Tarte épaisse aux pommes & miel

25 novembre 2019

Je ne sais pas trop comment appeler cette recette ?
Côté look, c’est un peu comme une tarte épaisse… ou comme un gâteau plat ! Rien de très “engageant” dit comme ça… Par contre, le résultat est plutôt gourmand, entre le gâteau et la tarte. La croûte est épaisse, croustillante sur les bords et moelleuse au centre. Bien garnie en pommes, avec une lichette de miel et d’huile d’olive pour le goût, on a apprécié la déguster avec un café.

Pour cette tarte, j’ai utilisé des pommes Pinova. Je ne connaissais pas du tout ! C’est lors d’une petite escapade dans les Alpes que je suis tombée dessus sur l’étal d’un producteur. Elles ne m’ont pas tellement emballées…

J’aime bien acheter des variétés que je ne connais pas. J’ai aussi acheté des pommes Dayton (enfin… je crois ! un truc comme ça :-D) et des pommes Idared, vraiment énormes, et absolument délicieuses cuites. Ce sont celles que j’ai préférées de ces nouvelles pommes tout juste découvertes.

Tarte épaisse aux pommes & miel

  • Pour un moule de 20 cm :
  • 110 gr de farine T65
  • 20 gr de sucre blond + pour le moule
  • ½ c à c de poudre à lever
  • 40 gr de beurre + pour le moule
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 1 oeuf
  • 1 c à s d’eau de fleur d’oranger*
  • 1 c à s de miel de lavande**
  • 1 grosse pomme ou 2 petites

* j’ai hésité entre le rhum et la fleur d’oranger… mais avec le miel, je préfère la fleur d’orange
**ou confiture de votre choix

La pâte peut se faire à la main.
Dans le bol d’un mixeur, verser la farine, le sucre et la poudre à lever. Mixer par pulsation pour mélanger. Ajouter le beurre coupé en morceaux et l’huile d’olive. Mixer jusqu’à obtenir un mélange sableux. Ajouter l’oeuf puis mixer jusqu’à obtenir un mélange homogène. La texture est très molle, c’est normal.

Répartir dans un moule beurré et légèrement saupoudré de sucre. Egaliser la surface avec une cuillère mouillée.
C’est un peu galère à démouler aussi je vous conseille d’utiliser un moule à charnière ou de chemiser le moule de papier cuisson.
Entreposer au réfrigérateur ½ heure, ou + longtemps.

Préchauffer le four à 180° C.

Eplucher la/les pomme. L’épépiner et la couper en tranches un peu épaisses.
Répartir le miel sur la pâte, ajouter les lamelles de pommes et enfourner pour environ 45 minutes.

Posté dans : Goût sucré

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

6 Commentaires

  1. Floriane

    En voilà une belle tarte-gâteau! je suis devenue accro à l’huile d’olive dans les desserts grâce à tes réalisations, je continuerai de l’utiliser en essayant cette recette! je ne connais pas les variétés de pommes que tu cites, j’utilise en principe la Golden pour faire cuire (toujours en Bio) et d’ailleurs, j’ai testé la compote au four, c’est une petite tuerie, rien que d’y penser il faut que j’en refasse!

  2. Aude

    La Pinova n est pas mauvaise. Le verger du village voisin en produit et on en a cueillies cet automne. Elle est plutôt acidulée. Le maraîcher m’avait dit qu’elle était bonne à cuire aussi. Votre tarte est gourmande à souhait.

  3. Carole

    @ Floriane : ohlala ! cela me fait tellement plaisir de savoir que tu apprécie l’huile d”olive en version sucrée :-)
    En ville, je ne trouve pas non plus ces variétés. On a que des classiques…

    @ Aude : merci !
    Sans doute que cela dépend du producteur… sur les 3 variétés testées, c’est celle que j’ai le moins apprécié.

    @ Planchon : merci pour le retour sur la recette :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *