Cadeau gourmand – Les navettes à la pâte d’amande

20 décembre 2011

Traditionnellement, les Marseillais ne dégustent pas de navettes à Noël mais à la Chandeleur. Et aussi un peu tout au long de l’année … parce qu’on adore ça !

Ce biscuit rustique et peu sucré, en forme de barque, est une institution chez nous. Les navettes sont parfumées à la fleur d’oranger et réalisées sans œuf ni beurre mais avec de l’huile, quelquefois d’olive. Certains y ajoutent des extraits ou zestes d’agrumes.
On trouve les meilleures au Four des Navettes, la plus vieille boulangerie de la ville. Les navettes y sont fabriquées dans le plus grand secret … Que j’ai renoncé à percer.

Cette fois-ci, j’ai eu envie d’y ajouter un peu de pâte d’amande … Ouille ! Les puristes vont lever les yeux au ciel ! ;)
Mais même si je me classe souvent aussi dans cette catégorie qui n’aime pas trop qu’on « touche » aux traditions, j’avoue qu’il m’arrive de tester des variantes et de les partager avec vous lorsqu’elles sont une réussite comme ces navettes.

navettes pâte d'amandeNavettes à la pâte d’amande

Pour une quinzaine de navettes (selon la taille) :
- 300 gr de farine T45
- 120 gr de pâte d’amande
- 30 gr de sucre
- Un citron non traité
- 100 ml d’un mélange d’eau + d’eau de fleur d’oranger*
- 50 gr d’huile d’olive

*L’eau de fleur d’oranger est à doser en fonction de sa puissance. La mienne est assez moyenne et j’en utilise environ 70 ml.

Laver et sécher le citron. Prélever son zeste à l’aide d’une râpe fine.

Dans le bol d’un robot mixeur, mettre la farine, le sucre, la pâte d’amande en morceau et le zeste du citron. Mixer jusqu’à obtention d’une poudre. Ajouter le mélange eau + fleur d’oranger et l’huile. Mixer  jusqu’à ce que la pâte forme une boule.

Déposer la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et pétrir pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’elle s’assouplisse et soit lisse.

Diviser la pâte en 5 ou 6 morceaux.
Rouler un des morceaux en boudin d’environ 1,5 cm de diamètre. Conserver les autres morceaux de pâte dans un papier film pour ne pas qu’elle sèche.
Couper des tronçons d’environ 8 cm. Pratiquer une incision au centre, avec un cutter ou couteau très affuté, dans le sens de la longueur. Les disposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Renouveler jusqu’à épuisement de la pâte.
Vous pouvez aussi former des barques « plus réalistes » en pinçant les bouts entre les doigts pour qu’ils soient pointus.
Couvrir d’un linge propre et laisser reposer 1h30.

Préchauffer le four à 160°C avec un récipient contenant de l’eau.
Enfourner et cuire environ 25 minutes.
Laisser refroidir sur une grille.

Posté dans : Goût sucré

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

14 Commentaires

  1. sandy

    rhooo !! j’en voudrais une :) j’adore les navettes et la pate d’amande alors je salive ! miam
    merci pour cette belle recette
    sandy

  2. Françoise

    Tu fais remonter des souvenirs d’enfance, le four de Saint-Victor et cette odeur incomparable de fleur d’oranger qui embaume déjà la voiture, le temps de rentrer à la maison… Mais bonne mère, je ne lève pas les yeux car la pâte d’amande, peuchère, ne peut que bien s’entendre avec le parfum de la fleur d’oranger ;-) !

  3. titou

    amandes,citron, fleur d oranger! mais c’ est le soleil en plein hiver! alors ,on met le maillot! a bientot,he! les filles toutes a vos fourneaux!……………..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>