Alter Gusto

Stroscia di Pietrabruna – Biscuit italien au vin & huile d’olive

Ce biscuit, spécialité de la province d’Imperia en Ligurie, on l’a dégusté cet été en Italie et il nous a tellement plu que je m’étais promis de le refaire. On apprécie ce genre de biscuit sec très simple, et encore plus lorsqu’il est parfumé à l’huile d’olive. On le grignote avec le café, accompagné parfois d’un carré de chocolat. C’est sans doute notre version préférée du café gourmand.

Je suis un peu en retard … Traditionnellement, la stroscia se prépare pour la fête patronale de San Matteo, le 21 septembre. Composée d’ingrédients très simples, elle doit, normalement, être réalisée avec de l’huile d’olive “Taggiasca”. Beaucoup d’huile d’olive ! Et avec un peu de marsala (vin liquoreux italien) ou de vermouth. Ce qui lui donne un goût vraiment spécifique.
A l’origine, pas de levure mais un genre de levain et elle était cuite dans le four de la commune.

Elle tient son nom de sa texture très friable, difficile à couper – strosciare en Ligurie signifie briser – et la tradition veut qu’on casse le biscuit avec les mains.
Tout est donc très simple dans cette recette, pas besoin de matériels, ni de patience ou d’habileté ! Vite réalisée mais attention … très vite mangée ! C’est plutôt addictif.
Sa texture est croquante, assez légère, et, bien évidemment, friable. J’ai modifié légèrement les proportions, mis moins d’huile et plus de vin ! Sa couleur sera plus ou moins foncée selon le vin utilisé. Mon marsala est ambré.

Psssssttt … Si vous n’êtes pas amatrices d’huile d’olive, passez votre chemin ! Sa saveur est bien présente.

Stroscia di Pietrabruna – Biscuit italien au vin & huile d’olive

250 gr de farine de blé T65 (ou T55)
50 gr de sucre + pour saupoudrer
1 c à c de poudre à lever
80 ml de marsala ( ou de vermouth ou vin blanc ou vin cuit … )
80 ml d’huile d’olive
1 citron non traité

Préchauffer le four à 170° C.

Mélanger la farine, le sucre et la poudre à lever.
Ajouter le zeste du citron finement râpé puis le vin et l’huile d’olive en mélangeant d’abord avec une cuillère puis à la main pour obtenir une pâte homogène, sans trop la travailler.

Sur une plaque couverte de papier cuisson, étaler, à la main, la pâte en cercle d’environ 24 cm de diamètre. Inutile que ce soit “très net”, c’est un biscuit rustique, on ne se prend pas la tête ! Et de toute façon, on va la casser … Voir la photo de la stroscia entière sur Intagram
Saupoudrer de sucre.
Enfourner pour environ 40 à 45 minutes. Plus ou moins selon votre four.
A la sortie du four, laisser la galette sur la plaque une dizaine de minutes puis la briser en morceaux. J’ai fait une quinzaine de morceaux. Il vaut mieux la casser quand elle est tiède, elle est moins friable et reste bien croquante en refroidissant.

Exit mobile version