Bricks aux lentilles vertes, champignons & feta – Défi à moi même #ail2016 Année internationale des légumineuses

4 avril 2016

Je cuisine assez facilement le pois chiche et la lentille mais pas trop le haricot… Et je m’aperçois que je connais mieux les haricots Italiens que les Français ! Honte à moi ! Je vais de ce pas me rattraper en cette année 2016 décrétée Année internationale des légumineuses par les Nations Unies #AIL2016. Une occasion de mieux les connaître et de les cuisiner. Si mon défi ne vous intéresse pas, allez directement à la recette.

D’abord… C’est quoi ? Le terme légumineuse désigne uniquement les plantes récoltées pour l’obtention de grains secs. Les plus connues sont les haricots, les lentilles et les pois mais il en existe des centaines de variétés dans le monde. Elles sont importantes, d’où le choix de l’ONU de les mettre à l’honneur, car elles encouragent et contribuent à diversifier les cultures, à atténuer le changement climatique et à s’adapter à ses effets, à la sécurité alimentaire. Elles sont aussi généralement économiquement accessibles et ont des effets bénéfiques importants sur la santé. Elles sont riches en nutriments et présentent de nombreux avantages nutritionnels… Pour en savoir plus, voir le site de la FAO
Ensuite, cet événement a aiguisé ma curiosité… Alors je me suis mise à la recherche des principales variétés de légumineuses cultivées en France. Cela m’a pris beaucoup plus de temps que prévu car je pensais trouver les principales informations sur le site www.legume-sec.com, site de la Fédération Nationale du Légume Sec, mais il s’avère qu’il est assez réducteur… Et puis “super pois chiche”, “super haricot”, “super fève”… Hum ! HUM !! Dans le genre débilitant ! ( que ça m’agace ! )
Bref… Je disais…Essayer de mieux connaître nos légumineuses, les goûter… J’ai finalement établi une liste, non exhaustive, de celles qui bénéficient d’une attention particulière, d’une histoire et/ou d’une origine. Et j’ai ensuite décidé de me défier d’en cuisiner quelques-unes d’ici la fin de l’année. Certaines sont plus difficiles à trouver car disponible uniquement localement. Ce qui a un peu guidé mon choix final des 7 à cuisiner : la Mogette de Vendée, le Haricot Tarbais, le Lingot du Nord, le Haricot de Soissons, le Lentillon de la Champagne, la Lentille blonde de Saint Flour, le Pois chiche de Provence

C’est un petit défi que je me lance à moi-même. Vous pouvez aussi vous le lancer… Il n’y a pas de règles spéciales, ni de lien à faire, ni rien à gagner sauf d’élargir son horizon culinaire… Juste à suivre la liste, ou à établir la votre et à cuisiner. Et si vous voulez récupérer le logo officiel c’est ICI.
Mes recettes publiées pour ce défi seront taguées #AIL2016.

Je répète parce que je ne veux surtout pas froisser de producteurs ! La liste n’est pas exhaustive, j’en ai sans doute oublié. N’hésitez pas à me les signaler.
(cliquez sur le nom souligné pour + d’infos)
Je n’ai pas trouvé grand-chose sur les fèves ni sur les pois cassés. Par contre, j’ai trouvé des pois plutôt rigolos… des pois carrés !
Dans la catégorie haricots, on trouve :
La Mogette de Vendée IGP (Indication géographique protégée), le Haricot Tarbais IGP et Label Rouge, le Lingot du Nord Label Rouge, le Haricot de Soissons, le Haricot lingot de Castelnaudary, le Lingot du pays ariégeois, la Mojhette de Pont l’Abbé d’arnault, Haricot lingot de Mazère, Haricot coco de Pamiers
Les lingots sont plutôt gros et ovales et les cocos généralement ronds et petits.

Dans la catégorie des lentilles :
La Lentille verte du Puy AOP, la Lentilles vertes du Berry Label Rouge, le Lentillon de la Champagne , la Lentille blonde de Saint-Flour Label Rouge et IGP en cours.

Et les pois chiches :
Le Pois chiche du Lauragais, le Pois chiche de Carlencas, le Pois chiche de Rougiers et le Pois chiche de Provence / Alpes de Haute Provence.

A lire avant de se lancer en cuisine : Les 8 Règles d’Or pour Cuire les Légumineuses (Lentilles, Pois Chiches, Pois Cassés, Haricots Secs…)

Note du 16 février 2017 : j’ai complètement foiré mon défi ! aucune recette n’a été publiée avec les légumineuses choisies… Simplement parce que j’ai eu un mal fou à dénicher la plupart d’entres elles et j’ai finalement abandonné… Dommage ! j’avais très envie de mettre à l’honneur et valoriser ces produits de notre terroir.

Pour bien commencer, même si elles ne sont pas sur la liste, qu’elles sont vertes mais ni du Puy ni du Berry… Plutôt des Alpes de Haute Provence, j’ai cuisiné la lentille verte et l’ai utilisé pour fourrer mes feuilles de brick. Une bonne idée, alliance de croustillant et de moelleux, et une savoureuse association avec les champignons et la feta.

Bricks aux lentilles vertes, champignons & feta - #AIL2016 - Alter GustoBricks aux lentilles vertes, champignons & feta

Pour 10 triangles :
300 gr de champignons
1 oignon
1 gousse d’ail
1 branche de thym
50 gr de lentilles vertes
1 feuille de laurier
½ c à c de curry
100 gr de feta
5 feuilles de brick
Huile d’olive

Rincer les lentilles. Les mettre dans une casserole avec 3 ou 4 fois leur volume d’eau froide. Ajouter le curry et la feuille de laurier. Porter à ébullition, baisser un peu le feu et cuire une trentaine de minutes. Saler 5 minutes avant la fin de la cuisson. Goûtez pour vérifier la cuisson.
Égoutter et laisser refroidir. Ôter la feuille de laurier.

Eplucher et ciseler l’oignon.
Nettoyer les champignons. Les couper en petits morceaux.
Dans une poêle, faire chauffer un peu d’huile d’olive avec la gousse d’ail épluchée. Ajouter l’oignon, cuire 5 minutes puis ajouter les champignons et le thym effeuillé. Saler. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les champignons aient rendu toute leur eau. Et qu’elle soit évaporée.
Mélanger avec les lentilles et la feta émiettée.

Préchauffer le four à 200° C.

Couper les feuilles de brick en 2.
Disposer ½ feuille de brick sur le plan de travail. Badigeonner, au pinceau, d’un peu d’huile d’olive. Rabattre le côté arrondi pour former une bande. Disposer une cuillerée de préparation dans le coin. Rabattre plusieurs fois pour former un triangle (voir schéma ci-dessous).
Badigeonner encore un peu d’huile d’olive. Disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Renouveler jusqu’à épuisement des ingrédients.

Enfourner pour environ 15 minutes. Elles doivent être dorées. Un peu plus que les miennes… je vais devoir les réchauffer alors je ne les ai pas trop cuites.

pliage des bricks en triangles

Posté dans : Bla bla Goût salé

Note générale concernant les recettes avec une cuisson au four : les temps de cuisson, au four, sont donnés à titre indicatif. Il est nécessaire de les adapter en fonction de votre matériel. Plus d’infos ICI. Vérifiez toujours la cuisson en plantant au centre du cake ou du gâteau, une pique, la lame d’un couteau ou un cure-dent, par exemple. Il doit ressortir bien sec.

Texte, recette & photographie de Carole
Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs et sites. Les textes et photos sont la propriété d'Altergusto et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog, et de son contenu, tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière).

13 Commentaires

  1. Viviane

    Perso, à la saison des cocos de Paimpol, après les dégustations diverses et variées, j’en fais provision et je stocke au congèl une fois écossés.
    J’adore cette variété qui ne nécessite pas de trempage et dont le temps de cuisson est assez rapide.

  2. Carole

    @ gourmandise : merci :)

    @ Viviane : le trempage est sans doute la principale raison pour laquelle je ne les cuisine pas trop… J’oublie de les mettre à tremper !! Ah si j’avais un congélateur plus grand… 

  3. irisa

    Je cuisine régulièrement toutes les légumineuses , j’avais remarqué cette année internationale depuis quelques semaines ,c’est une bonne idée , et bien sûr ta recette pour illustrer cet événement est juste top ! original et un brin exotique

  4. Carole

    J’adore beaucoup les légumineuses. Je congèle aussi les cocos de Paimpol frais
    Ta recette est vraiment originale et me tente beaucoup !
    Bonne journée, bises.

  5. Emma

    Bonjour, c’est une très bonne idée. Je cuisine beaucoup les légumineuses elles ont beaucoup d’intérêts. Grace à leur apport en protéines elles permettent de limiter la consommation de viande. Ce qui n’est pas négligeable car aujourd’hui avec tous les scandales sanitaire autour de la viande mieux vaut en manger moins mais de bonne qualité.En plus elles sont peu onéreuses et on peut réaliser de vrais plats complets. Je vais suivre avec attention vos recettes autour des légumineuses. Merci bonne journée 

  6. Céline {A&CN}

    Défi super intéressant surtout quand on sait que les légumineuses associées aux céréales permettent d’obtenir des protéines végétales d’aussi bonne qualité que les protéines animales! Un moyen de consommer de manière gourmande moins de viande!

  7. Cooking in June

    Vu que je suis vegan, je crois que je n’ai pas besoin du défi pour manger ma dose de légumineuses quotidiennes (et oui c’est avec les haricots que les végétaliens trouvent des protéines) !
    Mais tes bricks me donne vraiment envie! Miam ! Merci pour l’inspiration !

    xxx

    Irène
    http://www.cookinginjune.com

  8. Carole

    @ Céline {A&CN} : comme je disais plus haut… Ah ! si j’avais un plus grand congélateur ! 

    Merci pour vos réactions mais… 
    Je sais que ce n’est pas très tendance d’aimer la viande de nos jours mais ça m’est bien égal ! Je suis très carnivore, je me régale à manger de la viande, de qualité, et j’ai l’intention de continuer. 
    Je trouve quand même un peu dommage, et même décevant, que mon défi soit réduit à un apport de protéines. Ce n’est pas son objectif ! Qui est beaucoup plus large, comme mettre en avant cette Année internationale des légumineuses, promouvoir les messages de l’ONU et aussi nos légumineuses Françaises, pas toujours très connues. Et par la même occasion, contribuer à diversifier mon alimentation, à découvrir de nouveaux produits et imaginer de nouvelles recettes. Et puis, les légumineuses sont aussi riches en nutriments, en minéraux, en fibres… Elles ont également, pour celles que je connais, une saveur délicieuse.

  9. Nathy's Folies

    J’aime beaucoup ton idée de mettre en avant les légumineuses. En lisant ton article, je me rends compte que je n’en connais pas beaucoup… oups!
    Et je suis pas sure que celles que je connais viennent de France…
    Bref je vais suivre de près ton #AIL2016 pour en apprendre plus et puis je vais essayer aussi de mon côté. Puis je reprendre ton #AIL2016 dans mes articles ??? 
    Bravo pour ton initiative miss et ta superbe recette
    Bises

  10. Carole

    @ Nathy’s Folies : merci pour ton message ! Bon défi alors ;) 
    C’est pas “mon” #AIL2016 c’est le hashtag officiel alors bien sur, il faut l’utiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *