm un délice ! J’en ai concocté un la semaine dernière en diminuant aussi la dose de sucre avec juste le zeste d’un demi-citron bio. C’est moelleux, c’est doux mais….ça disparaît trop vite tellement c’est bon.
    ID

  3. Agnès

    Bonjour,

    je l’ai préparé plusieurs fois déjà, mais avec de la brousse ordinaire. Tout le monde adore quand même.
    Qulqu’un connait, ici, un endroit à Aix ou à Marseille où trover du vrais brocciu? J’aimerais vois qu’est-ce que ça donne :-)

  4. Carole

    @ Agnès : à Marseille, j’en trouve chez la fromagère à partir de fin Novembre. (Fromagerie Kalou avenue de mazargues) mais sans doute que d’autres fromagers en proposent. Demandez. On en trouve aussi dans les épiceries Corses. C’est assez facile à trouver ici, à la bonne période, en hiver, par contre, c’est assez cher ! 

  5. Agnès

    Merci, Carole!
    je vais essayer d’abord chez les « italienistes » à Aix, on sait jamais. Avenue de Mazargues est on peu trop loin pour moi, enfin, pour y aller uniquement pour un fromage:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *